L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Système scolaire krypto-arkilien

Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Système scolaire krypto-arkilien Empty
MessageSujet: Système scolaire krypto-arkilien   Système scolaire krypto-arkilien Icon_minitimeLun 19 Juil - 19:23

Le système scolaire krypto-arkilien, parfois surnommé le monolithe par toute personne tâchant d'en saisir les ramifications et la complexité, fut l'un des principaux sujets de négociations de l'unification krypto-arkilienne et il est fort probable que personne ne s'engage à y toucher avant un temps certain. La principale pierre angulaire est un compromis entre l'enseignement privé et l'enseignement public, le premier étant bien plus autonome sur Arkilia que sur Kryptonn, notamment dans ses sources de financement (il est également bien plus couteux). L'enseignement sur Arkilia et Kryptonn est globalement élitiste et inégal, un système boursier poussé permet de contrebalancer les effets négatifs, il est cependant fortement conditionné par les résultats obtenus et les rapports favorables d'équipes de psychologues en cas d'échecs répétés. Le système d'aide est généralement considéré comme très intrusif dans la vie privée et certains y voient là un aspect de totalitarisme. L'enseignement est obligatoire jusqu'à 16 ans accompli.

L'enseignement de premier niveau, s'étendant de 4 à 11 ans est exclusivement public et apprend les bases aux enfants. Les couts sont quasi intégralement assumés par l'Etat.

Des filières privées ne commencent à exister qu'à partir de l'enseignement de second niveau, accessible à partir de 11-12 ans. L'enseignement de second niveau voit le système boursier se mettre en place et les premiers établissement privés être disponibles pour les enfants. L'on signalera déjà les possibilités d'entrée à 16 ans dans des hautes écoles ou filières pré universitaires.

L'enseignement de troisième niveau, ou l'enseignement universitaire ou de rang universitaire, est largement dominé par l'enseignement privé et dans plusieurs domaines est réputé être de très haut niveau, la formation se fait en 4 ans, parfois six ans dans certaines matières (c'est le cas de l'ingénierie spatiale, du commerce, des sciences et de certains filières juridiques). Nous ferons ici une présentation rapide de ces établissements de haut niveau en fonction de leur activité et présenterons le système des écoles militaires.

L'Ecole des Ingénieurs d'Almagrad

L'EIA est l'établissement public le plus prestigieux d'Arkilia. Fondé dès la création de la colonie en 2417, l'école des ingénieurs se devait de former des techniciens de haut niveau, capable d'assumer de grands projets et de répondre à des exigences industrielles, de réaction économique et de planification. L'école des ingénieurs comprend trois sections : génie civil comprenant le génie informatique, civil au sens propre, spatial et industriel (1), architecture (2), génie des mines (3). Le génie des mines est l'une des spécialités krypto-arkiliennes, il s'agit d'une orientation spéciale du génie civil, formant tant pour l'exploitation minière spatiale que "terrestre". L'EIA est accessible dès 16 ans sur dossier (18 ans à la normale). Le port de l'uniforme (blanc à cordelettes noires) est de rigueur.

Hautes écoles Anissi Rhokhoffiev

Les hautes écoles Rhokhoffiev sont des écoles de second et de troisième niveau. La formation de troisième niveau, incomplète en ce qu'elle n'attribue pas un diplôme définitif, n'est pas la marque de célébrité des hautes écoles A.R. L'enseignement de second niveau est en revanche des plus prestigieux et a la réputation de préparer pour les meilleurs études. Très exigentes, les HEAR accueillent souvent des enfants de diplomates. Pas d'uniforme mais plusieurs tailleurs sont recommandés par les hautes écoles.

Université impériale d'Arkilia

L'UIA est toute récente. Fondée en 2745, l'université impériale d'Arkilia se trouve à Arkilia-grad et relève davantage de l'unité de rechercher et de formation doctorale que de l'enseignement. La majorité de ses chercheurs enseignent d'ailleurs dans d'autres universités ou sont détachés de laboratoires et de grandes entreprises à des fins d'enseignement et de recherche appliquée. L'UIA repose sur un partenariat avec des entreprises privées et l'Etat, les domaines principaux (ou du moins ses pôles d'excellence) sont les sciences techniques et appliquées ainsi que les formations politiques et juridiques (notamment les formations en administration publique, l'un des domaines phares de l'université) mais également médicales (secteur en plein essor). L'UIA a cependant le mérite de centraliser et de permettre une meilleure coordination des recherches pouvant être mutualisées tout en appuyant l'émulation dans des domaines particuliers.

Université de commerce Kirill Waffenberger

Prestigieuse université privée, l'UCKW est reconnue dans l'univers entier pour ses formations en matière commerciale et aux applications faite à la géopolitique, à l'intelligence économique et à la communication en matière commerciale. Fondée en 2438 par Kirill Waffenberger, l'UCKW propose des formations en six ans, avec des filières supplémentaires en intelligence économique (moyennant droit d'inscription supplémentaire, non couvert par le système boursier). Très élitiste sur ses meilleurs filières, l'UCKW propose une formation intégrant presque directement en entreprise. Plusieurs grandes entreprises sont en partenariat avec l'UCKW. l'uniforme y est de rigueur, l'emblème, inchangé depuis sa formation, représente toujours une versions à peine modifiée de l'emblème de la Myrotech : un aigle surplombant une étoile et déposant une planète dans on orbite (l'emblème myrotechien représentait une gigantesque grue-vaisseau se confondant avec l'étoile).

Université de xéno-langue de Mirom

Célèbre université du fait de sa formation presque unique en la matière, l'université de xéno-langue consacre son corps d'études aux langues non humaines. En l'occurence les langues apiennes, schluipors et carcares. L'on y enseigne également certaines langues rares jugées mortes ou uniquement pratiquées dans certains lieux. L'on citera notamment le latin seranien, le bas prussien, le mandarin et le cantonnais ainsi que l'ourdou et l'hindi. Très prisée par certains militaires pour ses formations en langues apiennes et schluipor, certaines mauvaises langues prétendent qu'il ne s'agirait que d'une couverture pour les services secrets afin de pouvoir former ou recruter des agents pour les zones centrales et carcares. L'université de xéno-langues est perçue comme une excellente filière pur intégrer le corps diplomatique, avec l'Université impériale d'arkilia et l'université royale de Mirom.

Université Royale de Mirom

Réputée pour ses formations en philosophie, en sciences médicales, juridiques et politique et enfin en sciences humaines et en lettres, l'URM est une des plus vieilles universités au secteur Centauri et est très fréquentée par des étudiants étrangers qu'ils soient jadéens, unionniens ou seraniens.

Université de Vermeille

l'UV offre des formations poussées en Histoire et archéologie mais également en sciences juridiques, commerciales. Elle offre des préparations en géographie spatiale.

Ecole Supérieure Royale de Jeanville

L'ESRJ est l'ancienne acadamie spatiale militaires de Mirom. L'enseignement militaire ayant été transféré à Arkilia, l'ESRJ a absorbée l'Ecole de Navigation Spatiale de Kryptonn et est devenue un centre de formation de pointe pour la flotte marchande de l'Empire et dans une bonne partie du secteur Centauri. l'ESRJ a également conservé une partie de sa tradition militaire (dont notamment la levée du drapeau) et forme aux rudiments de tactique spatiale moderne ainsi qu'au commerce (formation rudimentaire) et à la spatiographie. Certains admirateurs de l'ESRJ affirment qu'il s'agit là d'une formation idéale pour préparer à l'exploration spatiale. Ses détracteurs parlent d'une écoles à mercenaires étant donné la quantité d'élèves étrangers présents, provenant notamment des zones neutres et des mondes mineurs du secteur Centauri.

Les écoles militaires

Relevant directement du ministère de la défense pour la plupart, les écoles militaires proposent des formations dès 11 ans, l'intégralité des frais étant assurés par l'Etat qui pourvoie à la vie quotidienne (sauf en période de permission). Très strictes, les écoles militaires préparent généralement pour des carrières militaires, policières ou spatiales.

Ecoles militaires impériales

Les EMI, réparties sur tout le territoire, sont au nombre de vingt-sept dont dix-huit se trouvent à Arkilia, elles sont également les plus grandes. Fondées en 2719 par Yuri Orlov, les EMI ont accueillis beaucoup d'orphelins ou d'enfants abandonnés au lendemain de la révolution et de la guerre civile. En 2749, les EMI absorbent les Lycées Militaires kryptons et ecazans. Très strictes, ces écoles préparent pour les grandes académies ou écoles supérieures militaires mais aussi aux formations très techniques de l'Ecole des Ingénieurs d'Almagrad ou l'UCKW.

Académie militaire de Mirom et Vermeille

L'académie militaire est le cente de formation des forces terrestres et océaniques officiel de l'armée impériale. Disposant d'un centre annexe sur Arkilia pour les formations océaniques, l'AMMV est très réputée bien que très peu de ses diplômés aient jamais vu le combat. Elle dispose d'une bibliothèque conséquente et d'un centre de réflexion doctrinale ainsi que d'une section historique très poussée.

Ecole Militaire d'Uramvolsk

l'EMU est l'un des rares établissements privés de formation militaire. L'EMU est officiellement fondée en 2733 suite à quinze ans de fusion de centres de formation privés datant de la Myrotech et non absorbés par l'Etat. L'EMU, enseignant la guerre d'une manière bien particulière, ne comprend pas les guerres classiques dans ses formations mais enseigne essentiellement l'art de la guerre irrégulière, le conflit de partisans et toutes sortent de méthodes de surveillance et de mise en place de "dispositifs opérationnels de protection". L'EMU est est école ayant formé un grand nombre de cadres pergamites et qui est toujours appréciée sur Pergale et Gauma ainsi que dans les zones neutres (notamment les forces de sécurité de Freightech) et quelques chefferies d'Alexandrie. L'EMU entretien des liens étroits avec l'AMMV sur Kryptonn (l'Etat représente 23% des finances de l'EMU) qui en étudie les approches doctrinales, elle à également ouvert un centre de formation à la guerre de jungle sur Tarim Secundus. l'EMU connait fréquemment des soucis de financement mais s'en sort globalement grâce à des placements financiers porteurs et sûrs... L'attitude à adopter face à l'EMU est souvent controversée. Certains diront que l'Empire Krypto-Arkilien loue la corde pour le prendre, d'autres y verront un outil d'espionnage et de collecte de retours d'expériences étrangers.

Université Royale et Impériale Aérospatiale d'Arkengelsk

l'URIAA est le résultat de la fusion de l'Ecole Supérieure Royale de Jeanville (enseignement militaire) et des écoles de marine marchande arkiliennes (Ecole de Marine Marchande de Shanghaï, Institut spatial Konstantin Bubikov-formant tant à la marine marchande qu'à la guerre-, Haute école spatiale Dimitri Feodorov-véritable école de guerre spatiale-) et de l'Institut myrotechien de spatiographie et de géographie planétaire. l'Université Royale et Impériale Aérospatiale d'Arkengeslk est un gigantesque complexe localisé sur le satellite d'Arkilia. Il se divise en cinq sections : Faculté de sciences militaires (1), faculté de marine marchande (2), faculté de spatiographie et de géographie planétaire (3), école d'application du Génie proposant une passerelle avec l'école des ingénieurs d'Almagrad pour intégrer le Génie de la flotte mais aussi de l'armée de terre (4), Centre de formation des forces d'abordage et de l'infanterie de choc. Très stricte, les trois facultés ont des uniformes différents (acier -gris- à cordelettes argent -blanches- pour la première, sang à cordelettes marine pour la seconde, gueules -route- à cordelettes or pour la troisième et gueules à cordelettes blanches pour la quatrième.

1. La faculté de sciences militaires forme des officiers pour l'Imperial Navy et propose des cours de formation complémentaires pour des sous officiers jugés méritants et assure les formations complémentaires pour tout sous officier recevant la permission de passer un brevet d'officier. L'essentiel du corps d'officiers sort de la faculté de science militaire. La faculté comprend également en son sein un institut d'histoire militaire spatiale.

2. La faculté de marine marchande, parent pauvre de l'université, est davantage une forme de voie de garage (les meilleurs se retrouvant presque tous dans les premières et troisièmes facultés). Un étudiant désireux d'intégrer la flotte marchande suivra de préférence les enseignements de l'Ecole Supérieure Royale de Jeanville, malgré les coûts plus importants.

3. Véritable école de pointe en la matière, la faculté de spatiographie et de géographie planétaire forme les meilleures navigateurs de l'Empire ainsi que d'excellents scientifiques et cartographes. Les officiers qui en sortent diplômés finissent généralement officiers de navigation, officiers de renseignement ou ont un avenir plus qu'assurés dans le secteur civil et dans les explorations. Ils sont également formés à des rudiments de tactique. Il arrive que des officiers sortant de la faculté de sciences militaires fassent un complément d'étude en spatiographie.

4. l'Ecole d'application du Génie est un centre de formation complémentaire pour des élèves officiers déjà ingénieurs ou architectes. Toute personne sortant de l'école d'application du Génie s'engage à servir huit ans dans l'armée (on constate que près de 80% rempilent pour 10 ans après expiration de leur contrat) en tant qu'officier. la formation consiste en une formation poussée à la construction de fortifications, de bases militaires et d'infrastructures duales aptes à un usage militaire. Il diffère du centre de formation du Génie de l'AMMV de Kryptonn en ce qu'il forme des officiers supérieurs ou des officiers du rang assurés de devenir officiers du rang contrairement à ceux suivant les filières de formation kryptonnes. Les ingénieurs qui sortent de telles formations sont entrainés suivant leurs choix, à la constructions de cités spatiales, de bases troglodytes, sous marines ou tout ce dont les forces armées auront besoin. L'on retrouve également certaines de ces officiers supérieurs dans des tâches d'administration et de logistique.

5. Centre de formation des troupes de choc de l'Imperial Navy.






Portails lié à cet article:
 


Dernière édition par EKA le Jeu 3 Fév - 19:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Système scolaire krypto-arkilien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise en place d'un système de parrainage
» [RIFB] The 2008 BS01 Update !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Société & loisirs-
Sauter vers: