L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Conseil d'État de l'Union (gouvernement de l'Union)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Conseil d'État de l'Union (gouvernement de l'Union)   Mar 27 Avr - 22:05

Salle d'honneur du Conseil



Gouvernement de l'Union


Le gouvernement de l'Union est formé par le Conseil d'État, qui émane du parlement. Il est présidé par le Chancelier, qui nomme les ministres, et est nommé par le Président. Pour les prérogatives, veuillez consulter le résumé constitutionnel sur la répartition des pouvoirs ici.
A titre honoraire, le président de la république définit l'ordre du jour et peut assister aux séances du conseil d'État; dans les faits, c'est le chancelier qui prend l'une et l'autre de ces choses en charge. Dans les faits, la junte militaire au pouvoir en Union tient sous sa coupe la majorité du gouvernement.


Pavillon gouvernemental standrad

Composition:

Président de la République:
Poste Vacant depuis 2735. La majorité de ses prérogatives ont étés transférées au Chancelier et à l'Organisation Centrale (OC).

Chancelier Fédéral de l'Union:
Amiral de la Flotte Horatius Von Heiggins. Né en 2697, l'amiral Von Heiggins fait partie de la mouvance conservatrice dure de la junte militaire qui dispose de la majorité totale au parlement. Très populaire dans la classe moyenne, ce politicien à la poigne et à la très haute opinion de de son pays est partisan d'une affirmation claire de la puissance, mais n'en est pas dénué de subtilité: il a joué avec talent les divergences des partis politiques de la fin de l'époque parlementaire les unes contre les autres afin de se poser en orbite, puis d'écraser l'opposition. En politique intérieure, il mène les affaires de façon assez dirigiste, utilisant l'arsenal juridique unionien et la présence de puissantes compagnies semi-étatisées. Sa gestion quotidienne des affaires est assez efficace au niveau politique, tandis qu'il laisse la plupart des questions sociales et économiques précises et concrètes à des techniciens, notamment aux technocrates de l'OC. Au niveau international, Von Heiggins est vu comme un interlocuteur fiable, fidèle à sa parole, mais également assez rigide, et connu pour ses sentiments nets envers Erikea.

Premier de l'OC (et Ministre de la marine):
Archi-Amiral Nikolaï Syllas, Kontarque d'Acre. Né en 2695, l'amiral Syllas est considéré comme un des meilleurs stratèges de la flotte unionienne, et est le représentant de la mouvance un peu plus modérée au sein de la junte, notamment du fait de ses idées et de son influence au sein des technocrates de l'OC, à la tête de laquelle ils se trouve. Ayant une grande culture, aussi bien générale que technique, et des contacts internationaux, il a été à l'origine de l'amélioration constante de la marine pendant les vingt années de dictature militaire, avec un renforcement considérable des effectifs et des moyens, et un essor technologique conséquent, par des projets comme la phalange JAN MAYEN, le navire de ligne "Union", et enfin le Bâtiment de Ligne classe "Ienisseï". Mais son action s'est aussi traduite par une série de mesures de politiques intérieure qui ont pacifié le climat social (notamment par une lutte impitoyable contre la corruption qui lui a donné une excellente image dès les premières années), et, malgré un régime de facto autoritaire, garantit une solide popularité aux dirigeants parmi la population. A l'extérieur, il est vu comme un interlocuteur fiable et intéressant, quoique froid et distant, qui, quoique objectif, tentera d'imposer ses vues, et, bien évidemment, ses intérêts. Il a subi quelques attaques d'opposants au régime, notamment concernant ses implications dans l'affaire du Bassin de Tisza, sur Christiansa: il aurait effectué des "liquidation" à la tête d'un commando d'armée non-officiel, en vue de protégéger un secret-défense.

Ministre de l'administration et du Trésor:
Amiral Franck Law, Kontarque. Né en 2694, il a fait une bonne partie de ses classes dans la marine au côté de l'amiral Syllas, dont le frère a été marié à la sœur de Law. Les deux hommes sont très proches et ont étés des rouages essentiels du coup d'État militaire de 2735. A la tête du budget, puis de l'administration titanesque de la fédération, et du trésor, Law a lancé dès le début de son mandat une série de mesures qui, en concert avec l'action de l'OC et une conjoncture favorable, on sorti l'économie de l'Union de l'impasse de la première partie du siècle, notamment en relançant massivement l'investissement d'Etat dans les opérations coloniales, dans la recherche militaire (JAN MAYEN), ou encore encore en soutenant les puissantes firmes unioniennes, comme dans le cas du CIA, de GE, ou encore dans l'aide à la fusion des sociétés chimiques en la trans-spatiale Standard Petroleum. En sa qualité de grand-trésorier de l'Union, et étant donné que l'homme s'avère affable et agréable, lors des réunions internationales il est très respecté et regardé. Les principales critiquent à son encontre concernent une politique favorisant les conglomérats unioniens, qui serait une entrave au libre-échange, et également sa tendance à l'impérialisme économique dans les zones neutres, où il est prêt à faire couler à flot les crédits, contre rétribution politique (comme sur Tarim Secundus, en 2739).


Ministre à l'extérieur:
Amiral Wladimir Basil (né en 2695). Basil est un personnage discret et peu expansif, dont le rôle dans la révolution militaire reste peu connu, ainsi que ses relations avec les autres amiraux, ce qui est paradoxal étant donné son rôle de principal représentant de l'Union à l'étranger. Néanmoins, son attitude déstabilisante, ses excellentes sources d'informations, et son intelligence aigüe en font un diplomate de qualité qui n'usurpe aucunement son poste. Capable de concilier des positions normalement antithétiques, il est bon ordonnateur de négociations et d'alliance, et jouit d'une image bonne, quoique secrète. Du côté unionien, il a été le principal artisan des Accords d'Askay. D'autre part, en tant que ministre à l'extérieur, et il est aussi Premier de la Sûreté, les services spéciaux unioniens. Il ne rechigne pas à les utiliser pour briser les réseaux d'espionnage adverse, et contrôler la population, grâce à des effectifs croissants, et un excellent équipement technologique. Au niveau extérieur, sans atteindre la qualité des services jadéens, la Sûreté dispose d'une influence considérable, et d'une bonne capacité d'action, quoique assez secrète: l'amiral Basil a toujours insisté sur la totale discrétion dans les activités hors-frontières de ses hommes de la "section noire", comme on nomme la direction des opérations extérieures au ministère.


Ministre de l'éducation, de la culture et de l'information:
Amiral Liung Wu Xun (né en 2789). Wu Xun est certainement le plus érudit des amiraux au pouvoir, et est considéré sur le plan international comme l'un des grands esprits de son temps, échoué par hasard dans la marine de l'Union. Son ministère a un très large rayon d'action, qu'il utilise avec discernement et une grande capacité de travail. Son action s'est effectuée avec un soutient total de Von Heiggins et de Syllas, et a contribué à la pacification de la société unionienne après les années de désordre du début du siècle, et est devenue un exemple de communication réussie, qui n'est pas pour peu dans le maintient au pouvoir depuis vingt ans du régime des amiraux. Sur le plan intérieur, le petit homme de Lüderitz est vu à la fois comme un représentant de la très haute culture, difficilement atteignable, mais dispose également d'un solide capital de sympathie, comme étant l''un des plus humains et compassionnés des membres de la junte. Au niveau international, il est très admiré... mais aussi jalousé.

Ministre de l'armée:
Amiral Johan Huys (* 2697). Le ministre de l'armée est un personnage atypique. Expansif, parfois grande gueule même, plein d'humour noir, mais aussi avec un amour-propre très (trop disent les critiques) développé et un sens du devoir et du serment exacerbé, il est un des personnages majeurs de la junte. Malgré quelques lubies (comme l'aménagement intérieur de la passerelle des vaisseaux classes Ienisseï, que l'amiral Syllas a du lui accorder, et qui a été revu pas moins de dix-sept fois), il s'est montré administrateur compétent, et a relevé l'armée de l'état de délabrement avancé dans lequel elle était en 2735, pour ne faire de nouveau un puissant instrument de pouvoir. Au niveau international, il a tendance a être vu comme un peu trop impulsif.

Ministre délégués:
  • De Tsarysyn: Le ministre délègue de Tsarysyn est l'amiral José Ruis. Homme discret et affable, il est connu pour ses positions modérées et tolérantes, et a été le grand artisan de la création de la conurbation Tsarysyn-Askay.
  • De Christiansa: Amiral Korigan Cetreçesçu. Protégé de l'amiral Syllas, Cetreçesçu est bien vu sur Christiansa. Ambitieux et travailleur, il a contribué au développement des infrastructures orbitales de Christiansa, et son grand respect pour les institutions républicaines l'ont fait bien voir par la classe politique locale. Cela ne l'empêche pas de savoir être ferme lorsque c'est nécessaire.
  • De Lüderitz: Amiral Navarino Costa. L'amiral Costa est un homme occupé. Négociateur de l'Union, bras droit de l'amiral Syllas à l'organisation centrale, ministre de Lüderitz, il travaille sur tout les fronts, ce qui le conduit à délaisser par moment la troisième de ces fonctions. Néanmoins, son adjoint sur place, le commodore Cortès, et un homme capable et discret, qui a laissé les lauriers de son action sur place revenir à Costa.


Ministre à la production militaire et industrielle:
Amiral Nychidine Van Kryger (né en 2701). Il est de notoriété publique que le ministère délaisse volontairement l'industrie aux soins de l'amiral Law, pour se concentrer sur la production militaire, qui est réglementée par des contrats à long terme entre les compagnies et l'État, et des plans de développement de nouvelles technologies militaire qui sont une des bases de l'économie nationale. Sous la conduite personnelle de Van Kryger, des projets comme le FAM5, ou encore l'infrastructure de JAN MAYEN ont étés menés. Van Kryger lui-même est un militaire froid et distant, plus que Syllas encore, qui ne laisse jamais ses émotions parler, tout en tenant d'une main de fer son service. Il est peu connu du public, national ou international.

Ministre aux colonies:
Amiral Ludovica Gesculo (née en 2899). Gesculo a longtemps été chargée de la planification, jusqu'à la fusion de celle-ci avec le ministre de l'économie en 2751, ce qui lui a donné une solide expérience du dirigisme économique mais aussi les nécessités du développement harmonieux d'une région, d'une planète. Depuis le début des entreprises coloniales, cette femme à la carrure aussi large que sa capacité de travaille œuvre d'arrache-pied à la mise en valeur des immenses nouveaux territoires de l'Union. elle s'est rendue célèbre par plusieurs campagnes énergique de presse et sur sur le Réseau, appelant à devenir colon sur l'un des nouveaux mondes.

Ministre à l'énergie
Enrico Zustinian (né en 2709). Ce civil est issu d'une ancienne famille de noblesse christianienne, et a fait partie des soutiens les plus fervents des amiraux sur Christiansa, où il était député à l'époque du coup d'État. Ingénieur de formation, il a rempli parfaitement son rôle d'abord de secrétaire d'Etat aux infrastructures orbitales, puis, depuis 2748, de Ministre de l'énergie. Ses excellents contacts sur Jadis et Bavandar lui donnent de nombreuses opportunités de négociations et de coopération technologique avec les alliés de l'Union.

Ministre de la recherche:
Dr. Karl Cinnat (né en 2688). Le Docteur Cinnat est le frère du fameux neurologue unionien, et lui-même docteur en biochimie de formation. Il a été appelé au gouvernement en 2741 grâce à une connaissance, l'amiral Liung Wu, alors même qu'il n'en avait absolument ni l'intention ni même la pensée. Néanmoins, il s'est avéré être un bon administrateur, quoique un peu négligeant sur les grande lignes, car aimant se consacrer à chaque détail un par un.

Ministre à la production agricole et au secteur tertiaire:
Maria Köheler (née en 2689). Maria Köheler est une des anciennes chefs de files de la droite modérée parlementaire, qui a fait alliance en 2735 avec le parti de l'armée. Récompensée par ce ministère de faible importance stratégique, elle s'est avérée être impliquée et active. Elle y a siégé de 2735 à 2741, puis de nouveau depuis 2753.

Ministre de la santé:
Irina Seger (née en 2722). Elle est la plus jeune membre du gouvernement, et certains attribuent sa nomination en 2753 à des discrets soutiens dans l'entourage de l'amiral Huys. Jusqu'ici, cette petite femme effacée s'est néanmoins montrée une bonne administratrice, même si elle a tendance a être assez hésitante dans ses décisions.

Ministre du génie civil:
Constantin Francker (né en 2705). Constantin Francker est ancien parlementaire fédéral de la gauche modérée, et agit notamment dans le sens d'une intervention de l'Etat dans l'économie dans la mesure des moyens qui lui sont accordés. Il se plie cependant aux exigeances venues de l'amiral Law.

Autres ministères:
  • Ministre attaché à la Haute-Cour Centrale et à la Justice: Me. Junfer von Dearren.
  • Ministre sans portefeuille attaché au service Parlementaire: Gustav Vlademar
  • Ministre sans portefeuille attaché aux relations avec Jadis et au protocole: Leatitia Cilva


Portails liés à cet article:
 


Dernière édition par Union le Mer 4 Jan - 16:51, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Conseil d'État de l'Union (gouvernement de l'Union)   Mer 28 Avr - 19:57

Complété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conseil d'État de l'Union (gouvernement de l'Union)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tenue d'un Conseil de la Horde
» conseil sur un petit jeune ^^
» Conseil achat TV
» [LCDJ] L'Union fait la Force V, 24-25 avril, Ormes (45)
» championnat de la Réunion 2010/2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: États, organisations gouvernementales et internationales-
Sauter vers: