L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Balistique

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
Union

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

Balistique Empty
MessageSujet: Balistique   Balistique Icon_minitimeSam 5 Fév - 22:27

Balistique SuperStock_1746-1920

Balistique

Nation: Grèce antique, Empire romain, Chine
Année de découverte théorique: antiquité
Découvreur: Divers
Première preuve tangible:Antiquité

Description:
La balistique est la science de l'étude du déplacement des projectiles. Ici, l'étude ne concernera que la balistique militaire.
La balistique militaire a commencé par l'étude mathématique des trajectoire des projectiles de l'artillerie; les catapultes et autres dispositifs comparables développés par les ingénieurs grecs et chinois, améliorés à l'époque romaine, disposaient déjà de calculs de trajectoire rudimentaires. Au moyen-âge, l'occident se repose quasi-entièrement sur une connaissance empirique et technique rudimentaire, qui ne sera améliorée qu'à la renaissance, avec la redécouverte des techniques de l'ingénieur romain Vitruve, et le développement d'une balistique qui set rendue pus précise par les avancées en mathématique, et plus utile avec l'introduction d'une artillerie à poudre. La mise en place de modèles standardisés de canons au XVIème siècle permet également un renouvellement des techniques de campagne et d'armement naval, notamment l'usage de la balistique. Les avancées des fortifications de Vauban répondent justement à l'efficacité dévastatrice que l'artillerie a développé, notamment aux capacités balistiques.
Ici, donnons quelques bases qui s'établissent à cette époque. Les objectifs de la balistique militaire sont suivants:
  • Permettre une parfaite précision du tir d'artillerie.
  • Permettre au tir d'artillerie de s'adapter aux situations balistiquement difficiles (pluie, vent, neige, etc...)
  • Permettre à l'artillerie d'être en mesure d'éliminer certaines positions difficiles (forteresses, tranchées, etc...)
  • Permettre à l'artillerie navale d'être d'une efficacité réellement décisive


A partir du XIXème siècle, avec la standardisation des pièces, l'universalisation des équerres et des académies d'artilleurs permet une unification plus efficace de l'artillerie, laquelle connaitre son moment de gloire en 1914-1918; durant cette guerre, la balistique est absolument essentielle afin de mener des bombardements massifs et ultra-concentrés, qui seuls permettent de percer. Elle est désormais capable de calculer des trajectoires de tir exacts sur plusieurs dizaines de kilomètres de distance!
Pendant la seconde guerre mondiale, l'artillerie est éclipsée par l'aviation, mais demeure essentielle aux opérations militaires, d'autant plus que l'invention des premiers ordinateurs permet rapidement d'optimiser les calculs balistiques et le feu de l'artillerie.
C'est à cette époque que l'usage des fusées se répand. Déjà existant dès la fin du XVIIIème avec les roquettes Congreve utilisées par l'armée britannique avec un succès variable. Le XXème siècle change cela: les allemands développement pendant la seconde guerre mondiale les missiles V1 et V2, qui s'avèrent etre redoutables, et presque invulnérable à la défense anti-aérienne. Pour cela, une maîtrise avancée de la balistique, ainsi que la conception de gyroscopes est nécessaire.
Pendant tout le XXème et XXIème siècle, la balistique ne connait guère d'avancées majeures. L'introduction massive des ordinateurs et l'usage de plates-formes d'armement orbitales permet naturellement une amélioration exponentielle de l'efficacité des systèmes balistiques, mais ce sont des améliorations incrémentielles, et non majeures.

Balistique spatiale
En 2141, une équipe d'ingénieurs chinois met au point une avancée balistique considérable: le système de tir laser spatial. En effet, jusque là, le laser devait se contenter de rester en usage en arme orbitale, utilisant un GPS pour tirer efficacement en sus de ses optiques. Dans l'espace interplanétaire, l'absence de GPS et la faiblesse des instruments de captage optique rendait le ciblage presque impossible. L'équipe de Wei Liao met au point un système de rétrolaser, qui, comme le fait une chauve-souris avec les ondes sonores, envoie une myriade de minuscules lasers non-destructeurs spécialement configurés dans l'espace, et qui "ricochent" sur les cibles, revenant à l'émetteur, qui capte la trajectoire du retour, et est par là en mesure de calculer la position exacte de l'endroit où se trouve dans l'espace la cible, et donc de l'attaquer. Cette méthode, simple et efficace, sera utilisée pour presque toutes les armes embarquées jusqu'à ce que des revêtements en mesure d'absorber les laser-capteurs soient développés. Souvent, les chasseurs ne sont pas dotés de tels revêtements, qui nécessitent des dispositions spéciales (configuration de la coque, épaisseur de la coque, puissance du bouclier, etc), et demeurent donc vulnérables à ces méthodes de captages, qui ont l'avantage d'être peu coûteuses et d'occuper peu de place - l'idéal pour lutter contres les chasseurs et les missiles en somme, faisant que les contre-mesures et les canons contre les unités légères s'en servent de façon privilégiée.

Le système contemporain de balistique spatiale

Les systèmes actuels utilisent avant tout un système gravifique de captage. Il s'agit d'un dispositif très complexe, mis au point en 2347 par les ingénieurs de la Fédération Solaire Unie. Chaque objet disposant d'une masse distord l'espace-temps d'une façon infinitésimale, cette distorsion peut être mesurée dans les variations des champs gravifiques locaux grâce à une sphère gravifique qui permet de capter efficacement ces champs grâce à une singularité gravitationnelle efficacement confinée et camouflée par des champs toroïdaux. L'interaction entre la microsingularité et les objets à grand masse présents dans un rayon assez large permet une localisation extrêmement précise et efficace des objets extérieurs. La miniaturisation de ce dispositif demande une excellente maîtrise technolgique, et est coûteuse.
Depuis le XXIVème siècle toutefois, les prix ont assez diminué, mais demeurent largement au dessus de ceux des capteurs lasers. Ces systèmes équipent la majorité des vaisseaux de guerre, ainsi que les têtes de missiles.


Portails liés à cet article:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Balistique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Systèmes d'armement-
Sauter vers: