L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 United States of Erikea Spatial Forces (ou US Spacy)

Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

United States of Erikea Spatial Forces (ou US Spacy) Empty
MessageSujet: United States of Erikea Spatial Forces (ou US Spacy)   United States of Erikea Spatial Forces (ou US Spacy) Icon_minitimeSam 3 Avr - 23:05

United States of Erikea Spatial Forces (ou US Spacy) Euenav11

Genèse et histoire

Les forces spatiales d'Erikea font parties des plus vieilles de l'histoire coloniale humaine. Première véritable force aérospatiale indépendante de la Fédération Solaire Unie, l'Erikean Spacy naquit à l'initiative du Diktat-président Banton en lieu et place des forces de la FSU. Les premiers bâtiments érikeans sont principalement des navettes civiles réarmées puis modifiées dès l'usine en astronefs de combat légers, dotés de missiles a courte portée. Quelques astronefs minier et gaziers sont transformés en croiseur lance missiles lents et endurants, aptes à la guerre de convois ou plutôt d'escorte. La militarisation rapide d'Erikea permit à l'Erikean Space Force (le nom de la Spacy alors) de se doter d'un nombre conséquent de croiseurs de guerre de petit tonnage mais suffisamment rapides et disposant d'un potentiel offensif suffisant pour mener la vie dure aux gigantesque astronefs au long cours de la Fédération Solaire Unie.

Dès sa création l'Erikean Spacy fut pensée pour être en mesure de livrer des guerres expéditionnaires et donc fut dotée dès sa création d'une forte capacité logistique et d'un nombre conséquent de croiseurs d'assaut. Tout comme les forces terrestres d'Erikea, la flotte de guerre de la colonie fut dissoute peu après le suicide de son créateur, le général Banton.

La flotte érikeanne, prenant définitivement son nom d'Erikean Spacy (ou plus exactement de United States of Erikea Spatial Forces), réapparut avec la montée en puissance de l'armée du révolutionnaire Moredino sous la forme de drones suicides lancés depuis la surface contre les bâtiments de guerre terriens au cours de l'opération Mille Flèches qui s'achèva par la capture d'une majorité des bâtiments terriens aussitôt intégrés aux rangs de la Spacy qui accompli la première attaque du système solaire par l'une de ses propres colonies. La Spacy fit alors l'objet d'attentions toutes particulières à la suite de l'adoption du War Production Decree et de la fondation des Chantiers Navals des États-Unis d'Erikea (CNEUE) en 2423. La construction d'imposants croiseurs de lignes fortement automatisés débute alors a un rythme effréné avec l'appui de la classe dirigeante qui se confond avec celle réalisant l'essentiel de la grande activité commerciale. Encore une fois, la Spacy est bâtie sur le modèle de la projection de force à laquelle s'associait la guerre entre grands astronefs. Les unités de faible tonnage ne sont produites que dans le but de couvrir un débarquement, il s'agit là du parent pauvre de la Spacy et du défaut qui ne la quittera jamais. Disposant d'une importante force régulière, la Spacy bénéficiait également en vertu du War Production Decre, d'une capacité de seconde frappe conséquente par l'imposition législative de normes dans la construction des astronefs, normes permettant de convertir très rapidement des vaisseaux cargos en croiseurs lance missiles endurants. Cette flotte s'illustra dans la seconde guerre de Mazaharpet puis dans diverses opérations de lutte contre la piraterie proche d'Erikea. Il est cependant important de doter que la Spacy n'engagea les formations criminelles qu'avec une supériorité numérique plus qu'écrasante. Les leçons relevant l'absence de manœuvrabilité de l'outil spatial à proximité d'astéroïdes ne furent pas retenues. La prestation des unités légères érikeannes laissa également à désirer lors de la guerre des canonnières.

La Spacy poursuivit néanmoins son développement sur les bases entendues d'unités à fort tonnage produites en masse, appuyées par une chasse de drones semi autonomes commandés en masse. La création du réseau de porte de communications stellaires Erik-01 permet de résoudre certaines questions logistiques. La flotte de guerre d'Erikea montra au cours du XXVIième siècle sa capacité à imposer des blocus et à appuyer une politique commerciale agressive en réalisant le blocus de Mazahapret et d'Alganzaar malgré de grandes difficultés face aux forces algannes parfaitement capable dans un premier temps de s'opposer aux grands croiseurs érikeans. Une fois encore les leçons de ce conflit, à savoir la vulnérabilité des unités de faible tonnage, ne sont pas retenues et les petits astronefs furent encore construit selon la logique animant les astronefs de ligne. L'invasion de Solaria au cours du siècle suivant permit d'améliorer de façon drastique la communication entre bâtiment et la création de réseaux d'informations efficients. La puissance de feu de la Spacy s'en trouva démultipliée.

L'US Spacy fut au cours du début du XXVIIIième siècle, de nombreux combats et eut a affronter plusieurs forces aérospatiales de renom dont la marine seranienne. Elle livra également le premier combat spatiale de grande envergure entre humains et apiens. La Spacy, machinations politiques mises à part, mena ses combats honorablement et sorti majoritairement vainqueur dans la durée notamment grâce à l'application du War Production Decree. La Spacy démontra également sa capacité à mener des opérations de lutte contre la piraterie de grande envergure par l'opération Strangulation qui donna des résultats substantiels et déboucha sur une charge supplémentaire : la protection de colonies. Cette mission, complètement étrangère aux officiers supérieurs érikeans, n'eut pas le temps de trouver de solution avant la tentative coup d'Etat militaire et l'exécution d'Elizabeth Greens Einsenhower et le diktat Warrington.

Le putsch raté et la victoire seranienne imposa de sévères sanctions à l'égard d'Erikea. La Spacy, désormais limitée en tonnage et interdite de mettre en oeuvre des croiseurs de combat à grande capacité (le destin des croiseurs de classe Purgatoire demeure incertain), dispose toujours de ses importants budgets et semble être en pleine redéfinition de ses capacités et missions afin de faire face à ses nouvelles obligations et ambitions, coloniales notamment.

Objectifs et Influences

Les objectifs et missions de l'US Spacy sont les suivantes :

1) La défense du système Erik et du système de communication par porte de saut spatial ERIK-01.
2) La protection des intérêts érikeans dans l'espace
3) La défense des alliés d'Erikea
4) Assurer la logistique de l'armée érikeanne

S'ajoute également a ces missions la protection des colonies et des ressortissants érikeans.

L'US Spacy a au cours de sa longue existence subi très peu d'influences étrangères. En tant que première véritable force aérospatiale indépendante de la Fédération Solaire Unie, elle est au contraire celle qui servit d'exemple ou de contre exemple a de nombreuses flottes de guerre. La Spacy a subit néanmoins une certaine influence terrienne quant aux doctrines industrielles la sous tendant. L'option de grands astronefs a forte capacité prédomine toujours au sein de l'US Spacy.

Organisation, équipement et doctrine

L'US Spacy est une marine de guerre fortement automatisée, disposant d'ordinateurs de contrôle performants. La Spacy, en raison de sa forte automatisation, dispose de peu de cadres et d'un très faible nombre d'astronautes, généralement cyborgs. Le corps d'officier de la Spacy, jeune, d'une moyenne d'âge de 29 ans (l'âge minimal pour entrer à l'académie spatiale de Nasimiri est de 16 ans) est réputé agressif et l'a prouvé à maintes reprises. Cela est du à l'extrême jeunesse des cadres et à leur embrigadement dès le plus jeune âge et au fait qu'en raison de la faible importante quantitative de la classe dirigeante par rapport à la taille de l'outil militaire, l'on retrouve les mêmes schémas d'alliance au sein de la flotte qu'au sein du Conseil technocratique d'Erikea, l'on y retrouve également le même cousinage. De jeunes officiers protégés par tel ou tel parent hésitent rarement a prendre des initiatives parfois dangereuses en se sachant couverts en cas d'échec.

L'US Spacy est dotée de croiseurs de guerre à grande capacité armés à la manière des vaisseaux de lignes du XVIIIième siècle et du début du XIXième, ils disposent également d'un artillerie lourde en tourelle susceptible de servir à des opérations de poursuite. L'armement est composé principalement de canons lasers, de lanceurs de plasma et de puissants missiles balistiques dotés de têtes thermonucléaires. Tout astronef au long cours érikean peut mettre en oeuvre d'importantes escadrilles de chasseurs et bombardiers semi autonomes commandés par groupes à partir de l'astronef mère. Le chef d'escadrille se contente de donner des ordres généraux aux escadrilles qui opèrent ensuite en essaim sans autre instruction supplémentaire, les schémas tactiques étant élaborés par l'essaim lui-même.

Afin d'assurer la logistique de l'armée érikeanne, et plus généralement de ses importants corps de robots de combat. L'US Spacy dispose d'une flotte considérable de transports de troupes (les plus lourds disposent d'une artillerie conséquente a même de faire face à d'éventuels astronefs légers susceptibles de les attaquer, cette défense reste toutefois faible) ainsi que de plusieurs croiseurs d'assaut lourdement armés capable d'affronter des unités lourdes tout en étant en mesure d'appuyer le débarquement d'une armée de robots et d'appuyer sa progression pendant quelques semaines ou mois. Aujourd'hui encore les croiseurs d'assaut de classe Purgatoire sont cités comme exemple de réussite industrielle.

En tant que flotte lourde et disposant d'une réserve importante pour une seconde frappe dans le cadre de l'application du War Production Decree, la doctrine de l'US Spacy est chercher le contacte le plus souvent possible afin d'éliminer le potentiel combattif de l'adversaire par des batailles forcées. Des raids de croiseurs lourds sur les chantiers spatiaux de l'adversaire afin de retarder ou d'empêcher le renouvellement de la flotte adverse sont également inscrit comme ligne directrice de la gestion de conflits. Toute la doctrine érikeanne repose sur la prise de contrôle d'un chemin menant directement au centre politique ennemi et à la maitrise de l'orbite de ce dernier s'il s'agit d'une planète afin de permettre un débarquement d'importantes forces robotiques. La destruction ou prise de points intermédiaires peut également être requise afin de protéger les arrières. En ce sens la Spacy est essentielle bâtie sur l'éventualité d'un conflit opposant deux Etats disposant de centre névralgiques connus. Dans cette logique, il n'est pas pensable que la Spacy ait a mener des opérations ponctuelles en zone instable ou à mettre en œuvre une force autonome d'où l'absence d'infanterie de marine ou d'une quelconque force terrestre sous commandement directe de la flotte. Cette insuffisance s'est constatée par le déclenchement de l'opération Strangulation et par l'attaque frontale de criminels de l'espace, à la manière d'une guerre classique.

Lacunes

L'US Spacy comporte quelques lacunes d'importance susceptible de lui être fatales dans certains types de conflits. Nous citerons les défauts les plus importants.

-Une force dépourvue d'unités légères digne de ce nom et donc peu capable d'effectuer des missions de présence et de patrouille longue durée sans déploiement conséquent généralement hors de propos par rapport à la menace réelle. Ce défaut a par maintes fois engendré des coûts importants et nécessité l'assistance de flotte de guerre disposant de tel bâtiments telles que l'Anganzaar Navy, la Marine alttorienne ou encore les Flotte orbitale valienne portant bien mal son nom.

-Une grande jeunesse de ses cadres. S'ils disposent d'une solide formation, l'impulsivité des officiers érikeans et leur zèle peut tant mener a de brillantes manœuvres qu'à des catastrophes. Ces dernières se sont cependant avérées rares.

-Reposant sur le nombre, les astronefs érikeans ne répondent pas aux standards de qualité de certaines flottes de guerre étrangères potentiellement ennemies, telles que les marines algannes, krypto-arkiliennes, solariennes, seraniennes, jadéennes et de l'Union.

Aujourd'hui

Saignée à blanc, l'US Spacy est privée de ses croiseurs et cuirassés les plus lourds et l'avenir de ses grands transporteurs et astronefs d'assaut est compromis. Des rumeurs laissant entendre que des contactes auraient été pris avec les autorités valiennes pour l'acquisition d'un grand nombre d'astronefs légers à moyen rayon d'action circulent. Quoiqu'il en soit, l'avenir de la Spacy est partiellement conditionné à celui de l'institution succédant à l'Erikean Droid Army. Il est cependant fort peu probable que la structure même de l'US Spacy, s'articulant autour de grands astronefs lourdement armés soit compromise et qu'une solution visant a armer lourdement des astronefs de petite taille pour des missions semblables aux grands interdits soit recherchée...

Portails liés à cet article:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
United States of Erikea Spatial Forces (ou US Spacy)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] TACTICA TYRANIDE
» WBS-UNITED
» Flotte Chaotique
» Message aux forces allemandes
» Spécial United détruit. Mais..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Organisations militaires-
Sauter vers: