L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Histoire de la Civilisation Carcare

Aller en bas 
AuteurMessage
Commonwealth d'Alganzaar

Commonwealth d'Alganzaar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2010

Histoire de la Civilisation Carcare Empty
MessageSujet: Histoire de la Civilisation Carcare   Histoire de la Civilisation Carcare Icon_minitimeMer 14 Avr - 5:49

HISTOIRE DE LA CIVILISATION CARCARE

Carc'Sekan (An -4850 à An 0)

Ku Tak'Garka (An 0 à An 6)

Ku Xil (An 6 à An 120)

Ku Carc'Ararat(An 120 à An 130)

Teriak'Carc'Ar'Kan(An 130 à An 1044)

Nu Teriak'Carc'Ar'Kan(An 1044 à An 1597)

Te Ku Tak'Garka(An 1597 à An 1657)

As'Tati u Derui(An 1650 à Aujourd'hui)

Portails liés à cet article:
 


Dernière édition par Carcaran le Ven 16 Avr - 19:38, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commonwealth d'Alganzaar

Commonwealth d'Alganzaar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2010

Histoire de la Civilisation Carcare Empty
MessageSujet: Re: Histoire de la Civilisation Carcare   Histoire de la Civilisation Carcare Icon_minitimeMer 14 Avr - 5:50

Carc'Sekan(traduction littérale: Civilisation des Chasseurs)

An -4850 à An 0 du Calendrier Carcar
Datation terrienne: 4000 avant Jésus-Christ à 1850 après Jésus-Christ


L'histoire des Carcars remonte à fort longtemps, avant la colonisation humaine, avant l'instauration du Carcar'Kan, avant le Ku Xil. À cette époque, Carc'Ar'An est vierge de toute civilisation et est livré à la féroce loi de la jungle. En fait, dans ces temps reculés, aucun Carcar n'a encore foulé le sol de Carc'Ar'An. C'est la planète Carc'Gen(traduction littéral: Paradis du Chasseur) qui voit le développement des Carc, ancêtre des Carcars.

Car'Gen est alors le sanctuaires des Carc qui sont des lézaroïdes omnivores dont l'activité tourne principalement autour de la pêche et de la cueillette de fruits. Les ressources sont abondantes, l'eau ne manque pas, les sources de nourriture sont variées, les Carcs n'ont pas de véritables prédateurs naturels. Toutes les conditions sont idéales pour le développement d'une future grandiose civilisation. Vivant sur leurs archipels d'îles, la civilisation carc développe une civilisation brillante, développant les arts, la culture, l'architecture. C'est la période du Carc'Sekan(traduction littérale: Civilisation du Chasseur) qui est une période d'âge d'or. Les Carcs, peu investis dans de réelles guerres qui, pour la plupart, se règlent par le biais de duels, peuvent développer des technologies avancées, technologie qui ressemble somme toute à celle de l'Humanité, au point que l'on ne peut exclure encore aujourd'hui qu'il y ait eu un contact tiers qui leur aurait procuré leur propre savoir.

Quoi qu'il en soit, cette civilisation connut une expansion durable sur plus de 3000 ans et devint une forme de vie avancée sur le plan galactique, bien plus avancées à tout le moins que les Humains. Cependant, alors qu'en -1850, cette civilisation fleurissait et développait la technologie et l'informatique(elle avait atteint un degré suffisant pour voyage dans le Système Carcartyek et commençait à explorer les planètes et à établir des avants-postes sur les planètes voisines), elle avait parallèlement atteint un point de rupture. En effet, dans l'archipel Tyria, une sous-espèces des Carcs avait fait son apparition vers -1690, les Carcars. Semblables à leurs cousins carcs, les Carcars s'en distinguaient par une violence exacerbés, un goût de la chasse et de la violence et une intelligence moindre, quoique suffisantes pour utiliser la technologie et la recopier. Certes, ces Carcars s'intégrèrent au début au Carc'Sekan. Mais, le temps passant, de graves inégalités apparurent. Tout d'abord, les Carcars connaissait une expansion démographique de loin supérieure à celle des Carcs. Malgré tout, les Carcars étaient cantonnés à la production et à la chasse et peu d'entre eux se révélaient réellement cultivés tandis que les Carcs, inférieurs en nombre, dirigeaient la société. Les Carcars devinrent en quelques sortes les esclaves des Carcs, leurs parents qui vivaient dans le luxe de leurs cités alors que les Carcars vivaient dans de misérables taudis. Cette situation durera 1 850 ans avant qu'un élu carcar, un jeune carcar nommé Tyrok, prenne une décision qui changera le cours de l'Histoire des deux races


Dernière édition par Carcaran le Mer 14 Avr - 6:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commonwealth d'Alganzaar

Commonwealth d'Alganzaar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2010

Histoire de la Civilisation Carcare Empty
MessageSujet: Re: Histoire de la Civilisation Carcare   Histoire de la Civilisation Carcare Icon_minitimeMer 14 Avr - 5:52

Ku Tak'Garka(traduction littérale:Grande Guerre des Frères)

An 0 à An 6 du Calendrier Carcar
Datation terrienne: 850 à 856 après Jésus-Christ

Le calendrier carcar commence à la rébellion de Tyrok. Celui-ci est alors un jeune chasseur impétueux qui est l'esclave des Carcs, comme tous ses frères et soeurs. Cependant, contrairement à eux, il ne peut supporter longtemps cette domination. Aussi, avec ses frères carcars, il se soulève contre le Karas Erka(traduction: Clan Prospère). En une nuit, la totalité des Carcs de ce Karas sont assassinés par Tyrok et ses frères. Le lendemain, Tyrok proclame la naissance d'un nouveau Karas, le Karas Tyrok'yik(traduction littérale: Colère de Tyrok) et commence à ordonner la production d'armes pour la guerre, guerre de libération des Carcars. Les nouvelles atteignent rapidement les autres Karas qui isolent l'île par un blocus. Perchés sur leurs énormes Kerit Karpark(traduction littérale:Carapace Géante) qui sont de gros cuirassés, les Carcs isolent l'île où Tyrok est retranché. Cependant, ce dernier a bien réfléchi à la question. Contrairement à leurs cousins qui ne voient pas les infrarouges et qui ne peuvent nager longtemps sous l'eau, les Carcars sont bien équipés pour la traversée, traversée d'autant plus aisé que la faune marine est abondante et empêche l'utilisation de radars sous-marins pour des recherches autres que celle de sous-marins.. Ainsi, une nuit, la totalité du Karas Tyrok'yik entama une traversée qui les amena sur les cinq îles voisines de l'archipel. Ce voyage s'effectua pour une bonne part en apnée passant sous les Kerrit Karpark pour ensuite arriver à bon port dans les îles voisines. De là, les Tyrok'yik'Taks fomentèrent des rébellions et celle-ci s'étendit à toute l'archipel. En quelques mois, les Carcars éradiquèrent toute présence carc de l'Archipel Tyria. Se redivisant en Karas sous la tutelle de Tyrok, nommé premier Ark'Kk'Ssarr qui dirigerait la nation carcare. Prenant connaissance des technologies de voyage spatial des Carcs et sachant que les Carcs des autres archipels n'auraient d'autres objectifs que de détruire les Carcars, Tyrok ordonna la construction de gigantesque vaisseaux pour gagner la planète voisine. Dans le même temps, l'Ark'Kk'Ssar ordonna la production d'armements pour affronter les Carcs. Commence alors une guerre de 6 ans entre les Carcs et les Carcars à travers l'ensemble de l'Archipel Tyria à l'exception de Tyrok'Ra(Forteresse de Tyrok) qui reste préservée des affrontements. En effet, le programme spatiale étant construit à partir de cette île, les Carcars tentent d'en éloigner au maximum les forces carcs en les affrontant sur d'autres îles. Néanmoins, moins évolués que leurs cousins carcs, les Carcars ne peuvent espérer gagné la guerre et reculent inévitablement, si bien que Tyrok'Ra devient leur ultime bastion. Nous sommes à l'An 6 du Calendrier Carcar et seul 20% du vaste programme spatial est achevé. Et c'est alors que Tyrok trahit les autres Karas. Estimant qu'il valait mieux assurer la survie d'une partie du peuple carcare, il abandonne les autres Karas derrière lui et lance les vaisseaux construits. Les 20 000 Carcars du Karas Tyrok'yik s'en sortent indemne alors que sur Carc'Gen, les Carcars des autres Karas connaissent une purge sanglante et meurent tous(sur 6 ans, il est estimé que les pertes carcares atteignirent 13 millions). Pour que les autres Carcars se souviennent de ce sacrifice, Tyrok renomme la planète Carc'Ar'Den ou la Tombe des Descendants des Chasseurs.


Dernière édition par Carcaran le Mer 14 Avr - 6:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commonwealth d'Alganzaar

Commonwealth d'Alganzaar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2010

Histoire de la Civilisation Carcare Empty
MessageSujet: Re: Histoire de la Civilisation Carcare   Histoire de la Civilisation Carcare Icon_minitimeMer 14 Avr - 5:54

Ku Xil(traduction littéral: Grand Exil)

An 6 à An 120 du Calendrier Carcar
Datation terrienne: 856 à 970 après Jésus-Christ

Tyrok et ses Carcars aterrissent sur la planète voisine qu'il renomme Carc'Ar'An et réussissent à s'y poser en catastrophe. Rapidement, Tyrok et ses Carcars établissent leur forteresse, Tyrok'Ra, à l'exacte opposée de l'avant-poste carc. N'ayant pu apporter énormément de technologies, les Carcars sont alors en position de faiblesse dans la jungle inhospitalière. Tyrok, qui vient d'atteindre 50 ans(ce qui est alors vieux pour un Carcar) comprend que la survie carcare passe par la lutte contre l'environnement inhospitalier de Carc'Ar'An. Il impose alors un jeu pour ses frères et soeurs afin qu'ils soient poussés à la chasse, à la lutte et au combat, le Gar. Ce jeu acquièrent rapidement une forte popularité et la civilisation carcare réussit à se créer un périmètre de sécurité et à ériger ses premiers monuments dans la Région de Leyd grâce à la volonté de tous les Carcars de remporter ce jeu. Découvrant la forte teneur en minerais de la région, les Carcars commencent à l'exploiter, utilisant les minerais pour fonder leurs propres industries d'armement, construire leurs propres villes, Tyrok'Ra. Tyrok'Ra connait un développement fulgurant, notamment par le fait que les Carcars, peuple imitatif, soient parvenus à recopier et à réutiliser la technologie de leurs cousins. Cependant, au niveau des moyens de transports, les Carcars s'en retournent à des moyens de transports plus archaiques. En effet, comprenant que les déplacement dans les marécages et les jungles carcarans s'avèrent trop difficile pour des engins motorisés, il y a domestication de certains animaux de Carcaran qui servent alors de moyens de transports dans la jungle. Mais, hormis ce détail, à la mort de Tyrok, la civilisation carcare est alors à un niveau technologique similaire à celui des Carcs. Comme le premier Ark'Kk'Ssar n'a pas désigné de successeurs et comme la colonie commence à atteindre les 900 000 individus(en incluant les nouveaux-nés), les Xy-Cirsc de chaque Skanty décide de fonder une colonie et le Xy-Cirsc successeur de Tyrok deviendra Ark Kk'Ssar(contrairement au système actuel où l'Ark Kk'Ssar obtient sa position par le combat. Ainsi au cours de cette période, la civilisation carcare se met en place sur Carcaran. Néanmoins, il faudra attendre encore 104 ans avant qu'elle se soit installé durablement. Le Ku Xil va se terminé lorsque les Carcs, qui possèdent un avant-poste sur la planète, tomberont par hasard sur le Karas Kik'Ra. Cet épisode sanglant marque le début du Teriak Kan, période d'âge d'or carcare
Revenir en haut Aller en bas
Commonwealth d'Alganzaar

Commonwealth d'Alganzaar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2010

Histoire de la Civilisation Carcare Empty
MessageSujet: Re: Histoire de la Civilisation Carcare   Histoire de la Civilisation Carcare Icon_minitimeMer 14 Avr - 5:59

Ku Carc'Ararat(traduction littérale: Grande Apocalypse des Chasseurs)

An 120 à An 130 du Calendrier Carcar
Datation terrienne: 970 à 980 après Jésus Christ

Suite à cette rencontre fortuite, les Kk'Ssar se regroupe à Tyrok'Ra pour discuter de l'invasion de leur nouvelle planète. Percevant cela comme une attaque de leurs cousins, les Carcars déclarent la Ku Carc'Ararat.Les Carcars veulent alors rien de moins que l'élimination totale et définitive des Carcs. Ceux-ci, entre-temps, ont appris que leurs frères sont sur Carcaran et comme eux, les Carcs préparent une guerre d'extermination. Cependant, dès le départ, les Carcars remportent des victoires massives contre les forces carcs qui sont défavorisées par l'environnement inhospitalier. Les rares succès des Carcs(notamment l'invasion de Tyrok'Ra en l'An 122) sont des victoires éphémères puisque le gros des forces carcares abandonnent les villes à l'approche de forces d'invasion pour se réfugier dans les forêts et les marécages pour ensuite agresser et harasser les forces carcs. Cette tactique est payante et se révélera une constante de la tradition militaire carcare, à savoir que face à un ennemi mieux équipé, mieux entrainé et qui dispose d'une supériorité à tous les niveaux, les Carcars, au niveau individuel, bénéficie d'avantages physiques incomparables qui leur permettent la victoire. Les Carcars deviennent alors de véritables prédateurs et pour les Carcs s'aventurer hors des zones sécurisées est synonyme de morts. Par ailleurs, le terrain s'avère un enfer dans lequel les Carcs sont incapables de déployer leurs chars d'assaut et leurs infanteries mécanisées. À l'inverse, les Carcars, étant constitués uniquement de forces d'infanterie et de forces montées à dos d'animaux, se déplacent aisément sur le terrain carcar. Après trois ans de guerre, Carcaran est purifiée de toute présence carc. À ce moment, cependant, la victoire est loin d'être acquise pour Carcaran. Carc'Gen est bien mieux équipées que les forces d'invasion carc sur Carcaran et est prête à défendre sa peau. Mais, parfois, l'Histoire s'avère cruelle et Carc'Gen n'aura jamais à subir une seule invasion carcare. En effet à l'An 124 du Calendrier Carcar, un astéroïde énorme, nommé Tyrok'Yoy(traduction littérale: Poing de Dieu) percute la surface de Carc'Gen. Certes, les Carcs ne sont pas totalement annihilés à ce moment puisqu'une colonie existe sur Carc'Keriot. Cependant, à partir de ce moment, l'écart considérable qui existe entre Carcars et Carcs s'est réduit de façon que les deux peuples sont désormais au même niveau. Pour les Carcars, l'événement est clair: Tyrok, à travers la mort, a réussit sa plus grande chasse en tuer des millions d'êtres vivants d'un seul coup et en éradiquant la quasi-totalité des descendants de ses tortionnaires. Cela galvanise les Carcars qui, ayant réussi à mettre la main sur des vaisseaux carcs, lancent une expédition contre les Carcs qui se révèle un fiasco, menant à l'élimination du Karas Kik'Rik(traduction littérale:Force du Traqueur). Mais les survivants ramènent de précieuses informations et une seconde expédition est lancée. Mais, cette fois, l'attaque directe est laissée de côté au profit des méthodes qui ont favorisés les Carcars jusqu'à maintenant. Les Carcars vont alors épuiser la population de la colonie de Carc'Keriot, l'affamer en brûlant ses champs et en l'empêchant d'accéder aux forêts, l'assécher en empoisonnant ses réserves d'eau, si bien qu'en l'An 125, les Carcs se rendent. C'est alors 10 000 Carcs qui tombent aux mains des Carcars qui les ramènent sur Carcaran. Là, les Cars, devenus Osts(ou esclaves), doivent reconstruire le savoir technologique de leurs peuples pour leurs nouveaux maîtres, le Karas Tyrok'yik. L'Ark'Kk'Ssar, Den'El(Oeil de la Mort), leur promet la liberté et un monde à eux s'ils réalisent cela. Les Carcs, croyant pouvoir restauré leur société sur Carc'Keriot, livrent leurs secrets technologiques aux Carcars durant les 10 années suivantes. Cependant, Den'El ne tient pas entièrement parole. Certes, il rend la liberté aux Carcs, mais les renvoie sur Carc'Ar'Den(anciennement Carc'Gen) en disant que c'est leur monde à eux et qu'il n'a pas menti. Les derniers Carcs, pourtant héritiers d'une civilisation brillante, sombrent donc sous les regards amusés de la civilisation barbare des Carcars. C'est le début du Teriak'Carc'Kan


Dernière édition par Carcaran le Mer 14 Avr - 6:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commonwealth d'Alganzaar

Commonwealth d'Alganzaar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2010

Histoire de la Civilisation Carcare Empty
MessageSujet: Re: Histoire de la Civilisation Carcare   Histoire de la Civilisation Carcare Icon_minitimeMer 14 Avr - 6:00

Teriak Carc'Ar'Kan(traduction littérale: Fédération Infini des Descendants des Chasseurs)

An 130 à An 1 044 du Calendrier Carcar
Datation terrienne: 980 à 2014 après Jésus Christ

Le Teriak'Carc'Kan est, à ce jour, la seule tentative d'unification du peuple carcar. À la suite de la disparition de leurs cousins, les Carcars sont désormais dépositaires d'un important savoir techniques et technologiques. Leurs cousins leur ont appris les voyages dans l'espace, les théories de l'hyperspace, celle des courants et des tempêtes, leur savoir militaire et civil, bref, leur ont offert un savoir énorme.

Den'El, Ark'Kk'Ssar, établit dès l'An 130, 80 Karas sur Carc'Keriot. C'est la première tentative de colonisation carcare depuis le Ku Xil. Très rapidement, des constructions s'érigent sur Carc'Keriot et les Carcars commencent la chasse. Néanmoins, l'environnement est beaucoup plus périlleux que sur Carcaran et en l'An 140, 20 Karas ont succombés ou sont retournés sur Carcaran(pour se rendre compte qu'ils avaient été délocalisés et leurs terres prisent par les Karas restés sur la planète) Les lunes de Tyrok'yik sont toutes colonisées et deviennent des chantiers spatiaux pour les Karas les plus puissants, en particulier pour le Karas Tyrok'yik qui a renommé la planète à son nom. Ces chantiers emploient les Carcars qui ont eu le malheur de retourner sur Carcaran et qui ont été réduits en esclavage. Là, d'immenses vaisseaux, les premiers vaisseaux de colonisation, sont construits et envoyés à travers la tempêtes. C'est un échec, les vaisseaux se disloquent dans la tempête et aucun ne parvient indemne à destination. Cependant, là où les Terriens sacrifieront des milliards des leurs dans l'aventure coloniale hasardeuses, les Carcars se limiteront à quelques milliers. Comprenant les dangers de la tempêtes, ils font construire un nombre considérables de cargos moyens très armées et de chasseurs disposant de la technologie de l'hyperdrive.

La première colonisation se réalise lorsque les Carcars atteignent Ninive, un monde situé à quelques années-lumières du leur. La planète est immédiatement colonisée et ses ressources commencent à être exploités. Un an plus tard, c'est Memel Prime qui est découverte et colonisée. Mais les Carcars rencontrent leurs premières difficultés dans les régions périphériques. Lorsqu'ils colonisent Itzcali, ils rencontrent ainsi une espèce primitive. Si on sait aujourd'hui que cette espéce s'appelait les Itzcal, il ne reste rien de leur civilisation, (hormis le nom de la planète), qui fut rasée par les Carcars. Tous leurs membres furent déportés sur Carcaran, la majorité des habitations furent rasés et il y eut de grands massacres. La planète est ensuite colonisée par les Carcars. Vint ensuite Azorade qui abritait elle aussi une civilisation. Là encore, une civilisation primitive ne put qu'opposer une résistance de circonstances et les esclaves servirent dans des exploitations agricoles. Il est attesté qu'au cours de cette première période du Kan de nombreuses révoltes d'esclaves qui furent réprimés sans mal par les Carcars. Ceux-ci, voyant la main-d'oeuvre diminuée avec les morts, mirent sur pied un Secteur de Reproduction de la Main-d'Oeuvre permettant de disposer toujours d'une main-d'oeuvre servile.

La colonisation se poursuit et en 545 du Calendrier Carcar, les Carcars émergent de la la Grande Tempête pour la première fois. À ce moment, les historiens humains ayant étudié l'histoire carcare considèrent que l'ensemble du Secteur Central était colonisé et que la population carcar atteignait environ les 5 milliards d'individus. Les Carcars hors de la Tempête s'établissent sur deux planètes, soit Tiléa et Mazaharpet. Les Carcars décident alors de tenter la première terraformation de leur histoire sur Tiléa et réussissent bien au-delà de leurs espérances. La planète accueille diverses espèces venus de Carcar et se distinguera plus tard comme le berceau de la faune la plus dangereuse hormis celle du Système Carcartyek. Les Carcars colonisent également Mazaharpet ou y établissent à tout le moins un avant-poste sur ce qui sera plus tard l'Archipel Rhénian et établissent des avants-postes sur Botmélie. Les Carcars ont alors atteint leur expansion maximale et contrôle le Secteur Central de la Galaxie ainsi que sa périphérie.

À l'époque, le Karas Tyrok'yik domine la société carcare mais ne la dirige pas. Chaque Karas a un membre du Karas Tyrok'yik qui est la voix de l'Ark'Kk'Ssar. Les Kk'Ssar, bien que toujours à la tête de leurs Karas, n'ont pas la liberté de désobéir à l'Ark'Kk'Ssar sous peine d'être réduits en esclavage. Le système commence à se figer et les Carcars commencent vers l'An 806 à subir les effets de la fin de l'expansionnisme.

La croissance de la civilisation carcare est alors soutenu et des guerres civiles éclatent, surtout dans les colonies où les Karas tentent de se soustraire à l'influence de Tyrok'yik, si bien que l'Ark'Kk'Ssar doit sans cesse lancer de nouveaux raids contre les colonies carcares qui veulent se libérer du joug carcare. Cette guerre civile portera le nom de Nu Ku Tak'Garka(Seconde Grande Guerre des Frères) et se révélera brutale et longue(environ 50 ans). Il s'agira en fait de courtes guerres éclairs entrecoupées de longues périodes de désordres et de raids entre Karas. Néanmoins, la prédominance du Karas Tyrok'yik à l'époque limite les affrontements et surtout, évite la formation de coalitions et d'alliances, la plupart des Carcars respectant l'autorité du Tyrok'yik. Mais cette guerre affaibli considérablement la domination carcare qui est confrontée immédiatement après à une révolte servile des Itzcals. Cette révolte prend naissance sur Carcaran en 862 et voit le soulèvement de millions d'esclaves. La Itzcal'Ost'Garka(traduction littérale: Guerre des Esclaves d'Itzcali) voit l'affrontement d'une civilisation esclavagiste qui bénéficie de la technologie et de ses attributs physiques et d'une civilisation esclave qui bénéficie du nombre. Les Carcars se mettent alors en chasse et commence une purge sanglante, éliminant toute trace d'Itzcal qui sont perçus comme de la vermine qui tente de détruire le Carc'Ar'Kan. Cependant, cette élimination entraine une raréfaction de la main-d'oeuvre servile et commence des guerres intraclaniques pour se procurer des esclaves. Cette affaiblissement économique touche également le Tyrok'yik qui se trouve dans l'impossibilité de pacifier les Karas, ce qui est une première dans l'histoire carcare. La population carcare connait une chute démographique brutale qui entraine une détérioration économique(multiplication des guerres serviles) qui entraine à son tour une fragilisation de la Fédération et l'isolement des Karas Carcars des Mondes Périphériques. Ce délâbrement de la Fédération perdurera jusqu'en l'An 1 044 qui voit l'instauration du Nu Teriak'Carc'Ar'Kan
Revenir en haut Aller en bas
Commonwealth d'Alganzaar

Commonwealth d'Alganzaar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2010

Histoire de la Civilisation Carcare Empty
MessageSujet: Re: Histoire de la Civilisation Carcare   Histoire de la Civilisation Carcare Icon_minitimeMer 14 Avr - 6:12

Nu Teriak'Carc'Ar'Kan(traduction littérale: Seconde Fédération Infinie des Descendants des Chasseurs)

An 1044 à 1597 du Calendrier Carcar
Datation terrienne: 2014 à 2447

L'arrivée de Tyrok'Atkan(traduction littérale:Vengeance de Dieu) au titre de Kk'Ssar marque la fin de cette période noire. Tyrok'Atkan convoque la totalité des Kk'Ssar encore vivants sur Carcaran et lance un défi individuel à tous les Kk'Ssar qui consiste en le pari du contrôle des Karas. S'il gagne, Tyrok'Atkan prend le contrôle du Karas de son opposant. En cas de victoire de l'opposant, il prend la place d'Ark'Kk'Ssar. Ceux tentés par le pouvoir relèvent le gant avant d'être promptement tué par le nouvel Ark'Kk'Ssar. Certes, à peine une centaine de Kk'Ssar affrontèrent Tyrok'Atkan, mais cela suffit à l'Ark'Kk'Ssar pour centraliser les ressources de tous ces clans, créant le premier Sydykat(traduction littérale: Alliance) qui lui sert de base économique et militaire. Constatant la puissance de Tyrok'yik'Sydykat, la majorité des Karas préfèrent soit s'intégrer au Sydykat(option des Karas les plus faibles) soit de s'allier au Sydykat. Cette vaste alliance rétablit alors le contrôle et l'unité au sein du Kan. Tyrok'Atkan proclame en 1050 l'avènement du Nu Kan qui est bien plus centralisé que l'ancien Kan. Pour contrôler la totalité de cet empire, des Karas du Sydykat sont placés sur chaque planète avec pour mission de surveiller les autres Karas et de veiller à ce qu'ils suivent les ordres. Les Karas rebelles et sécessionistes(qui se trouvent principalement sur Tiléa, Botmélie et Mazaharpet) qui se sont attaqués au Sydykat et à ses alliés sont capturés et utilisés en esclavages, ces planètes étant par la suite abandonnées par l'Ark'Kk'Ssar qui les trouvent trop loin du centre du pouvoir, c'est-à-dire Carcaran. Dès 1083, l'économie a retrouvé son niveau de 862 et progresse à vitesse grand V.

Les Carcars découvrent alors le système solaire en 1290. Néanmoins, ils n'osent s'aventurer dans ce système surmilitarisé et attendent plutôt à l'affût, que la colonisation humaine débute, effectuant tout de même quelques raids sur les objets transneptuniens. Lorsque l'ERIK est lancé en 1294, les Carcars prennent peur et veulent à tout prix capturer ce vaisseau qui pourrait permettre la création de colonies ixt'Ar(traduction littérale: Descendant du Singe). Ils s'attaquent à plusieurs reprises au vaisseau mais sont à chaque fois repoussés. Les Carcars tentent alors un assaut sur Erikea même, mais sont repoussés par l'ERIK qui est cependant détruit. Mais, l'attention des Carcars est alors attirés ailleurs. De l'espace humain, ils voient en effet partir des centaines de vaisseaux de colonisation. Commence alors une véritable chasse à l'humain. Les Carcars s'attaquent à tous les vaisseaux qui croisent leurs chemins, en détournent certains, capturent les équipages pour d'autres ou détruisent ceux qui s'approchent trop de Carcaran. Les humains sont dès lors utilisés comme esclaves sur Carcaran et deviennent, avec les Carcars déchus, la principale main-d'oeuvre. Les savoirs humains sur les vaisseaux Mercury MkII sont pillés et certains croiseurs sont carrément utilisés par les Carcars qui les convertisssent en Croiseur de Capture d'Esclaves. C'est une période d'âge d'or pour les Carcars qui durera 110 ans. La construction navale bat son plein, ils bénéficient d'une main-d'oeuvre abondante, l'exploitation des mines permet la construction et le commerce entre les Karas. La domination carcare, bien que s'effectuant sur un territoire limité à la Grande Tempête, est cependant plus solide que le premier Kan et peu de Clans osent s'en prendre au Sydykat. La chasse aux humains permet de bénéficier de l'augmentation de la main-d'oeuvre et de gigantesques chantiers s'organisent sur la planète

Au cours des années qui suivent la colonisation de Mazaharpet, les Carcars continuent de multiplier les assauts contre les colonies, en particulier contre Mazaharpet, bien qu'ils n'interviennent pas lors de la Première Guerre de Mazaharpet. La Seconde Guerre de Mazaharpet est suivi de loin également par l'Ark'Kk'Ssar Ost'Dek(traduction littérale: Exploiteur d'Esclaves) en personne. Ce Carcar, un ambitieux, veut déclarer la guerre aux nations humaines. Rassemblant les Carcars de tout le Nu Kan en 1489, il lance un assaut sans commune mesure sur les colonies humaines. Après un échec lamentable à Bavandar, Ost'Dek se retourne vers Mazaharpet. Après deux ans de préparation, les Carcars fondent sur leurs proies et débutent l'assaut. Pour motiver davantage les Carcars réticents, Ost'Dek leur rappelle que ce monde appartient au Nu Kan et que les humains leur ont volés leur possession. Cela équivaut à une déclaration de guerre et la plus vaste armada carcare jamais vue fond sur Mazaharpet, défaisant aisément les forces régulières des trois nations qui sont réduites à défendre quelques fragments de territoires. Les Carcars prennent possession du trois quart du continent sans réelles difficultés et instaurent des équipes de traque et des astroports pour déporter les esclaves. Mais la révolte qui éclate en 1492 oblige Ost'Dek, le Sydykat et les Karas les plus puissants à retraiter précipitamment de Mazaharpet. Les Carcars tentent bien un assaut sur Jadis mais ils sont surpris par Christiansa et incapable de soutenir le choc face à sa flotte performante. Traqués dans toute la galaxie, les Carcars se retirent dans la Tempête et la plupart des régions périphériques sont évacuées. Lors de la Bataille de Carcaran, les Carcars combattent une force mieux organisées et mieux coordonnées qui les submergent et bombardent les Chantiers navals et la planète. Au cours de cette attaque, ce sont 2,5 millions de Carcars qui sont tués. Mais le coup dur vient du fait que l'Ark'Kk'Ssar et surtout le Sydykat Tyrok'yik sont écrasés par les forces coalisées. La disparition du Tyrok'yik en 1597 marque la fin du Nu Teriak'Carc'Ar'Kan et le début de la Te Tak'Garka.


Dernière édition par Carcaran le Mer 14 Avr - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Commonwealth d'Alganzaar

Commonwealth d'Alganzaar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2010

Histoire de la Civilisation Carcare Empty
MessageSujet: Re: Histoire de la Civilisation Carcare   Histoire de la Civilisation Carcare Icon_minitimeMer 14 Avr - 17:56

Te Ku Tak'Garka(Troisième Grande Guerre des Frères)

An 1597-1657 du Calendrier Carcar
Datation terrienne 2447-2507

La disparition du Karas Tyrok'yik, qui avait dominé la vie politique pendant plus de 1000 ans, marque le début de l'instabilité politique.La succession s'annonce en effet compliquée; tous les Karas prétendant à la position de succession à Tyrok'Yik sont à peu de choses près de mêmes forces, tous les Karas peuvent se revendiquer d'une filiation au Karas Tyrok'Yik et aucun des Karas formant le Tyrok'Yik'Sydykat, qui aurait eu une plus grande légitimité que les autres, ne s'en sont sortis vivants. Malgré tout, dans les premières années, les Karas se reconstruisent et remettent sur pied leurs infrastructures. Ils parviennent à se coaliser face àa la Horde Blanche en 1608 face à laquelle ils subissent une terrible défaite.

Dès lors, la guerre civile commence sérieusement entre les 54 000 Karas. Les principaux prétendants au pouvoir sont le Gor'Tek, le Kik-Ra, l'As-Daar, le Ost'Garkan et le Ma'OluKol. Certes, de nombreux autres Karas sont impliqués, mais ces cinq Karas se distingueront dans la guerre civile qui s'annonce et commencent déjà à former leur propre Sydykats. Ces cinq rivaux déclenchent d'abord leur offensive contre les alliés plus faibles de leurs adversaires, souhaitant avant tout préserver leurs forces et jauger leurs adversaires. Ces escarmouches détruisent les Karas les plus faibles d'une part et incite les moins déterminés à rejoindre un Sydykat. Cette première période de la guerre civile, qui prend 13 ans, voit la division des Carcars au sein de ces cinq alliances, mais également la disparition brutale de 30 000 Karas. La concurrence s'avère en effet trop forte et ses clans n'ont d'autres choix que d'affronter la puissance écrasante de leurs adversaires plus puissants et d'être écrasé ou de se rallier à un Sydykat, ce qui entraine une perte de pouvoir. Néanmoins, une cinquantaine de Karas, par leur initiative, vient troubler le jeu des cinq grands. En effet, ces 50 Karas, comprenant leur situation fâcheuse, fonde un nouveau Karas qui les regroupe tous. Ce Karas prend le nom de Rek'Ir et vient à son tour prétendre au pouvoir. Débute alors la seconde phase de cette guerres, les alliances entre Sydykat qui se rangent en deux camps. D'un côté, le Ost'Garka, le Ma'OluKol et le Rek'Ir s'allient entre eux en formant le Ku Sydykat(traduction: Grande Alliance); ils bénéficient de la force du nombre, de posséder un plus vaste territoires et un nombre élevés d'esclaves et de ressources. Le Gor'Tek, le Kik'Ra et l'As-Daar se lient entre eux pour constituer le second bloc, le Vikar'Sydykat(Alliance de la Victoire); leur avantage repose sur la technologie, sur leur équipement militaire et sur la qualification de leurs esclaves qui produisent mieux et plus rapidement que ceux de leurs ennemis. Par ailleurs, au cours de cette période troublée, le Gor'Tek remet la main sur une technologie testée lors du Nu Teriak'Carc'Ar'Kan, mais qui n'avait pas été davantage développé: le Verrou de Contrôle Carcar. Les trois Karas commencent à en doter leurs esclaves qui viennent renforcer leurs rangs. Beaucoup de ces IxtCars sont d'anciens soldats et officiers mazaharpiotes, ce qui permet à cette alliance de bénéficier de leurs expériences tactiques et stratégiques. Au cours de cette période de consolidation, certains Karas quittent Carcaran et vont vendent leurs services comme mercenaires ou chasseurs de primes auprès des humains ou s'établir sur d'autres planètes(notamment Car'Keriot et Ninive) En 1630, la Guerre débute vraiment sur Carcaran, bien qu'il ne s'agisse encore une fois que de guerres sporadiques, des trêves de quelques années étant souvent décrétées. Profitant du nombre, le Ku Sydykat lance son offensive contre ses trois adversaires en même temps qui face au nombre, est obligé de reculer. Comprenant qu'il ne peut gagner dans une offensive de front, le Vikar'Sydykat se lance dans une guerre de guérilla. La guerre se mène désormais dans la jungle, on attaque les cités ennemies dans des raids avant de retraiter précipitamment, on détruit leur chasse pour prendre le contrôle de l'espace aérien. Certes, le Ku Sydykat ne perd pas réellement de positions et à part la perte de sa flotte, ses effectifs demeurent assez complet pour écraser. Pour changer le cours de la Guerre, en 1650, après vingt ans de guérilla et de bombardements effectués par leurs ennemis, les Ku Sydykat, souhaitant reprendre l'offensive, attaque les forteresses du Gor'Tek, du Kik'Ra et de l'As-Daar simultanéement et réussit à les envahir. Néanmoins, il apparaît qu'elles ont été abandonnées par les Vekars Sydykat et par conséquent, cette victoire n'a qu'une valeur symbolique. Les trois capitales sont rasées et le Ku Sydykat se retire vers ses terres avec le matériel de guerre, les biens et surtout les esclaves(dont les IxtCars) de leurs adversaire qu'ils ramènent dans leur forteresse. Les IxtCars commencent alors leurs mission et provoque des guerres serviles au sein des populations esclaves ennemies alors que dans le même temps, le Vekar'Sydykat s'attaque aux forteresses du Ku Sydykat. C'est la déroute et les Vekars remportent la victoire. Comprenant que la guerre tourne en leur défaveur, une partie du Karas Ma'OluKol fait sécession et rejoint les Vekars, prenant alors le nom de Mak'Ol, amenant à une guerre interne au Ma'OluKol qui n'est pas encore achevé aujourd'hui

Néanmoins, les deux camps se rendent compte que ces affrontements sont vains, car ni l'un ni l'autre ne peut vaincre. Commencent sept ans de négociations intenses, négociations qui définiront la nouvelle société carcare. Désormais, les 9000 Kk-Ssar constituent le Tyrok'Atkan, grand conseil consultatif et Karas d'élite puisque comptant les meilleurs chasseurs/combattants. Il doit désormais conseiller l'Ark'Kk'Ssar et régler les conflits entre Karas. Ces conflits se règlent désormais par duels pour éviter les guerres qui ont détruit le peuple carcar(dans les faits, des guerres se poursuivront toujours, bien que cette mesure ait permis une réduction de leur intensité). L'Ark'Kk'Ssar est le Kk'Ssar qui est le meilleur chasseur/combattant et il le reste jusqu'à ce qu'il meurt ou soit démis de ces fonctions lors d'un duel contre un prétendant. Enfin, les Karas ne doivent pas excéder le nombre de 9000 pour éviter une fragmentation de la force des Carcars. Cette mesure favorisera la formation des Sydykats qui aujourd'hui dominent la société carcare. Le Kk'Ssar de l'Ost'Garkan se révèla contre ces mesures qui affaiblissaient la compétitivité carcar selon lui et décida de partir en exil avec son Karas. Après six ans d'exil, ce Karas finirait par découvrir Solaria et s'établirait à proximité, bâtissant sa puissance dans ce nouveau système solaire. Dès lors, les Kk'Ssar de l'Ost'Garkan prendront l'habitude de prendre le titre d'Ark'Kk'Ssar et les Carcars de ce Karas se déclarent seuls descendants véritables de Tyrok'Atkan.
Revenir en haut Aller en bas
Commonwealth d'Alganzaar

Commonwealth d'Alganzaar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2010

Histoire de la Civilisation Carcare Empty
MessageSujet: Re: Histoire de la Civilisation Carcare   Histoire de la Civilisation Carcare Icon_minitimeVen 16 Avr - 19:35

As'Tati u Derui(Traduction littérale: Période de l'Ombre et Renouveau)

An 1657 à Aujourd'hui
Datation terrienne: 2507 à Aujourd'hui


Au sortir de la Troisième Guerre, les Carcars ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes. La destruction de leurs infrastructures, la perte de la majorité de leurs flottes, la soudaine baisse démographique engendrée par la guerre sont autant de facteurs affaiblissant les Carcars. Commence pour les survivants de la guerre l'As'Tati. Cette période correspond au Moyen-Âge terrien. Suite à la guerre, la production a énormément reculée et les Karas de Carcaran doivent compter sur les Karas de la Grande Tempête pour assurer le ravitaillement et la reconstruction. Cela s'explique par le fait que les Karas de la Grande Tempête ne sont pas intervenus dans la Te Ku Tak'Garka et en ont profité pour faire des affaires, notamment en devenant mercenaires, pirates ou encore en se contentant de développer leur petit commerce. L'Ark'Kk'Ssar renoue avec les Karas d'Azorade en 1680 et les convaincs de se lancer dans la production agricole pour soutenir la population esclave de Carcaran. Cela mène sans doute à la plus vaste transactions d'esclaves puisque 500 000esclaves seront livrés aux Karas d'Azorade lors de cette transaction. Dans le même temps, les Karas de Ninive, une autre ancienne colonie carcare qui a su développer une industrie (grâce à l'aide de la Main notamment) aide à la reconstruction sur Carcaran. En fait, il apparaît aujourd'hui aux historiens que l'As'Tati ne fut pas une période aussi sombre que les humains veulent bien le croire.

Ce fut avant tout une période de reconfiguration de l'action des Carcars. Ceux-ci s'investissent avec le seul partenaire qui accepte de faire affaire avec eux, c'est-à-dire la frange criminel de l'Espace Connu. Carcaran devient alors une des planètes phares du narcotrafic, les Karas qu'ils s'agissent de drogues cultivées ou de drogues de synthèse et Carcaran devient dès 2604(ou An 1754) le premier producteur de drogues. Par les gains substantiels du narcotrafic, les Karas de Carcaran peuvent relancer leurs industries. Les Chantiers Spatiaux de Carcaran sont réparés en 1698 du Calendrier Carcar et commencent la production dès 1709. Les mines sont relancées et le commerce entre Karas reprend. La stabilisation des conflits par le Tyrok'Atkan, sans être parfaite, permet une meilleure régulation et évite que les conflits ne dégénèrent. De plus en plus liés aux intérêts criminels de l'Espace Connu, les Carcars reprennent la piraterie, surtout les Karas de la Grande Tempête qui possèdent encore de vastes flottes. Ainsi, les Hukla et les Fikras osent s'attaquer à la puissance de la Myrotech et démontre qu'un Karas de Carcars, bien organisés et bénéficiant de la protection de la Tempête, peut créer des embûches aux grands États de ce monde. Également, le secteur du trafic d'armes se développent sur Carcaran, suite aux saisies des pirates, mais aussi par le biais de fabrique d'armes carcares ou d'acquisition de matériels militaires des États humains(ainsi, la chute de la République de Tarrane sur Mazaharpet verra la disparition de grands stocks d'armes vers les Zones neutres et Carcaran.Mais c'est surtout le trafic d'esclaves qui est relancés. Les pirates et certains syndicats criminels se retrouvent ainsi lié aux marchés des esclaves qui s'avèrent des plus rentables. Si les Carcars ont leur propre groupe de capture et leurs propres centres de tri, ils acquièrent également les esclaves des pirates, qui les vendent souvent contre des armes carcares, de l'équipement, ou des vaisseaux. L'As'Tati voit donc l'instauration de Carcaran comme centre criminel de l'Espace Connu. Tout syndicat criminel qui se respecte, malgré son dégout pour la race carcare(la lie criminelle a en horreur les Carcars qui ont « accaparés les moyens de production de l'économie souterraine »), doit désormais compter sur la participation des Carcars à l'économie souterraine. De fait, des partenariats se concluent entre les syndicats criminels et les Sydykats et Karas carcars. Les Chantiers Spatiaux de Carcaran deviennent un des lieux de transactions privilégiés des transactions criminelles.
Les Sydykats commencent dès 1750 à prendre le pas sur les Karas et dès lors, on assiste à une spécialisation des Karas. Malgré tout, l'absence d'unité carcare reste manifeste et il est très difficile de tracer l'histoire de la période. Il faut plutôt en dégager les grandes tendances et ainsi, comprendre pourquoi, aujourd'hui, Carcaran est devenu le centre des empires criminels. Cela tient à sa situation géographie(Carcaran est entourée de tempêtes de force 13, qui constitue une protection contre tout État souhaitant s'attaquer à la racine du crime organisé), à son ostracisation par les Humains(en étant mis au ban de la société, les Carcars n'ont d'autres choix que de s'intégrer comme ils le peuvent à l'économie capitaliste humaine), à ses ressources(présences de mines et surtout, de différentes plantes narcotiques) et à son marché(seul marché criminel suffisamment sûr pour traiter des affaires criminels sans intervention étatique). Le développement se poursuit jusqu'à l'An 1800 du Calendrier Carcar, qui marque la période de Renouveau. Les Carcars ont alors, à cette époque, rebâtis leurs infrastructures sur Carcaran même. L'économie souterraine soutient le développement de Carcaran. Les déséquilibres démographiques ont été corrigés et grâce à la Guerre Union-Erikea, les pirates carcars, aux côtés des autres pirates, prospèrent en ayant recours à l'interception des convois en hyperspace. Les Carcars se sont lancés dans un nouveau créneau par ailleurs, soit la vente de poisons. En effet, la faune et la flore de Carcaran et de Carc'Keriot comptent nombre d'espèces venimeuses et vénéneuses qui ont le grand avantage de ne pas être répertoriés par les civilisations humaines. De ce fait, ces poisons deviennent des armes redoutables utilisés par les assassins qui souhaitent se débarasser de quelqu'un discrètement et rapidement.

Bref au sortir de l'As'Tati u Dekui, les Carcars sont devenus un des principaux piliers du marché noir et les bénéfices engendrés par ces activités lucratives ont permis l'ascension des Carcars, ascension qui, à causes des troubles soulevés par la Guerre d'Erika et la révolte d'Arkilia, ne sera remarquée que par Jadis qui, bien qu'elle tenta d'en aviser son allié unionnien, ne put faire grand chose, l'attention de l'Union et de l'Espace Connu étant tourné vers la Guerre d'Erikea. La période de l'As'Tati u Dekui s'achève avec l'ouverture du Tyrok'Atkan de 1880 du Calendrier Carcar. Au cours de ce conseil, l'Ark'Kk'Ssar Den'Kere Kik'Ra proclame la fin de la période de l'ombre et le début la Carc'Ar'Dokan(Confédération des Descendants des Chasseurs). Ainsi, il appelle ses frères carcars à poursuivre le développement de Carcaran et de Carc'Keriot, mais scelle l'alliance entre les Karas de la Grande Tempête et ceux de Carcaran en les admettant au sein du Tyrok'Atkan. Désormais, bien que ce fait ne sera connu qu'à partir de 2737 par les grands États, les Carcars se reconnaissent comme étant un seule Confédération et se dote d'une structure politique qui, si elle peut paraître très lâche, manquant d'efficacité aux yeux des humains et n'étant (au fond) même pas la structure d'un véritable État, n'en demeure pas moins le signe d'un renouveau carcar.

Cette période voit la poursuite des activités criminelles des Carcars. En 1881 du Calendrier Carcar, le Karas Den'Tak(traduction littérale: Frère de la Mort) découvre, en échappant à une flotte de guerre erikeanne, la planète Eko et sur cette planète, des millions d'esclaves s'étant évadés de Carcaran au cours du Te Ku Tak'Garka. Prenant possession de la planète, ils installent Teko'Ra(traduction littérale: Forteresse de l'Abandon) et commence l'exploitation d'êtres humains sous forme de chasse sportive dès 1885. Ce soudain afflux d'esclaves sur les marchés carcars sera remarqué par les Services Secrets Jadéens qui restent perplexes. Comment est-il possible que 50 000humains par année soient enlevés sans que nul État n'appuie sur le bouton d'alarme. Les Services Secrets Jadéens finiront par découvrir la réponse après deux ans de recherche. Eko devient également un nouveau pôle économique en devenir du Carc'Ar'Dokan et les 100 000 Carcars permanent utilisent leurs premières captures pour ouvrir des mines et prospecter certaines zones de pétroles dans les avants-postes Carcars disséminés sur la planète. Mais, malgré cette activité économique, c'est davantage la chasse d'esclaves qui intéresse les Carcars, mais aussi les Chasseurs de Primes. En effet, ceux-ci (comme les Carcars) voient Eko comme un vaste terrain d'entrainement et plusieurs viennent faire un séjour sur la planète pour s'entrainer. Des safaris commencent à s'organiser et les Carcars importent des espèces de Carcaran et de Carc'Keriot et organisent également des safaris animales qui ressemblent plus à du braconnage. Des espèces animales de plusieurs planètes sont acquérit(ou plus exactement passés en contrebande) et amené sur Eko où les braconniers humains paient un prix d'or pour venir chasser. Les séjours sur Eko se paient en effet terriblement cher puisque c'est une des rares planètes où il n'y a que peu(pas) de lois protégeant la faune et la flore(la seule loi étant qu'on ne tue pas de femelles et d'enfants, mais cette loi est elle-même rarement appliquée). Bref, Eko devient le signe évident de la montée des Carcars.

Lors de l'Opération Strangulation, les Carcars comprennent qu'il est dans leur intérêt de laisser combattre la main. Ainsi, hormis sur Galatia Prime, les Carcars se révèlent les grands absents de la lutte dans les Régions Périphériques de la Grande Tempête. Les mondes du Carc'Ar'Dokan(Carcaran, Azorade, Ninive, Eko) se trouvant au centre de la Tempête, bien en sécurité, les Carcars ne jugent pas bon d'intervenir à l'extérieur, ce qui pourrait, à nouveau, cristalliser les haines des humains à l'encontre des Carcars.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Histoire de la Civilisation Carcare Empty
MessageSujet: Re: Histoire de la Civilisation Carcare   Histoire de la Civilisation Carcare Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de la Civilisation Carcare
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La sombre histoire des soeur alabham.
» [Blog] L'histoire de boboz et les Bionicle
» C'est l'histoire d'un mec, il postule : Siilya
» Mister Jelly ... l'histoire
» Rufus, une histoire d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Histoires Nationales-
Sauter vers: