L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Hyperpropulsion

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
Union

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

Hyperpropulsion Empty
MessageSujet: Hyperpropulsion   Hyperpropulsion Icon_minitimeMer 16 Déc - 21:23

Hyperpropulsion VOY7-endgame-conduit

Hyperpropulsion ou Hyperdrive (terme technique)

Nation:
Fédération Solaire Unie
Année de découverte théorique: 2294
Découvreur: Pr. Dr. Heinz Brechman
Premier moteur opérationnel: 2300
Premier vol interstellaire hyper-assisté couronné de succès: 2347[/size]

Au côté du feu, de l'hydraulique et de l'électricité, la maîtrise de l'hyperespace est sans conteste une des plus importantes innovations de l'humanité. Les premières recherches à son sujet datent de la fin du vingtième-et-unième siècle, mais la réussite des moteurs ioniques et la grande profusion de méthane permettent la mise en place de motorisations conventionnelles très efficaces, coupant court à toutes les recherches dans les autres domaines. Lorsque la surpopulation de la fédération Solaire Unie oblige à chercher d'autres lieux que les stations spatiales et les lunes vivables du système solaire pour l'installer, ces recherches dormantes depuis des décennies sont réactivées. Sous le patronage du génial Professeur Johan Heinz Brechman, de grands progrès sont effectués, mais les crédits de nouveau fuient l'initiative: ils sont transféré aux chercheurs de Bénévides, qui disposent d'un meilleur appui politique, au moment où la sédition des stations de Jupiter est brutalement réprimée par la marine terrienne, et où le président de russe Piotr Solvatine menace les dirigeants du Conseil Fédéral de sécession.
C'est seulement avec les informations renvoyées par l'E.R.I.K au quart de son parcours que l'utilité de moteurs hyperspatiaux est reconnue. Enfin, le professeur Brechman a les fonds illimités. En quelques années, le premier moteur est assemblé, est testé sur la sonde Tethys. Celle-ci émet régulièrement, jusqu'à l'arrivée à des coordonnées éloignées de 15 années lumières de la Terre, est est portée disparue. Des experts de l'université d'astrophysique d'Himalia pensent qu'elle est tombée dans le secteur de la tempête de Carcaran. Quoique qu'il en soit, le potentiel est déjà bon, et la pression démographique écrasante. Malgré les avertissements du professeur comme quoi il fallait encore améliorer la technique, on lance immédiatement la construction d'une immense armada de vaisseaux qui deviendra le programme Galilée. Brechman en est exclut, en proie à la jalousie de ses collaborateurs. Amère, il contacte les dirigeants du Front, formation de nations s'opposant aux actuels dirigeants de la fédération. Reçut par le président Solvatine en personne - qui est accessoirement un expert en matière d'astronautique russe, et nostalgique du temps de spoutnik-, il réussit à convaincre celui-ci de le faire travailler pour lui avec des fonds illimités. Ils font construire les quatre astronefs Galilée améliorés par les recherches antérieures. Alors que les autres partent dans l'inconnu et seront pour la plupart perdus, à de rares exceptions (Solaria), le système de communication transdimmentionnel "MUTARA" et le principe de l'hyper-assistance mis en place par Brechman permettent de garder la trace de ceux qui fonderont les quatre monde de Bavandar, Mazaharpet, Botmélie et Tsarysyn.
Le principe de l'hyperespace est d'appliquer une pression énergétique assez forte sur l'espace normal pour le plisser jusqu'à atteindre les corridoes hyperspatiaux, plus ou moins propices selon le lieu où l'on se trouve. L'hyper-assistance introduit un puits gravitationnel autour de la singularité ainsi crée, et sécurise grandement la procédure. Cette thèse sera réutilisée par les Unionniens pour l'interception dans le vortex, et le projet Condor.
Après des centaines d'années, le problèmes des troubles majeurs que sont les tempêtes n'est toujours pas résolut, mais les moteurs sont à présent d'une puissance extraordinaire, et très sûrs. Utilisant soit du deutérium ou tritium, soit de l'hectanox (raffiné d'Hexanox), soit de grandes quantités de carburants classiques comme du kérozène hautement raffiné, etc...ils restent la base du voyage spatial, malgré l'introduction de réacteurs à impulsion haute capacité, ou de portes de saut.
Entouré de lauriers, Brechman devient héros de la nation, et Piotr Solvatine Premier secrétaire de la Fédération. Après quelques années, le premier meurt, mais son œuvre reste immortelle. Le professeur a été fait Prix Nobel de Physique, et Homme du siècle. Ses nombreux travaux sont la base de la science moderne au même titre que ceux d'Einstein ou de Newton. Son corps est conservé dans un des nombreux musées de Jadis.


Liste des moteurs hyperspatiaux:

Seranon (CNCSZ) :
Hyperdrive Seranien Classe I (très peu puissant, équipe les petits transporteurs civils et les vaisseaux individuels) (25 000 [§])
Hyperdrive Seranien Classe II (peu puissant, équipe les gros transports civils et les vaisseaux commerciaux) (35 000 [§])
Hyperdrive Seranien Classe III (moyennement puissant, équipe tous les croiseurs à l'exception des "Centaure",les frégates "Antarès", ainsi que les chasseurs et bombardiers) (50 000 [§])
Hyperdrive Seranien Classe IV (très puissant, équipe le Seranien, les croiseurs lourds "Centaure") (85 000 [§])
Hyperdrive Seranien Classe V (très puissant, équipe les destroyers "Thurini") (100 000 [§])
Hyperdrive Seranien Classe VI (assez puissant puissant, équipe les frégates "Vigilance") (65 000 [§])

Union (IntPlask FMA, UAC et GE FNQ):
DV.I-IV "Zeus" (vieilli, n'équipe plus que les appareils n'étant plus aux normes)
EV.I "Valkyre" (léger)
EV.II "ODIN" (intermédiaire)
EV.III "THOR" (puissant)
EV.IV "WOTAN" (extrêmement puissant; équipe uniquement la classe Ienissei et JAN MAYEN)
EV. 2.000 "Poseidon" (extrêmement puissant; équipe uniquement les cargos classe Calent-5 et Andreo Jenotti)
SV.II "Magni" (civil intermédiaire)
UAC Propeller-Motr 4 (civil cargo)

LKMC "ANUBIS II" (tuyère à hyperimpulsion miniaturisée, utilisée par les missiles Sindgaard Bachkanov)
LKMC "SETH" (tuyère à hyperimpulsion moyenne, utilisée pour les patrouilleurs)
LKMC "PATH" (tuyère à hyperimpulsion lourde, rééquipant les classe Union et classe Typhoon)
LKMC "HORUS" (tuyère à hyperimpulsion très lourde expériementale, projetée pour rééquiper les classe Ienissei)


Solarian Technologies:
S.Drifter I-III (obsolète, vieux modèles seulement)
S.Drifter IV (léger et peu coûteux)
S.Flare I (moyenne puissance)
S.Flare II (équipement militaire standard Solarien, forte puissance)
S.Effect V (Très forte puissance, utilisé par les militaires Solariens pour les croiseurs.)
S.Lightyear I (classifié, utilisé dans les destructeurs Solariens)

Jadis:
Hyperdrive Tetra-20 B1 (premier modèle, très très désuet)
Hyperdrive Tetra-20 B2 (modèle modeste, mais pourtant désuet)
Hyperdrive Tetra-20 B3 (modèle le plus vendu sur le marché noir)
Hyperdrive CS Jadéen de classe I (chasseur, barges et petit transport civil)
Hyperdrive CS Jadéen de classe II (bombardier orbitaux, transport civil)
Hyperdrive CS Jadéen de classe III (frégates, cargos civil)
Hyperdrive CS Jadéen de classe IV (croiseur et frégate légère)
Hyperdrive CS Jadéen de classe V (vaisseaux Lourd, destroyers et bâtiment de ligne)
Hyperdrive CS Jadéen de classe VI (Vaisseau Présidentielle)
Hyperdrive CS Jadéen de classe VII (puissant, seulement sur un Cuirassé)

République Fédérative d'Alttoria
Uiski III (cargos petits et moyens)

Empire Krypto-Arkilien:

FRG 01 (modèle officiellement déclassé)
FRG 100 (modèle à faible puissance)
FRG 126 (modèle à moyenne puissance, très efficace si couplé avec d'autres FRG 126)
FRG 157 (modèles de moyenne puissance, cargos lourds, frégates..., très efficace si couplé avec d'autre 157)
FRG 200 (modèle à forte puissance, croiseurs lourds, dreadnoughts...)
FRG 1000 (modèle à très forte puissance n'en est doté qu'un destroyer de classe Arès)

Fédération Solaire Unie:

HRA - Гипердрайв JK1 (Modèle très vieilli, utilisé par quelques sondes actuellement dans les musées.)
HRA - Гипердрайв JK2 (Modèle vieilli, mais très robuste, que l'on trouve encore, bricolé et rebricolé, sur des vaisseaux pirates et des petits cargos plus ou moins légaux).
Omega - Гипердрайв OM1 (Modèle vieilli, assez puissant. On le retrouve sur de très rares vaisseaux pirates, mais il n'est plus légal dans la majorité des pays.)
Omega - Гипердрайв OM2 (Modèle le plus "récent", datant néanmoins de près de cent-cinquante ans. Il peut encore être assez utile pour de gros cargos du fait de son coût bas et de sa robustesse.)
Omicron - Гипердрайв Om1 (modèle unique, adapté au bâtiment de ligne classe Mars de la Fédération Solaire Unie. Seulement une cinquantaine ont étés produits.)

États-Unis d'Erikea

Lanetech Class I "Wahington" Hyperdive(Modèle déclassé, utilisé lors de la Première Guerre de Mazaharpet)
Lanetech Class II "Kennedy" Hyperdrive(Hyperdrive léger, utilisé par les Cargos Erikean)
Lanetech Class III "Lincoln" Hyperdrive(Hyperdrive militaire, utilisé chez les corvettes et frégates)
Lanetech Class IV "Truman" Hyperdrive(Hyperdrive militaire, utilisé chez les croiseurs)
Lanetech Class V "Reagan" Hyperdrive(Hyperdrive militaire, utilisé chez les cuirassés)

République d'Apel :
Hyperdrives de Génération T'Kak Class I à VIII (Modèles déclassés, datés du début du développement de l'humanité)
Apel Drive Class I (Modèle déclassé, quasiment plus utilisé)
Apel Drive Class II (Modèle performant et relativement ancien, principalement utilisé pour les forces de chasses)
Apel Drive Class III (Modèle très récent et très performant, présent notamment sur les chasseurs lourds et les corvettes Apiennes. Nouvelle dénomination de l'Apel Drive Class IX. Il est encore possible de trouver des modèles d'Apel Drive Class III d'ancienne génération sur le marché noir)
Apel Drive Class IV (Modèle moyennement performant et très ancien d'hyperdrive. Seul les Croiseurs Marauders en ont encore. Le Class V a globalement surclassé ce vieux modèle).
Apel Drive Class V (Cruiser Class) (Modèle récent d'hyperdrive conçu pour équiper des Frégates et des Croiseurs)
Apel Drive Class V (Skipper Class) (Modèle récent d'hyperdrive conçu pour équiper des chasseurs, Bombardiers et autres vaisseaux légers).
Apel Drive Class VI (Modèle récent d'hyperdrive conçu pour équiper des vaisseaux particulièrement rapides tels que les "Apels Defender" et les 'Apel Angelius".
Apel Drive Class VII (Modèle récent d'hyperdrive utilisé sur les Destroyers et bâtiments de ligne)
Apel Drive Class VIII (Avant-Dernier de la Série des Hyperdrives. Présent sur tout les Invulnérables).
Apel Drive Class IX (Ancienne dénomination de la l'Apel Drive Class III)

Saïgonautics :
Saïgonautes 100 (Modèles d'hyperdrive principalement utilisés sur les Cargos Saïgonautes)
Saïgonautes 200 (Modèles d'hyperdrive principalement utilisés sur les corvettes Ho-Chi-Minh)
Saïgonautes 300 (Modèles d'hyperdrive principalement utilisés sur les Frégates Tze-Tung)

République de Vands :
Hyperdrive CM Vands Classe I (Moyennement puissant, équipe les vaisseaux de moyens et fort tonnage, civil ou militaire)
Hyperdrive CM Vands Classe II (Puissant, équipe les vaisseaux de moyens et fort tonnage, seulement militaire)


Portails liés à cet article:
 

Ancienne mise en page:
 


Dernière édition par Union le Mer 25 Mai - 20:29, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Hyperpropulsion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Ingenieurie & propulsion-
Sauter vers: