L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Astronefs militaires Krypto-Arkiliens

Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Astronefs militaires Krypto-Arkiliens   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeMer 3 Fév - 23:15


Note : les images proviennent essentiellement de l'univers Halo (développé par Bungie Studios), l'univers de Star Wars et du film de Stanley Kubrick, 2001 : A Space Odyssey.


Portails lié à cet article:
 


Dernière édition par EKA le Mar 25 Oct - 19:09, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Cuirassés Porte Astronef de classe Ares   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeVen 5 Fév - 19:52

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Ryvius01ps4.th
Constructeur : Spacetech (et CCSK)
Pays de fabrication : Arkilia et Kryptonn

Longueur : 4850 mètres
Hauteur : 950 mètres
Envergure : 1300 mètres

Alimentation : 14 Centrales à microfusion nucléaires
Motorisation : 8 moteur à impulsion géants Spacetech 10 000
Modèle d'hyperdrive : 6 moteurs hyperespace FRG 1000
Vitesse/accélération : Moyenne
Blindage : Lourd
Bouclier : Lourd
Equipage : 20 000 membres d'équipages, 3600 SSA, 50 000 robots
Armement :
- 2 CAM Coaxiaux lourds
- 10 pods missiles longue portée PANTURE
- 100 pods missiles HAVOK
- 14 Plasmas lourds apiens
- 56 CAM jumelés de 415mm
- 140 CAM jumelés de 215mm
- 60 Laser à Impulsion
- 400 Systèmes de défense Classe I
- 340 interceptions laser
- Un puit inertiel longue portée (capable d'accrocher une escadre complète et une flotte entière à moyenne portée)

Capacité d'emport :
- 20 transbordeurs
- 200 navettes/gunships
- 210 chasseurs
- 48 bombardiers-intercepteurs
- capsules d'assaut d'Infanterie Mobile
- Une division d'Infanterie Mobile ou 50 000 soldats ou 600 000 tonnes de fret
- Satellites espions, sondes d’exploration et de communications, drônes mines de tous types…

Prix : 5,8 milliards de crédits

Description :
Le cuirassé porte astronefs de classe Arès est un vaisseau conçu pour commander les flottes de l’empire, coordonner de grandes invasions et grandes campagnes ainsi que de servir de poste de commandement spatial en campagne, il est également capable de gérer seul une crise mineure. L’Arès a été conçu uniquement pour le combat spatial et est incapable de pénétrer dans une atmosphère et d’en ressortir par la suite à cause de sa masse notamment. Sa conception en fait malgré sa masse et sa taille, un engin très maniable et très rapide dans le vide sidéral. Cet état de fait est essentiellement dû à son imposant blindage conçu pour résister à des projectiles tant cinétiques qu’énergétiques. De gigantesques hangars assurent le transport tant de troupes que de matériel et abrite de nombreux chasseurs, bombardiers, navettes et transbordeur ainsi que de petites fermes à levure et autres systèmes de survie autonome accroissant considérablement l'autonomie du bâtiment et sa capacité de mise en oeuvre d'une force de projection.

Un Arès est en mesure de recevoir des éléments de station spatiale ou de se ravitailler via des panneau photo voltaïque rétractable et ainsi alimenter d’éventuels éléments supplémentaires (station spatial) ou encore de prendre des vaisseaux plus petit en remorque grâce à des emports magnétiques, notamment des barges de classe Smarna ou des docks de réparation additionnels voir même des bases militaires démontables grâce à ses 400 000 tonnes de fret embarquables en soute (la capacité d'emport de troupes proprement dite sera cependant réduite a zéro). Les Curiassés porte astronefs de classe Arès ont récemment bénéficié d'une mise a jour, notamment en recevant des radômes de guerre électronique R4004 en remplacement des R1000 du début des années 2730 ou encore en se voyant doter de batteries a plasma de fabrication apiennes ainsi que d'antennes de communication longue portée de la même origine.

Bâtiment de fort tonnage, le cuirassé de classe Arès, plus qu'un astronef lourd, est également une preuve concrète de la maîtrise de l'Empire dans la création de systèmes d'armes complexes.

10 exemplaires : HIMS Sirin, Übermarcht, Methatron, Lusitania, Von Zedwitz, Grieffenhorst, von Scharnhorst, Soliman, Empire, Admiral Kirov


Dernière édition par EKA le Lun 29 Aoû - 18:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Croiseur Cuirassé de Ligne   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeVen 5 Fév - 20:10

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Vaisseau-star-destroyer-defender-1

Constructeur : Spacetech
Pays de fabrication : Empire Krypto-Arkilien

Longueur : 1980 mètres
Hauteur : 390 mètres
Envergure : 375 mètres

Alimentation : 5 centrales a microfusion Arkilian Energy
Motorisation : 6 Module anti-G Spactech 8500
Modèle d'hyperdrive : 4 Hyperdrive FRG 200
Vitesse/accélération : Très importante
Blindage : lourd
Bouclier : moyen
Equipage : 2100 membres d'équipage, 720 SSA
Armement :
-8 CAM jumelés de 655mm (4 ventraux, 4 dorsaux)
-16 CAM jumelés de 415mm
-4 pods missiles PANTURE
-28 lasers à Impulsion
-40 pods missile HAVOK
-6 lances fusées octotubes de bombardement orbital
-88 CAM jumelés de 88mm (défense antichasseur et unités légères)
-256 CAM rotatif de 40mm
-140 interceptions laser
-Mines spatiales, drones, satellites ...
-Puit intertiel longue portée
-Système électroniques de pointe (détection, communication...)

Capacité d'emport :
-42 chasseurs
-6 Transbordeurs
-20 Navettes/dropships
-1 bataillon de fantassins mobiles ou 1 régiment d'infanterie ou une demi brigade de cavalerie ou 180 000 tonnes de fret

Prix : 2,250 milliards

Description : Les croiseurs cuirassés de ligne sont les astronefs les plus rapidement conçus et mis au point sur Arkilia. Se basant sur l'expérience recueillie dans la mise au point des dreadnoughts de classe Arkhon (retirés du service) et les croiseurs météore, les croiseurs cuirassés de ligne allient puissance de feu, protection, manoeuvrabilité et autonomie. Le CCL est conçu pour croiser dans l'espace profond, détecter ses ennemis largement à l'avance et engager le combat en choisissant son terrain (un engin est approche étant appelé à être détecté à l'avance, l'équipage aura le temps de réagir) y compris dans des zones dangereuses. Le CCL, véritable cuirassé de poche peut affronter et sortir victorieux face à n'importe quelle unité égale ou inférieure à un croiseur de guerre et qui plus est peut être engagé à longue portée grâce aux puissants CAM de 655mm. Le Croiseur cuirassé de ligne n'a en revanche qu'une faible capacité de mise en oeuvre de troupes.


Dernière édition par EKA le Dim 28 Aoû - 18:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Re: Astronefs militaires Krypto-Arkiliens   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeVen 5 Fév - 20:48

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Timeline003

Constructeur : Corporation des Chantiers Spatiaux de Kryptonn (CCSK)
Pays de fabrication : Empire Krypto-Arkilien

Longueur : 847 mètres
Hauteur : 153 mètres
Envergure : 175 mètres

Alimentation : 5 centrales a micro fusion Arkilian Energy
Motorisation : 4 modules anti-G Spacetech 6000 et 2 Spacetech 2500
Modèle d'hyperdrive : 6 FRG 300
Vitesse/accélération : Très importante
Blindage : moyen
Bouclier : moyen
Equipage : 837 hommes et 240 SSA
Armement :
-4 CAM bitubes "long" de 415mm
-4 CAM bitubes "long" de 105mm
-2 pods à missiles Panture (soit 12 missiles)
-2 pods à missiles Havok (soit 24 missilesp)/4 rampes (soit 48 missiles) en mode AVE
-4 lance torpilles hexatube de poursuite (2 à l'avant et 2 à l'arrière)
-12 CAM bitubes de 88mm
-280 systèmes de défense de class I AK 911
-120 systèmes d'interception laser
-6 lance fusée orbitales octotubes (en mode AVT I)
-3 radômes de détection très longue portées Lobos Robotics (4 en mode AVR)
-4 antennes de communication et de décryptage Lobos Robotics
-14 sondeurs anti missiles Norinco Balistics
-8 sondeurs canon Royal Kuantan Optronics

Capacité d'emport :
-8 navettes tl 84
-4 transbordeurs
-400 fantassins Mobiles en mode AVT II

Prix : 1,550 (mode AVE) + 100 millions par module de réserve.


Description : Le contre torpilleur de classe Lance répond au besoin affiché par la Navy d'être en mesure de pleinement répondre à la menace que représentent les astronefs légers sur les unités de second rang. Un début de réponse fut fourni par les croiseurs cuirassés, fortement blindés et pourvus de solides systèmes de contre chasse Kalashnikov. Les Lance répondent davantage à ce besoin. Ce premier contre torpilleur de l'histoire des forces aérospatiales d'Arkilia et Kryptonn tant séparées que réunies a été conçu pour remplir les missions d'astronef radar, de vaisseau amiral de flottille légère et d'astronef de combat capable d'affronter frégates, croiseurs légers et navires de course. L'avantage qu'à un contre torpilleur de classe Lance sur ses adversaires potentiel consiste en ses trois radômes de détection à très longue portée Lobos Robotics R 4004. Imaginés il y à trois ans, les radômes de LR ont démontrés pendant les essais leurs capacités de détection hors norme. Les destroyers lance sont capable de repérer l'ennemi bien avant que lui ne le puisse et de l'engager à longue portée grâce à des CAM plus long que l'ordinaire et donc propulsant les projectiles plus vite (ce qui accroit la distance d'engagement par la réduction du délai de réaction de l'ennemi).

Les Contre torpilleurs Lance n'ont pas été conçus pour engager des units de second rang tel que les croiseurs de guerre mais sont dotés d'un armement suffisamment important pour pouvoir se dégager en cas d'accrochage en plus d'une puissance moteur suffisante pour semer n'importe quel vaisseau lourd grâce à une forte accélération et des compensateurs inertiels de dernière génération. Ces astronefs sont par contre parfaitement capable d'engager frégates et cargos surarmés qui opèrent dans les zones neutres. Mais la réelle puissance des Lance se voit surtout dans sa capacité de contre chasse, c'est un tueur d'unités légères et sa simple présence dans une formation agit en multiplicateur de force s'il prend en charge une défense mutualisée contre torpilles, missiles, chasseurs et torpilleurs/corvettes/patrouilleurs.

Les contre torpilleurs Lance, comme tous les vaisseaux impériaux sont modulaires et peuvent être adaptés à une mission bien précise. Il existe quatre modules adaptables sur un destroyer de classe Lance.

Module AVE (action vers l'espace) : emport de 2 rampes à missiles moyen HAVOK ce qui permet à l'astronef de tirer des salves complètes de 48 missiles.

Module AVT (action vers la Terre) I : emport de 6 lance fusées orbitales octotubes rechargeable trois fois; les sondeurs canons assurent une précision métrique.

Module AVT II : Possibilité de larguer 2 compagnies d'Infanterie Mobile (soit 400 hommes) quatre fois.

Module AVR (action vers la reconnaissance) : installation d'un radôme, de quatre sondeurs canon, et d'une équipe "tactique" (presque stratégique) supplémentaire. Un Lance AVR est plus un astronef espion qu'autre chose, capable de faire du renseignement technologique (ELINT) à longue portée, d'espionner le traffic spatial ou de procéder à la cartographie rapide d'une zone terrestre, de guider encore plus efficacement des forces à terre.


Dernière édition par EKA le Dim 28 Aoû - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Croiseur classe Météore   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeVen 5 Fév - 21:00

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Marathonclasscruiserva2.th

Constructeur : Spacetech
Pays de fabrication : Empire Krypto-Arkilien

Longueur : 950 mètres
Hauteur : 255 mètres
Envergure : 156 mètres

Alimentation : 5 Centrales à microfusion Arkilian Energy
Motorisation : 2 Modules Anti-G géants Spacetech 10 000
Modèle d'hyperdrive : 4 moteurs hyperespace FRG 300
Vitesse/accélération : importante
Blindage : moyen
Bouclier : moyen
Equipage : 1123 hommes, 720 SSA
Armement :
- 1 CAM frontal lourd
- 10 rampes à missiles Havok
- 20 Lasers à impulsion
- 12 tubes lance torpilles Shiva
- 100 Systèmes de défense de Classe I
- 60 interceptions lasers

Capacité d'emport :
- 42 chasseurs
- 12 bombardiers
- 10 transbordeurs
- 80 navettes Tl 84 OU 50 navettes et 1 barge Smarna
- Une division d'Infanterie Mobile et leurs nacelles d'assaut ou une demi division ou 230 000 tonnes métriques de fret.

Prix : 1,1 milliards de crédits (3 en versions Assaut)


Description : Le croiseur de classe Météore est l'une des plus vieilles unités de la flotte impériale krypto-arkiliennes. Selon de nombreux experts, il s'agit là du bâtiment le mieux pensé jamais construit par l'Empire ou par les entités étatiques l'ayant précédé. Projet lourdement chapeauté par le gouvernement de Yuri Orlov en général et le Duc-amiral (également ministre de la Défense en certaines occasions) Kirov, le croiseur météore a été pensé pour pouvoir évoluer le plus possible au cours du temps en tant que colonne vertébrale de la flotte. D'emblée il apparait que c'est chose réussie. La grande versatilité du Météore lui permet, selon les modules qui lui sont assignés, de devenir un croiseur léger, un transporteur surarmé, un astronef d'assaut, un croiseur lance missile ou encore un vaisseau d'exploration. Une grande puissance moteur lui permet de déservir rapidement de nombreuses zones et d'opérer dans des milieux particulièrement hostiles.






Constructeur : Spacetech
Pays de fabrication : Empire Krypto-Arkilien

Longueur : 885 mètres
Hauteur : 175 mètres
Envergure : 225 mètres
Tonnage : 1340 millions de tonneaux métriques

Alimentation : 2 centrales Imperial Energy-1500 principales, 4 IE 800 secondaires, feuilles solaires de secours
Motorisation : 4 modules anti-G Spacetech 6000, 16 modules auxiliaires Spacetech 1000
Modèle d'hyperdrive : 3 FRG 500
Vitesse/accélération : importante
Blindage : moyen
Bouclier : moyen
Equipage : (Equipage minimal de 30 hommes) 180 à 2500 hommes, jusqu’à 1400 soldats
Armement :
-4 batteries double de CAM de 415mm. Trois dorsales, une ventrale à l’avant.
-8 batteries doubles CAM de 215mm. 4 de poursuite deux par deux, 4 ventrales.
-48 lanceurs de missiles
-8 impulsions laser
-188 systèmes de défense de classe I (AK 911 de 40mm + missiles P4 “SCARAB”)
-50 interceptions laser

Stock de :
280 missiles H-800 AMOS
70 missiles Z-5
100 missiles Z-2
500 missiles-P3
Missiles P-4
Missiles Z-50

Capacité d'emport :
-12 000 tonnes
-54 appareils légers
-Drones, satellites militaires, mines spatiales...
-120 à 200 véhicules

Prix : 1,250 à 1,3 milliards de crédits


Description : Le croiseur léger de classe dragoon est un astronef destiné à remplacer les vieilles frégates de classe Athéna ainsi que la majorité des croiseurs légers de classe météore. Puissamment armé comme ses prédécesseurs, le dragoon est d’apparence massive et semble à première vue bien plus imposant qu’il ne l’est en vérité. Son artillerie principale, composée de canons de 415mm et de 215mm (différence notable par rapport aux anciens astronefs utilisant de grands CAM coaxiaux), est disposée de manière à pouvoir répondre à toutes les menaces avec la plus grande puissance de feu, cette dernière se trouvant renforcée par l’artillerie à base de missiles, de tous types, et disponibles en stocks considérables pour un navire de cette classe. L’astronef pèche cependant par une faible capacité d’emport de troupes par rapport au croiseur météore, qui est un critère de comparaison bien plus pertinent que la frégate de classe Athéna.

Résolument orienté vers le multitâche, le dragoon est capable de mener des missions d’escorte, de surveillance, de patrouille et de combat que cela soit de faible ou de haute intensité (batailles rangées). Le dragoon reprend les préceptes des croiseurs météores à savoir la vitesse, l’endurance et la résistance.


Dernière édition par EKA le Dim 28 Aoû - 12:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Re: Astronefs militaires Krypto-Arkiliens   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeVen 5 Fév - 21:32

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Athenaclassfv9.th

Constructeur : Spacetech
Pays de fabrication : Empire Krypto-Arkilien

Longueur : 450 mètres
Hauteur : 67 mètres
Envergure : 115 mètres

Alimentation : 3 centrales a microfusion
Motorisation : 2 modules Anti-G Spacetech 6000
Modèle d'hyperdrive : 4 hypedrives FRG 126
Vitesse/accélération : importante
Blindage : léger
Bouclier : léger
Equipage : 250 hommes, 180 SSA
Armement :
-1 CAM
-2 Lasers à impulsion
-8 batteries CAM jumelées de 215mm
-8 pods missiles Havok
-40 systèmes de défense Classe I (AK 911 et missiles P-4 "SCARAB")
-28 interception lasers
-2 pod de 6 missiles P-3 "OSCAR"
-2 pod de 8 missiles Z-2 "GRAD"
-un puit inertiel courte portée

Capacité d'emport :
-14 chasseurs
-7 navettes
-2 transbordeurs
-300 hommes + véhicules ou 2 sections d'Infanterie Mobile

Prix : 790 à 860 millions

Description : La frégate de classe Athéna est le fruit d'un programme d'armement qui débuté en 2710, à l'insitagation des forces de sécurité de la Myrotech qui voulaient être en mesure de rationaliser les structures et lignes logistiques de leurs docks. Le projet 8154 devait remplacer près de sept astronefs de types différents remplissant des missions différentes allant de l'escorte de convoi (mission principal pour une entreprise) à la mission de combat en haute intensité. Le programme de développement connut plusieurs retards liés à la révolution et à la guerre civile mais fut finalement repris avec le même panel de mission, du moins officieusement. Officiellement le programme fut interrompu et plusieurs autres plans furent lancés afin de dérouter les pistes suite à la découverte de nombreux agents érikeans, algans et jadéens tentant d'obtenir des informations.

La grande variété de missions à remplir donna naissance a un astronef volumineux et lourdement armé, notamment d'un CAM coaxial de grand calibre capable de mettre un croiseur hors combat. Les frégates Athéna se sont révélées capables d'évoluer sur le plan technique au point de recevoir de nombreuses modifications, notamment la capacité d'assaut lors de la modernisation de l'Infanterie Mobile. Une variante spéciale EXF a été mise au point à des fins de guerre électronique en solution transitoire aux destroyer Lance, elles sont été retirées du service en 2756. Très fréquemment engagées dans les années 2725 à 2745, les frégates Athéna ont été produites a plusieurs centaines d'exemplaire et constituent à l'heure actuelle la classe de bâtiments de l'Imperial Navy ayant le plus vu le feu.


Dernière édition par EKA le Sam 27 Aoû - 19:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Re: Astronefs militaires Krypto-Arkiliens   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeVen 5 Fév - 21:39

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens B_heavy_corvette

Constructeur : Spacetech (Licence accordée à la CCSK et Tri Aerospace)
Pays de fabrication : Empire Krypto-Arkilien

Longueur : 145 mètres
Hauteur : 47 mètres
Envergure : 60 mètres

Alimentation : 1 centrale a fusion Imperial Energy
Motorisation : 6 Module anti-G Spactech 1000
Modèle d'hyperdrive : 4 Hyperdrive FRG 135
Vitesse/accélération : importante
Blindage : léger
Bouclier : léger
Equipage : 25 à 75 membres d'équipage, entre 40 et 100 passagers
Armement :
-1 CAM dorsal de 215mm
-8 tourelles gauss de 40mm (canons jumelés)
-14 interceptions laser
-4 lances missiles lourds (1 recharge soit 8 coups)
-2 canons à ions jumelés
-Mines spatiales, drones etc
-Puit intertiel courte portée
-Facilité d'installation de 24 missiles P4 "SCARAB" (3 recharges soit 72 coups)

Capacité d'emport :
-50 fantassins mobiles ou 100 soldats ou 3000 tonnes de fret ou un radôme de guerre électronique
-1 navette ou deux cotres

Prix : 280 millions de crédits

Description : Engin de patrouille et d'attaque surprise, est en mesure de lancer des raids éclairs, de poursuivre et d'escorter des convois ou encore faire de la veille spatiale et permanence locale. Sa capacité d'emport raisonnable lui permet de servir de ravitailleur léger surarmé et donc capable de franchir barrages et embuscades ou même de transporter des troupes en complément des transporteurs Cyrrus.


Dernière édition par EKA le Sam 15 Oct - 15:42, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Re: Astronefs militaires Krypto-Arkiliens   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeLun 8 Fév - 23:43

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Longswordflying
Constructeur : Spacetech
Pays de fabrication : Empire Krypto-Arkilien

Longueur : 58 mètres
Hauteur : 12 mètres
Envergure : 75 mètres

Alimentation : 2 centrale à microfusion Classe II
Motorisation : 2 modules anti-G lourds, quatre astroturbines
Modèle d'hyperdrive : FRG-50
Vitesse/accélération : très importante
Blindage : léger
Bouclier : /
Equipage : 3 hommes (autrefois 5)
Armement :
-1 CAM anti-croiseur de 105
-2 CAM rotatifs de 30mm
-bombes orbitales, missiles divers, mines etc situées dans deux grandes soutes militaires et deux autres plus petites, emportant des missiles d'autodéfense.
-2 interceptions laser
-pointeurs spéciaux

Capacité d'emport : Nulle

Prix : 91 à 110 millions de crédits

Description : Le rémora est un astronef de bombardement et d'interception de vaisseaux légers à moyens. Au départ conçu pour assurer la défense d'Arkilia face à des astronefs au long court alors que la Navy, au niveau de ses unités lourdes, était en pleine réforme. Le Remora a été plusieurs fois modernisés -et cela dès son entrée en escadrille- pour mener des attaques éclaires à courte portée ou faire de l'escorte de convoi ou même accueillir des armoires spéciales dans sa soute pour la guerre électronique. Les dernières modernisations du Rémora, apportées en 2741 et 2757, ont permis au bombarier de faire office d'appareil d'assaut stratégique et opératif en soutien orbital aux troupes combattant au sol ainsi que de réduire son équipage a 3 hommes grâce à une plus grande automatisation et l'introduction d'équipements électronique plus modernes.


Dernière édition par EKA le Ven 26 Aoû - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Chasseur ST-231 "Ontos"   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeSam 13 Fév - 20:43

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens 300px-Short_sword

Constructeur : Spacetech
Pays de fabrication : Empire Krypto-Arkilien

Longueur : 11 mètres
Hauteur : 3,5 m
Envergure : 24 mètres (ailes déployées)

Alimentation : 1 centrale a microfusion
Motorisation : 2 modues anti-G Spacetech 500, deux générateurs antigrav’ en bout d’aile (hyperdrive peut être installé dans les soutes à missiles)
Modèle d'hyperdrive : Une hyerdrive a faible capacité peut être installée dans les soutes à armement
Vitesse/accélération : moyenne
Blindage : léger
Bouclier : /
Equipage : 1 à 2 hommes
Armement :
-2 CAM de 40mm
-2 soutes militaires à armements divers et variés, pas de capacité de frappe orbitale
-1 interception laser
Capacité d'emport : /
Prix : 69 à 74 millions de crédits

Description : Les Ontos sont de petits appareils de chasse capable d’apporter un appui feu conséquent aux troupes au sol ainsi que d’effectuer des missions de combat spatial, de patrouille et de supériorité aérienne. L’interception atmosphérique fait également partie de la missions des Ontos.

Sa forme plate offre également à l’Ontos une discrétion certaine face aux détecteurs adverses ainsi qu’une grande maniabilité grâce à deux générateurs antigrav’ situés en bout d’aile. Conçus il y à près de 28 ans, le l'Ontos atteint progressivement son seuil maximal d'évolution et l'on parle de plus en plus de son remplacement au sein des Etats-Majors. Beaucoup estiment cependant que le rôle du chasseur est devenu moins indispensable qu'autrefois tandis qu'un courant d'importance égale soutien le rôle de la chasse dans de nombreuses missions et plaide pour un modèle d'appareil de combat plus performant et bien plus puissant en dotation moindre que le chasseur actuel.


Chasseur automatisé classe Gerfaut
  • Constructeur : Sukhoï Aerospace
  • Masse : 18 tonnes (à vide), 44 tonnes (maximale)
  • Taille :
    16m (L) x 12 (E) x 7,8 (H)
  • Alimentation : Une centrale à microfusion
  • Motorisation : 3 répulseurs anti-G Sukhoï (licence spacetech améliorée)
  • [b]Hyperdrive : N/A
  • [b]Accélération : Très importante
  • [b]Blindage : Léger
  • Boucliers: Léger
  • Armements :
    Actif :
    - 4 CAM de 40mm
    -Missiles divers en emport interne et externe
    Passif :
    -Détecteurs
    -Brouilleurs offensifs
    -1 interception laser
  • Equipage: 0/ un pilote de drone
  • Passagers : N/A
  • Emport (fret) : N/A

  • Prix :
    60 à 67 millions de crédits
  • Spécificité:

    • Très rapide
    • Très automatisé
    • Lourdement armé

    .

    I. Vers un robot/drone
L’accroissement de l’instabilité interstellaire et la montée en puissance de l’Empire Krypto-Arkilien justifièrent, pendant les anées 2750 à 2760, un accroissement considérable des capacités de l’Imperial Navy. Cet accroissement de capacité se fit également dans le domaine des chasseurs de combat spatial, jugés tactiquement important à l’époque. La Navy dut faire face à un double problème. Le premier était de disposer d’une forte capacité de projection de chasseurs modernes et efficaces, capables de l’emporter sur tous les champs de bataille, le second de faire face à un besoin important en matière de ressources humaines. La vie d’un chasseur peut s’avérer courte et ses pilotes, tout en restreignant les capacités des appareils, coûtaient cher à former. Le débat fut long, notamment à cause de l’impact des capacités de guerre électroniques sur les drones ainsi que l’exemple érikean, qui vit la flotte se retourner contre l’ordre légal de la guerre de succession d’Erikea. Néanmoins la pression démographique fut la plus forte aussi un appel d’offre fut-il lancé dès 2761 pour un appareil automatisé devant servir de chasseur. À budgets constant, de nombreux effectifs pourraient être réorientés ailleurs et permettre le financement d’un maintien des capacités en guerre électronique de l’armée face à ses adversaires.
    II. Un appareil léger et puissant
La survie du pilote n’étant plus en cause, l’objectif ne fut plus de ramener un homme coûteux intact mais d’accomplir une mission avant tout. Aussi misa-t-on sur l’accélération et la puissance de feu ainsi que sur le nombre. Le Gerfaut atteint parfaitement ces objectifs tout en étant moins onéreux que son prédécesseur le classe Ontos. Lourdement armé, le Gerfaut est exclusivement cantonné à un rôle tactique et par conséquent ne dispose pas d’hyperdrive, afin de pouvoir emporter davantage de puissance de feu et de disposer d’un système de communication et de guerre électronique très puissant tout en demeurant d'une taille raisonnable.
    III. Des commandes souples
Automatique ou commandé à distance, le Gerfaut peut se voir assigner une mission et l’exécuter en se conformant à des protocoles adaptatifs évolués, résultat de plusieurs décennies de compilations et de conclusions diverses. Il peut également être commandé individuellement ou en groupes, les programmes adaptatifs aidant l’humain chef de groupe à accomplir une missions aussi délicate. L’on préférera cette solution si jamais elle est réalisable pour des questions d’efficacité.

Spoiler:
 


Dernière édition par EKA le Dim 13 Nov - 0:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Re: Astronefs militaires Krypto-Arkiliens   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeSam 13 Fév - 22:33

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Transbordeurhf6.th
Le transbordeur en haut à droite en compagnie d'un projet abandonné

Constructeur : Spacetech et Tri Aerospace
Pays de fabrication : Empire Krypto-Arkilien

Longueur : 50 mètres
Hauteur : 35 mètres
Envergure : 30 mètres

Alimentation : 1 centrale à microfusion
Motorisation : 4 modules anti-G Spacetech 2000
Modèle d'hyperdrive : FRG 50
Vitesse/accélération : Moyenne
Blindage : moyen
Bouclier : /
Equipage : 2 à 6 hommes
Armement :
-2 tourelles CAM 20mm rétractables
-8 missiles légers
-Systèmes de brouillage avancés
-Sas multifonctions
-2 Laser lourds de découpage
-6 interceptions laser

Capacité d'emport : 50 tonnes de fret Ou 60 hommes

Prix : 50 millions

Description : Le transbordeur est un appareil dédié uniquement au transport spatial et n'est pas capable d'entrer en atmosphère. Il fut conçu à l'origine pour évoluer au sein d'un même système grâce à une hyperdrive à faible capacité (telle que celle des bombardiers intercepteurs Rémora), le transport d'état-major et les abordages mais peut parfaitement se déplacer entre deux systèmes. Équipé d’un SAS mulltirôle et d’un laser de découpage, le transbordeur est à même d’ouvrir une porte dans la coque du vaisseau adverse pour les SSA qu’il transporte. Dans le cadre de sa mission de transport le transbordeur peut embarquer jusqu’à 50 tonnes de fret dans un espace de 350 mètres cube ainsi que 8 hommes en cabine ce qui fait de cet appareil un excellent engin pour la construction de cités et autres structures spatiales.


Dernière édition par EKA le Ven 26 Aoû - 13:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Re: Astronefs militaires Krypto-Arkiliens   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeSam 13 Fév - 23:04

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Rorqual2yp6.th


Constructeur : Spacetech et CCSK
Pays de fabrication : Empire Krypto-Arkilien

Longueur : de 400 à 4000 mètres
Hauteur : 150 à 300 mètres
Envergure : 100 à 500 mètres
Alimentation : plusieurs centrales à microfusion
Motorisation : 4 à 8 module anti-G Spacetech 6000
Modèle d'hyperdrive : 4 FRG 157
Vitesse/accélération : lente à moyenne
Blindage : léger
Bouclier : léger
Equipage : 20 à 300 hommes
Armement :
-systèmes anti chasseurs de classe I, nombre variable
- interceptions laser, nombre variable
-1 a quatre grues de déchargement
Capacité d'emport :
-Peut aller jusqu'à plusieurs milliers d'hommes ou ;
-jusqu'à 3 millions de tonnes métriques ou ;
-Plusieurs centaines de conteneurs de ravitaillement orbitaux
Prix : Variable en fonction de l'étendue projetée du cargo.

Description : Le MF 115 est un vaisseau cargo de type militaire conçu pour mener différents types de missions que cela soit le transport de fret ou de troupes dans des caissons spéciaux voir même de modules d'habitations entiers. Pour sa défense, le MF 115 est équipé de systèmes de défense anti chasseurs ce qui lui assure une protection contre les appareils légers et vaisseaux d'abordage. Extensible, le MF 115 peut changer de configuration par l'ajout de section et de moteurs. Sa base est une passerelle de grande taille se situant au dessus d'un grand arbre principal reliant poupe et proue. L'arbre peut se voir rajouter des sections supplémentaires pour peu que le tout soit correctement équilibré. Les plus grands MF 115 jamais assemblés furent ceux de la Ière flotte de transport stratégique de l'Imperial Navy lors de la construction de la station spatiale de Jonction dans le système du même nom.
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Re: Astronefs militaires Krypto-Arkiliens   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeDim 14 Fév - 21:41

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Mainn.th

Constructeur : Tri-Aerospace
Pays de fabrication : Empire Krypto-Arkilien

Longueur : 115 m
Hauteur : 34 m
Envergure : 48m

Alimentation : 2 centrales à microfusion
Motorisation : 6 astroturbines antigravitationnelles Biglei-Spezia 2758
Modèle d'hyperdrive : Hyperdrive trial-core Tri-H 2000
Vitesse/accélération : importante
Blindage : moyen
Bouclier : léger
Equipage : 2 pilotes, 1 navigateur, 7 artilleurs, 2 chefs de soute et 2 robots mécaniciens
Armement :
-1 CAM de 88mm
-6 missiles Z-4 "SCARAB"
-14 interceptions laser
-systèmes antipoursuite
-6 mitrailleuses FNVA Q240/250 ventrales rétractable
-2 CAM de 40mm automatiques escamotables

Capacité d'emport :
1950 tonnes/jusqu'à 8 véhicules/300 passagers

Prix : 89 millions de crédits

Description :Le transport de classe Cyrrus est un astronef de transport dit tactique, capable de parcourir de longues distance et de se poser sur des terrains sommaires partiellement défendus. Puissamment motorisé, maniable, protégé et légèrement armé, le Cyrrus est en mesure de déposer sa cargaison sur tous les terrains en un minimum de temps, sous le feu de l'ennemi si nécessaire ; et de s'exfiltrer aussi vite qu'il est arrivé grâce à ses quatre répulseurs de décollage. Unique inconvénient, récurrent à la société, son prix par rapport à la concurrence. Il est cependant apte à délivrer ses cargaisons en passant par des courants subspatiaux très défavorables de prime abord.


Dernière édition par EKA le Jeu 6 Jan - 0:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Re: Astronefs militaires Krypto-Arkiliens   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeLun 15 Fév - 18:25

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Bargedebarquement12sg0.th

Constructeur : Spacetech
Pays de fabrication :

Longueur : 100m
Hauteur : 35m
Envergure : 385m (ailes déployées)

Alimentation :
Motorisation : 2 module anti-G Spacetech 6000, 18 modules anti-G Spacetech 1500
Modèle d'hyperdrive : /
Vitesse/accélération : faible
Blindage : léger
Bouclier : léger
Equipage : 40 hommes
Armement :
- 12 interceptions lasers
- 18 minigun gauss de 15mm
- 6 canons gauss rotatifs de 30mm
- 10 batteries anti-chasseurs
- lances leurres
Capacité d'emport :
-140 véhicules (terrestres comme aériens)
-jusqu'à 2000 hommes
Prix : 150 millions de crédits

Description : La barge de classe Smarna fut crée afin que l'armée puisse disposer d'un engin de débarquement facile à caser dans un croiseur ou un autre bâtiment de guerre plus important mais aussi de permettre aux cargos MF-115 d'éviter le feu ennemi, chose à laquelle ils sont sensible. La Smarna est en mesure de se poser à proximité de la zone de combat et de débarquer l'entièreté de sa cargaison en un laps de temps inférieur à l'heure. Lors de son transport, les ailes se replient le long de la structure (tout en restant à l'endroit) et ne sont déployées que dans l'espace ou de puissants de champs de force les mènent vers leurs fixations en titanne-duranium. Pour sa défense, la barge est équipée pour venir à bout de n'importe quel menace légère ou moyenne sans souci majeur ainsi que de contrer d'éventuels missiles grâce à ses 12 interceptions laser. Les véhicules et hommes sont stockés dans les ailes et sont largués par l'ascenseur magnétique situé au centre de l'appareil (hommes ou véhicules) ou par des trappes d'accès au bord des ailes à l'aide de cordes lisses.


Dernière édition par EKA le Ven 26 Aoû - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Re: Astronefs militaires Krypto-Arkiliens   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitimeMar 8 Juin - 18:24

Station de défense légère Spacetech DF 100
Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Soearthstationrb9.th
Hauteur : 250m
diamètre : 950m
Blindage : moyen
Bouclier : x5
Armement :
- 50 Impulsions laser lourdes
- 16 rampes à missiles Havok
- 8 rampes à missile Panture
- 280 systèmes de défense de Classe I
- 80 interceptions laser
Capacité d'accueil :
-1 frégate/1MF 115/ 8 corvettes
-42 chasseurs
-12 bombardiers intercepteurs
Equipage :
-200 Servants
-120 techniciens
-360 SSA

Prix : 800 millions de crédits

Description : Les stations légères sont comparables à des croiseurs. En effet, la seule véritable différence est l'absence de CAM dans la structure. La station possède bien évidemment des hangars de réparation et une solide défense automatique intérieure. Il n'est pas rare de voir ses stations tourner sur elles-même afin d'assurer une gravité à bord. Les stations légères sont équipées de répulseurs leur permettant de changer d'orbite ou de se déplacer plus vite que la normale ainsi que de freiner. Les impulsions laser embarquées à bord sont capable d'effectuer des frappes orbitales précises ou à balayage large (frappes incendiaires).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Empty
MessageSujet: Re: Astronefs militaires Krypto-Arkiliens   Astronefs militaires Krypto-Arkiliens Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Astronefs militaires Krypto-Arkiliens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PNJ Militaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Espace encyclopédique :: Les Vaisseaux Spatiaux-
Sauter vers: