L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Propulsion à impulsion

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
Union

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

Propulsion à impulsion Empty
MessageSujet: Propulsion à impulsion   Propulsion à impulsion Icon_minitimeVen 16 Avr - 23:45

Propulsion à impulsion Olympuscorvettewy5

Moteur à Impulsion

Nation:
Seranon
Année de découverte théorique: 2613
Découvreur: Pr. Ishmaël Stern Judeus
Premier moteur opérationnel : 2614
Premier vol couronné de succès : 2616

Le moteur à impulsion est la dernière grande évolution des vols spatiaux, du fait qu'il n'est pas indispensable, tous les voyages étant possibles par la combinaison d'un moteur hyperspatial et d'un (ou plusieurs) moteur(s) ioniques. Toutefois, il permet en espace normal d'atteindre une vitesse et une manœuvrabilité dont les moteurs ioniques ne peuvent absolument pas se prévaloir, et a de ce fait été adopté par pratiquement toutes les flottes sur au moins l'un de leurs modèles.

Ce moteur a été inventé par Seranon pendant sa guerre d'indépendance, comme l'équivalent dans l'espace de ce qu'étaient les Tieffelins sur la terre ferme : à défaut de pouvoir rivaliser sur le plan du nombre ou de l'efficacité des machines lourdes, il fallait que les unités de base, les chasseurs, balayent leurs adversaires. Le développement de la technologie fut très rapide : pas même dix ans après le lancement des recherches, les premiers chasseurs équipés de moteurs à impulsion étaient produits et utilisés pour la Première Bataille de la Terre.

C'est de cette époque que date la spécialisation de l'ingénierie seranienne dans l'aérospatiale, et son avance considérable dans ce domaine.


Principe technique:

Le moteur à impulsion fonctionne à partir d'une très puissante source d'énergie - souvent le réacteur à hyperpropulsion, ce qui les rends interdépendants sur les vaisseaux civils -, et une série de systèmes antigravitationnels placés tout au long de la coque, qui sont semblables à ceux entourant le générateur de gravité artificielle. Ces balises anti-G placent le vaisseau dans un Etat de neutralité gravitationnelle totale, et, au niveau de la proue et de la poupe, deux champs gravitationnels qui aspirent et poussent respectivement sans difficulté la masse de l'astronef. Des propulseurs gravitationnels créent des champs latéraux qui, par un flux gravifique, augmentent du facteur 10 à 15 l'accélération. Par une manoeuvre inverse, on peut ralentir.
Vers 2650, la société Kozenev Motorsk de l'UTE a mis au point un turboimpulseur. Ce dernier crée une surcharge gravitationnelle qui nécessite des propulseurs spécialement construits, et permet une hausse rapide de la vitesse au démarrage.


Liste des moteurs à Impulsion (à éditer par les CdF):

Seranon (CNCSZ) :
Seranon Drive Class I (peu puissant, équipe les chasseurs et bombardiers) (20 000 [§])
Seranon Drive Class III (très peu puissant, accessible aux civils) (17 000 [§])
Seranon Drive Class IV (très puissant, équipe tous les vaisseaux seraniens à l'exception des frégates) (25 000 [§])
Seranon Drive Class V (moyennement puissant, équipe les frégates) (22 000 [§])

Jadis (Jadean Spacecraft corporation)
Arcanis Drive Class I (très vieux modèles, on les retrouve toujours sur des chasseurs Carcar ou de pirates, peu coûteux) [8.000 (§)]
Arcanis Drive Class II (vieux modèle, tout aussi peu coûteux, on le les retrouve plus sur la flotte Jadéenne)[10.000 (§)]
Alectis B-29 (Chasseurs, on les retrouve en très petite quantité sur des chasseurs) [12.000 (§)]
Alectic B-30 (chasseurs)[14.000 (§)]
Alectis B-31 (chasseurs)[16.500 (§)]
Alectis B-32 (cargos, transport, barges)[20.000 (§)]
T3 Vent Class I (frégates légère, bombardier)[22.500 (§)]
T3 Vent Class II (frégate lourde, croisseur léger)[26.000 (§)]
T3 Vent Class III ( Destroyers, Cuirassé, Bâtiment de ligne, croisseur lourd)[32.000 (§)]

Union (General Electric FNA [GE], IntPlask FNA [IP] et Kozenev Motorsk):

GE-ST II Pyro (civil robuste toutes capacités, très abordable et répandu) [14.000 (§)]
GE-ST III Humbolt (amélioration du précédant, civil) [18.000 (§)]
GE-ST V Blitz (moteur de base des astronefs légers à intermédiaires) [22.500 (§)]
GE-ST V Blitz Modifié (capacités fortement augmentées) [24.000 (§)]
GE-ST X Torpedo (motorisation de base des astronefs lourds) [26.000 (§)]
GE-ST X Hurricane Modifié (motorisation des classe Ienisseï, particulièrement performant, gourmand et cher) [30.000 (§)]

IP J4 EG (motorisation spécifique équipant les appareils de la marine de Lüderitz, peu gourmand en énergie et compact, mais cher et très rare sur le marché) [38.000 (§)]
IP K67 EG (motorisation des classes Union et des pentarêmes) [23.000 (§)]

KozMot Mascakan T-2 (modèle d'une grande fiabilité et d'une puissance relativement bonne) [24.500 (§)]
KozMot Samostrel HF-7 (modèle d'un grande fiabilité et d'un excellent rapport vitesse/champ d'action maximal)

Federation Solaire Unie (Earth Space Motors Corp, ESMCm et Yamaha-Ventchuk Motors):

ESMC EX 1 (moteur expérimental).

YVM Sakitsu III (moteur performant et peu gourmand, mais dont l'entretien est assez coûteux)
YVM Sakitsu IV (moteur moins efficace que le précédent, mais relativement plus facile à entretenir)

République Fédérative d'Alttoria:

MAAM IMP 14 (motorisation des transporteurs alttorien, médiocre en espace normal, mais excellent dans les tempêtes) [18.000 C]
MAAM IMP 15 (motorisation des vaisseaux de la flotte, amélioré pour les destroyers, bon dans les tempêtes) [22.000 C]

République de Vands :

Galir IM-1 (Peu Puissant, Moteur à Impulsion, tout premier à être créé et construit sur le sol de la République, datant d'un demi siècle, en usage dans le Civil pour les appareils légers)
Galir IM-2 (Moyennement Puissant, Moteur à Impulsion, créé dix ans après le Galir IM-1, en usage dans le civil pour les appareils de moyen et fort tonnage)
Galir IM-RV1 (Peu Puissant, Modèle à Impulsion totalement militaire, interdit de vente, créé en même temps que le Galir IM-1, il a donc recu quelque modification, utilisé pour les chasseurs et bombardier)
Galir IM-RV2 (Moyennement Puissant, Modèle à Impulsion totalement militaire, interdit de vente, créé en même temp que le Galir-IM-2, a donc recu des modification, utilisé pour les appareils de moyen tonnage, utilisé dans certain chasseur ou appareil léger)
Galir IM-RV3 (Puissant, Modèle à Impulsion totalement militaire, interdit de vente, âgé de trente-quatre ans, aucun équivalent dans la République pour le civil, utilisé pour les appareils de moyen et fort tonnage)
Castlecope Classe I (Très Puissant, Modèle à Impulsion totalement militaire, interdit de vente, dernier née de la République, moteur classé secret, spécification inconnue, créé dans la base de recherche ultra secrète de l'Île de Castlecope)

États Unis d'Erikea

EMT-I Banton (peu puissant, équipe les chasseurs et bombardiers)
EMT-II Kissinger (moyennement puissant, équipe les appareils civils de léger et moyen tonnage)
EMT-III Blake(moyennement puissant, équipe les Frégates et les appareils civils de lourds tonnages)
EMT-IV Summers(Puissant, équipe les croiseurs)
EMT-V Moredino(Très puissant, équipe les cuirassés)

Empire de Solaria

SWS - Blast I (Optimisé pour équiper les Frégates, très léger et performant)
SWS - Blast II (Optimisé pour équiper les Frégates, Tonnage moyen et puissant, mais investissement initial coûteux)
SWS - Seigneur I (Optimisé pour équiper les Croiseurs, Tonnage moyen, performant et puissant, mais investissement initial coûteux)
SWS - Seigneur II (Optimisé pour équiper les Croiseurs et Destroyers, Tonnage Lourd, performant et puissant, mais investissement initial coûteux)


(fiche de Caius, caractéristiques techniques par Syllas)


Portails liés à cet article:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Propulsion à impulsion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 500 pts vs Tau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Ingenieurie & propulsion-
Sauter vers: