L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Combinat Industriel d'Askay (CIA)

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
Union

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

Combinat Industriel d'Askay (CIA) Empty
MessageSujet: Combinat Industriel d'Askay (CIA)   Combinat Industriel d'Askay (CIA) Icon_minitimeMer 31 Mar - 20:11

Combinat Industriel d'Askay (CIA) Cia

Nom de la société: Combinat Industriel d'Askay
Slogan: "Notre production est au service de tous".
Forme sociale: Conglomérat Industriel de Droit Christianien (CIDC)
Activités: Exploitation de minerais, raffinage, travail des matières premières, production de produits semi-finis, exploitation gazière spatiale, diverses activités minières et affiliées.
Issue de: TMC (Tsarysym Mining Corporation) FNA + Klark & Smith FNA + Ligat-Ventus CIDC + Polar Lüderitz FNA + StarGold FNA
Filiales notables: TMC FNA; StarGold FNA; Faccini & Micons Space Mining FNA.
Capital: Compagnie Générale des Mines FNA: 10%; GE Duran FNA: 8%; Uvinor Koll FNA: 8%; Mines Christianiennes: 8%; CAL-ST: 6%; Etat: 6%; Amiral Liung Wu: 4%; Fondation financière Syllas: 3%; Petits porteurs: 57%
Nombre de salariés: 1.100.000
Siège social: Askay, Tsarysyn
Chiffre d'affaires (Mrd de crédits): 48

Historique:

Le CIA est un conglomérat géant qui est le leader unionien des pondéreux et des produits semi-finis, et est le résultat d'une intégration relativement récente des principales firmes de ce secteur de l'Union, comprenant Klark & Smith FNA, Polar Lüderitz FNA, StarGold FNA, mais également la Compagnie Générale des Mines (qui est actionnaire principal, mais non-intégrée, tout comme la GE Durant, Uvinor Koll, Mines Christianiennes Limited, CAL-ST, etc...). En effet, le CIA, fondé en 2714, était à l'origine conçu comme un joint-venture afin de mener des investissements conséquents en espace profond dans l'exploitation de pondéreux et de gaz, notamment dans les systèmes autour de Lüderitz, où la prise de pied s'est effectuée par le rachat par les associés sus-cités des compagnies locales Polar Lüderitz et StarGold. Cette stratégie avait pour but de posséder un plus fort poids dans le commerce international, et a été encouragé par le gouvernement Lothar von Grünfeltz (droite modérée), étant donné la forte atomicité du secteur des matières premières unioniennes, ainsi que dans celui des semi-finis. Le joint-venture UML (Union Minière de Lüderitz) s'est avéré être un tel succès que les participations ont étés ouvertes, et que rapidement la forme sociale a évolué, jusqu'à ce l'un des fondateurs, Christeel, vende toutes ses participations, transformant le tout en firme en bonne et due forme par une subtilité du système juridico-économique unionien. Nous sommes alors en 2724. L'année suivante, la Révolution militaire éclate, et les amiraux dorénavant au pouvoir décident, autant pour s'assurer du soutient des industriels que pour renforcer le poids de l'industrie lourde unionienne, de favoriser le Conglomérat, qui devient alors officiellement le CIA. L'Etat entre alors dans le capital, et taille plusieurs plans économiques -indicatifs mais efficaces - sur mesure afin de favoriser les grandes firmes: la GE bien sûr, mais aussi PétroInter, qui devient Standard Petroleum, la TOAC, Sdahl Konzern, Konstantin Davidoff industries.
Par la suite, la compagnie continue tranquillement sa croissance, devenant bientôt la 11ème plus importante de l'univers humain en termes de chiffre d'affaire. A partir de 2750, le CIA participe à la création d'un joint-venture sous l'égide de l'Etat unionien afin de développer les zones pionnières transchristianiennes, l'UMHT, ce qui lui ouvre l'accès à d'importantes nouvelles sources de matières premières, et lui permet de faire baisser les prix sur le marché universel, contribuant à la croissance des secteurs de l'industrie lourde mais aussi du bâtiment dans la plupart des planètes à économies de marché ouvertes sur l'extérieur. En parallèle, le Combinat développe également de nouvelles techniques d'exploitation minière dans l'espace, notamment dans les systèmes stellaires "vides", où il a développé des "mines" temporaires très automatisées pour les petites lunes non-sphériques de gazeuses , et des vaisseaux spécialement adaptés à l'installation rapide de mines-usines plus importantes sur les grandes lunes et planètes telluriques non-terraformables (la loi unionienne interdisant l'exploitation des planètes terraformables non-terraformée sans autorisation par l'Etat).


Portails liés à cet article:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Combinat Industriel d'Askay (CIA)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Organisations commerciales et entreprises-
Sauter vers: