L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Industrie unionienne: généralités

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Industrie unionienne: généralités   Mar 1 Fév - 23:10


Présentation de l'industrie de l'UTE



Chiffres-clés:
  • 47% du PIB de l'UTE
  • Plus de 20.000 milliards [§] de chiffre d'affaires annuel
  • 4 des 10 premiers groupes de la galaxie (liste)
  • 2ème concentration d'industries lourde de l'univers humain
  • 1ème concentration d'industries de haute-technologie de l'univers humain



Historiquement, l'industrie de l'Union répond à deux objectifs principaux: Utiliser les ressources d'un grand territoire et la technologie afin de profiter du dynamisme du commerce christianien pour développer els échanges et la richesse, et aussi, être en mesure de ne pas se laisser submerger par la capacité de production titanesque des Etats-Unis d'Erikea, qui, grâce à la robotisation à outrance et à une gestion ultra-agressive de leur environnement comme de leur industrie, atteignent des niveaux de production incomparables.
Cet article présente ces principales branches:

Industrie légère:
L'industrie légère de l'Union est principalement axée sur les productions de masse robotisées, et sur les productions high-tech. Elle est centrée sur Christiansa, autour des villes de Himalia, Venezia, Acre et Tannenburg. Sur Tsarysyn, on la retrouve principalement à Lafonia. Elle vise le marché intérieur et les autres entreprises notamment, par la production de produits entrant dans le processus de production d'autres biens. L'industrie textile de l'UTE est également développement et quasi-totalement automatisée. L'UTE dispose également d'une industrie de chimie fine efficace, qui complète assez bien celle de Jadis.

Entreprises notables du secteur: Velassia & Denler (textile), Hydro-F FNA (synthétiseurs d'eau et de nourriture), Pantoufle & Co FNA (textile et prêt à porter), Santa Claus FNA (produits festifs), ParadiseWay FNA (neurostims en petit conditionnement, médicaments), IKEA/Smeter-Production (meubles).

Industrie intermédiaire:
L'industrie intermédiaire de l'Union est assez équilibrée, et, contrairement aux autres, bien répartie entre les trois pôles de l'UTE: Sur Tsarysyn, elle est centrée sur Constantça, sur CHristiansa sur Civitavecchie, la banlieue industrielle de Himalia, et, sur Lüderitz, près de Sorenz et d'Articas. Les entreprises de l'industrie intermédiaire produisent des biens manufacturés de grande qualité et intégrant les technologies d'avant-garde unionienne, ainsi que des composés d'armement de bonne qualité. La chimie lourde y est fortement représentée, ainsi que la mécanique. Enfin, un pôle de maitrise énergétique et robotique est en train d'émerger.

Entreprises notables du secteur: Konstantin Davidoff Industries (produits semi-finis et technologiques, accessoires et éléments de vaisseaux et de véhicules) Novara Lab. Limited (chimie lourde, engrais), ST Guyler Corp. FNA (chimie lourde), Nobel Dynamit Limited (chimie lourde et explosifs), Label-Klump Motors and Co. FNA (mécanique et moteurs) J-C Klark & Derrick Industries Limited (chimie fine et lourde), Intplask (chimie et plasmas, ingéniérie, design high-tech, produits de haute technologie), Eon (chimie de très haut niveau) Deep Azur Limited (produits high-tech manufacturés divers, notamment amphibies), Yamaha-Ventchuk Motor. FNA (moteurs, cellules énergétiques, dispositifs optiques) Rolls-Royce - Reatech FNA (réacteurs, gyrostabilisateurs, véhicules de luxe), L & T (véhicules, motograv) Lafoles FNA (véhicules motogravs), Zeev-Telmer Ltd. (véhicules), Sbardell Newcomer FNA (véhicules), Pyrotech FNA (cellules énergétiques, batteries), Maikov Stalaw FNA (batteries, optique, robotique), United Systems FNA (robotique).

Industrie lourde:
L'industrie lourde est la fierté de l'Union. Elle est énorme. Elle est puissante. Elle est riche. Elle est technologiquement à la tête de l'espèce humaine. Grâce à l'immense marché colonial, grâce aux besoins d'infrastructures qui caractérisent l'UTE, grâce à la politique de réamarmement tambour battant des amiraux, l'industrie lourde a repris sa place historique: fer de lance de l'économie de l'UTE. Les gigantesques combinats industries de Lafonia, d'Askay, de Kamensk, de Ressirgo et d'Articas sont des usines qui comptent parmi les plus productives de l'univers humain, et, au niveau quantitatif, seul Erikea dépasse la production de l'UTE - de peu, compte tenu des différences d'exploitation et de gestion des ressources. En plus d'avoir une telle ampleur, l'industrie de l'UTE est également hautement technologique. Les liens entre les universités, les laboratoires, les grande entreprises et l'Etat sont soigneusement entretenus, et permettent une rapide circulation des innovations des uns aux autres, renforcée par la concurrence régnant. La corruption reste dans le domaine du largement contrôlable. Les usines de Lafonia, notamment, sont probablement parmi les plus modernes du monde humains, à un niveau qui même si Jadis est rare.
L'industrie minière ainsi que celle de l'armement sont traitées séparément plus bas, même si dans l'absolus ces deux branches appartiennent à l'industrie lourde.

Entreprises notables du secteur: Standard Petroleum & Energy (énergie, transformation, technologies de l'énergie, hydrocarbure), General Electric (production, transport et utilisation de l'énergie), TOAC (gestion orbitale, construction spatiale, ferries), CIA (industrie lourde, minière, transformation, production d'aciers, de produits dérivés, d'installations lourdes, etc), Sdahl Galland Konzern (sidérurgie, métallurgie de précision comme de masse, leader des alliages), UAC (construction spatiale, design de vaisseaux), Hervest, Rocea & Flemming Works Limited (construction navale maritime), Anron Fukoa Ltd. (machines-outils sophistiquées), Merssag (pièces détachées), Christeel (sidérurgie, explosifs), IG Stahl (sidérurgie, minage), Centre d'Assemblage et d'Usinage de Christiansa FNA (produits manufacturés, machines-outils), Fortuma GES Infineon FNA (Sidérurgie et métallurgie high-tech), Uvinor Koll FNA (charbon et métacier), Lüderitzene Stahlfabriken (production et travail de l'acier et des métaux rares).

Industrie de l'armement:
Depuis la chute d'Erikea, le chiffre d'affaire du secteur de l'armement de l'UTE est devenu le premier du monde humain, dépassant d'une courte tête Seranon et l'Empire Krypto-arkilien. Il est également très bien constitué, et se partage entre les trois principales planètes: les modèles plus technologiquement évolués sont crées et testés sur Lüderitz, où se trouvent les firmes les plus dynamiques et innovatives, lesquelles travaillent soit avec les entreprises Christianiennes ou Tsarysyniennes, selon les possibilités. SUr Christiansa, les usines de Kamensk, Ressirgo, Acre et Himalia se chargeront principalement des productions à moyenne échelle, grâce à la flexibilité de leurs chaînes de production, et à la proximité des chantiers spatiaux et à l'important hub commercial de la planète; ainsi, l'armement léger, les véhicules aériens et navals sont construit le plus souvent sur la Sérénissime. Sur Tsarysyn, ce sont les immenses combinats d'Askay et surtout de Lafonia qui produisent en masse à partir de l'original, atteignant des pics de production n'ayant pas grand chose à envier à ceux d'Erikea. Tanks, artillerie embarquée des vaisseaux spatiaux, blindages, missiles, pièces d'artillerie de campagne, combinaisons de combat, armes lourdes, cartouches, tout ce qui doit et peut être produit à très grande échelle l'est sur le "coeur d'acier de l'Union".

Entreprises notables du secteur: Helger & Co FNA (armes légères, munitions, grenades), Hagen Waffen HG FNA (armement lourd, artillerie, obus, bombes, missiles, ordinateurs militaires), Oerlikon Contraves FNA (artillerie de précision, fusils de précision, systèmes de cyber-guerre, systèmes de guidage de missiles), FoerWard DT. FNA (armes légères), BEK Tech. Corp. FNA (missiles, systèmes de guidage, senseurs militaires, communication sécurisée, technologies militaires diverses), Lyptos Oruje FNA (missiles, munition haute-puissance, obus thermobariques, charges N), H & K Rocketery (missiles, filliale de Helger & Co), Marani Shiazu Dynamics (systèmes de haute technologie, hyperpropulsion à usage militaire, missiles), Sindgaard Technologies (missiles, torpilles, sous-marins, dispostifis militaires maritimes)


Industrie minière


L'industrie minière de l'Union est une branche particulière de l'industrie lourde. L'UTE est un pays immense, disposant d'un nombre virtuellement illimité de planètes à exploiter. Cela a donné aussi de grandes opportunités que de nouvelles contraintes aux entreprises du secteur du minage: de nouvelles techniques ont étés développées, de nouvelles pratiques, et, de façon générale, cela a crée un secteur dominé par des entreprises de grande taille, mais qui, malgré tout, permet l'existence d'autres, plus petites, spécialisées souvent. Le principal centre de l'industrie minière est Tsarysyn: les minéraux sont envoyés au terminaux vracier, et, de là, exportés dans tout l'univers connu, aussi bien que vendu sur Tsarysyn même, où l'industrie de Lafonia enfloutit des millions de tonnes de ressources chaque année. Cela vaut aussi ppour l'hexanox, ressource issue des couches supérieures des géantes gazeuses, qui, une fois retraité et raffiné, devient l'un des meilleurs carburants existant.

Entreprises notables du secteur: IG Stahl (minage de ferreux et métalliques), Uvinor Koll (minage de charbon et de carbonés), Rio Vega FNA (extraction d'hexanox, distribution), Tekogen Gala Ltd. (cimenteries), Lüderitzene Stahlfabriken (minage de ferreux), Higo Staven Corp. FNA (extraction et raffinage d'hexanox), Compagnie Générale des Mines FNA (minage de charbon, de nickel, de borax, de lignite, de palladium, d'or, d'argent, etc...), GE Duran FNA (minage et production de duranium, de métagranit, de lignite, de charbon, de fer; filiale de General Electric Corporation), Wielka Benzyna korporacji FNA (industrie pétrolière), Mines Christianiennes Ltd. (extraction de charbon et de métaux) CAL-ST Ltd. (produits miniers, crackage, électricité), Statoil Ltd. (extraction et raffinage de pétrole, d'hydrogène et d'hexanox), Christiansa Oil & Fuel corp. (extraction et raffinage de pétrole et d'hexanox).


Portails liés à cet article:
 


Dernière édition par Union le Mer 4 Jan - 16:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Industrie unionienne: généralités   Ven 4 Fév - 20:36

Terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Industrie unionienne: généralités
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La minéralité
» Puzzle Hunt Melbourne 2012 - généralités
» Charte de l’ost royal
» DRAKO: un jeu de cartes en Réalité Augmentée
» La chasse de la Vanille Bourbon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Économie-
Sauter vers: