L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Canon a accélération magnétique (CAM)

Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Canon a accélération magnétique (CAM) Empty
MessageSujet: Canon a accélération magnétique (CAM)   Canon a accélération magnétique (CAM) Icon_minitimeDim 24 Jan - 15:20

Canon a accélération magnétique (CAM) Halo3e3trailer2007720p3 Image tirée du jeu vidéo Halo 3
Frégate FFG 203 de la Krypto-Arkilian Imperial Aerospatial Navy ouvrant le feu avec son CAM principal et coaxial.

Nom de la découverte ou du système

Nation: Fédération Solaire Unie, Empire Krypto-Arkilien, République de Bulkarr, République de Vands
Année de découverte théorique: 1900
Découvreur: Kristian Birkeland
Première preuve tangible: 1900

Description:
Concept datant du début du XXIème siècle, le Canon à Accélération Magnétique (CAM) appelé parfois canon de gauss, canon à rail ou canon électrique a longtemps été et est encore au 28ième siècle l'un des piliers de l'armement humain. Le principe du CAM se base, outre sur les travaux de Laplace, sur un brevet déposé en 1900 par le physicien Kristian Birkeland.

Le principe de fonctionnement, simple, n'exige pas de lentille et d'optique de haut niveau, exigence qui retarda très sérieusement l'emploi du laser (d'autant plus que les premiers CAM pouvaient largement se contenter de leur puissance cinétique pour détruire un vaisseau spatial ou une quelconque structure. Un projectile est introduit à l'intérieur d'un électroaimant en forme de tube (par exemple sous forme de solénoïde bien que des accélérateurs linéaires soient toujours en service) : dès qu'on branche le courant électrique, un projectile ferromagnétique est attiré vers le centre du canon, et en inversant le sens du courant donc celui du champ magnétique, on provoque au contraire un effet répulsif, qui pousse le projectile pendant la deuxième partie de la traversée du tube. On comprendra que la puissance du tir n'est limitée que par la résistance du solénoïde et par la quantité d'énergie disponible. Toute charge est dotée d'un sabot contenant un bobinage conducteur. Le processus se déroule en trois étapes :

1. Un courant électrique impulsionnel de forte intensité (délivré par un banc de condensateurs) est injecté dans le premier solénoïde. Ce bref et fort courant génère un champ magnétique dans le tube, d'intensité rapidement croissante.
2. Les spires à l'intérieur du projectile sont le siège d'un courant induit selon la loi de Lenz de l'induction magnétique. Ce courant électrique est à cet instant de sens contraire à celui circulant dans le solénoïde inducteur. Le projectile crée donc à son tour un champ magnétique induit, et de ce fait deux pôles magnétiques identiques se font face : le projectile subit un effet magnétique répulsif qui le propulse.
3. Les solénoïdes sont successivement commutés les uns à la suite des autres, au moment où le projectile passe devant eux, ce qui lui procure une accélération supplémentaire.

Rapidement employé dans l'espace, les CAM ont trouvé leur emploi dans les combats sur terre jusqu'à remplacer les armes à propulsion chimiques utilisant la poudre comme élément propulsif des ogives bien que celles-ci aient connues nombres d'améliorations qui les rendent encore d'actualité. On peut noter que cette évolution correspond aux avancées technologiques en matière de miniaturisation de batteries et de la technologie de fusion de la matière...

Les Canons à Accélération Magnétique sont toujours employés à l'heure actuelle, ils ont rapidement pris la place prépondérante dans l'armée krypto-arkilienne suite aux recherches effectuées par la Myrotech, compagnie privée ayant institutionnalisée le monopole du latéralisme politique sur Arkilia. La République de Bulkarr, digne héritière de la Myrotech est également experte en la matière et l'entreprise Sekorski-Baum a également exploité cette technologie (du moins une sous variante) pour améliorer l'efficience de ses armes à propulsion chimique. Autre pôle en la matière, les chantiers Castelcope en République Vands tentent de développer des armes AM sans pour autant atteindre le niveau d'excellence des principaux concurrents. Les ingénieurs krypto-arkiliens ont quand à eux généralisés le système et grâce à l'entrée de la nanotechnologie dans le domaine, on pu mettre au point des munitions comprenant des puces électroniques et des charges explosive, permettant à une munition magnétiquement propulsée de délivrer des sous munitions, d'exploser au temps et au lieu voulu, limitant ainsi les dommages collatéraux. Des systèmes de tir semi automatique et automatique ont également été mis au point grâce à des alternateurs et des modes de récupérations de l'énergie résiduelle. Aujourd'hui un fusil d'assaut conçu sur Arkilia ou Kryptonn est capable d'expédier une balle avec une énergie cinétique avoisinant les 15 000 Jouls.

D'autres applications de l'électromagnétisme existent également dans le secteur civil :

-Le forage
-Le catapultage de vaisseaux hors atmosphère
-le transport publique avec les magnétrains (constructeurs phares, Alttoria et Empire Krypto-Arkilien)

By Alexandre Orlov/Chronos


Portails liés à cet article:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Canon a accélération magnétique (CAM)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coopération judiciaire (Berry)
» 101ème cadien
» Opération Paukenschlag - Atlantique nous voilà !
» Aide ravitailleur
» 500 pts vs Tau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Systèmes d'armement-
Sauter vers: