L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Zoïa Zaitseva

Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Zoïa Zaitseva Empty
MessageSujet: Zoïa Zaitseva   Zoïa Zaitseva Icon_minitimeSam 26 Déc - 20:59

Nom: Zaitseva
Prénom: Zoïa
Nationalité: arkilienne
Dates: 2559-2605
Fonction, rang: Contre Amiral des forces de sécurité de la Myrotech
Impact dans l'histoire: relativement important (découverte de Solaria)

Zoïa Zaitseva nait en 2559 sur Arkilia, ville de Sernagrad (aujourd'hui intégrée comme secteur d'Arkilia-capitale). Fille d'un commandant de Fluyt et d'une ingénieur technique aux chantiers de construction de la compagnie, Zoïa est très tôt initiée aux dangers de l'espace et de la vie en astronef. Sa scolarité tout a fait normale sans être exceptionnelle toutefois lui permet d'intégrer l'académie spatiale d'Arkilia et de décrocher un poste d'astronagivatrice-pilote à bord d'une canonnière des forces de sécurité. Son comportement, impeccable, la fait affecter sur un croiseur léger où sa promptitude a exécuter les ordres et une certaine intelligence (ainsi qu'une peu de clientélisme, monsieur Zaitsev étant entretemps devenu administrateur adjoint parmi tant d'autres de la flotte commerciale de la Myrotech) lui font gravir quelques échelon de la hiérarchie jusqu'à devenir second du MSS Repulse, croiseur léger de classe Tatar. La jeune Zoïa, qui a alors 30 ans, semble destinée a terminer sa carrière en tant que second jusqu'au jour où une banale mission de patrouille tourne mal. L'astronef, pourtant imposant, est confondu avec un cargo isolé par des carcars qui se lancent a l'assaut puis se rendent compte trop tard qu'ils s'attaquent a une véritable unité de guerre. À bord du Repulse la surprise est totale, les carcars, se croyant perdus, passent à l'attaque et parvienne a mettre coup du but en traversant subrepticement les boucliers, isolant la passerelle et tuant le commandant en chemin. Le capitaine de circonstance Zoïa Zaitseva, de quart sur la passerelle blindée qui a encaissée le choc, donne ses ordres et parvient a renverser la situation par des manœuvres osées à la limite de la capacité structurelle de son astronef. Les carcars mis en déroute, le Repulse rentre couvert de "gloire" et son nouveau capitaine se voit confiée une unité plus grosse, le MSS Nouvelle Bishkek, croiseur lourd jaugeant plusieurs mégatonnes. Le Nouvelle Bishkek est rapidement déployé afin de sévir contre un warlord de Noryang pillant régulièrement les stations d'exploitation des marches de la Myrotech, le Nouvelle Bishkek est envoyé sous les ordres du Vice-Amiral Reiner en tant que vaisseau porte pavillon. Signalée pour l'excellent comportement de son équipage et pour son expérience (courte) face aux carcars, le commandement des forces de sécurité, nomme Zaitseva Contre amiral-délégué et l'envoie, avec deux croiseurs légers en guise d'escorte, à la recherche d'une colonie perdue au delà de Jonction et Noryang, la mission est originellement un éloignement et une potentielle mise au placard d'une jeune officier au talent moyen.

L'expédition, ennuyeuse, se corse rapidement au fur et à mesure que le Nouvelle Bishkek s'éloigne de Noryang et de son sinistre petit seigneur de guerre, et le Vice amiral craint de plus en plus de tomber sur une colonie carcare plutôt qu'humaine ! Elle trouvera les deux et une véritable guerre se disputant dans le système de Solaria. Exilée, elle aura retrouvée l'Espoir, le croiseur colonial disparu. Attaquée par les carcars à la périphérie du système, elle livre un combat acharné contre une vingtaine de canonnières et contribue a une victoire solarienne lors de la défense du chantier d'Orion 1, l'actuelle grande plateforme militaire.

Voyant là la possibilité d'une importante promotion elle repart pour Arkilia plus tranquille (les carcars préfèrent éviter de s'attaquer une seconde fois à ce groupe de vaisseaux) et tente de convaincre le Conseil d'administration de dépêcher un corps expéditionnaire avec pour objectif de défaire les carcars et implicitement, vassaliser Solaria. le Conseil ne la suit pas, elle échoue a réunir des investisseurs privés pour la même mission même si certains milieux songent a la recruter en privé pour une mission de conquête (privée naturellement) d'une des planètes du secteur colonial Alpha, Nouvelle Francfort. Zaitseva est réaffectée par le commandement des forces de sécurité à la deuxième flotte de l'Amiral Kirov (grand père du révolutionnaire) et engagée dans une grande campagne de répression de la piraterie. Zaitseva livre combat a deux reprises au dessus de Gauma IV et lance plusieurs raids contre les carcars a partir de Bulkarr. L'on perd cependant sa trace a partir de ce moment là, en 2605. L'on parle d'un combat acharné face a un ennemi supérieur en nombre, ou la rencontre avec un croiseur carcar qu'un groupe de chasse parvint a endommager puis a capturer trois semaines après que sa disparition fut rapportée : l'on découvrit a bord une navette basée a bord du Nouvelle Bishkek, l'équipage carcar ne voulut rien dire sur le sort du croiseurs lourd avant d'être expulsé dans l'espace.

Zoïa Zaitseva a donné son nom a une salle de cours de l'Académie spatiale d'Arkilia.


Portails lié à cet article:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Zoïa Zaitseva
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Militaires-
Sauter vers: