L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Erikean Cyborg Army

Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Erikean Cyborg Army Empty
MessageSujet: Erikean Cyborg Army   Erikean Cyborg Army Icon_minitimeDim 6 Fév - 18:21

Genèse

L’Erikea Cyborg Army voit le jour en 2759 suite à la guerre de succession d’Erikea. Le traité de paix imposait aux Etats-Unis de démanteler leurs forces armées, aux effectifs combattants largement robotisés, anéantissant de facto et de jure l’armée érikeanne. Le nouveau Diktat-Colonel, Phillip Edward Mitchell Warrington, ne pouvant plus disposer de force robotique, décide alors de passer à une force cyborg en dépit de protestations séraniennes.

En effet, les plans des vainqueurs sont différents. La nouvelle République, souhaitant juguler toute velléité érikeanne, pousse pour l’adoption d’une force armée purement humaine, d’essence populaire et républicaine. La résistance érikeanne est bien plus forte que prévu. De plus, si une force humaine peut bel et bien être entraînée, les infrastructures de formation et de logement sont inexistantes, le commandement, même purgé et remplacé par du personnel neuf, est incapable de comprendre son emploi. L’absence de défenses imposées par le traité et par Seranon est criante au point de rendre Erikea vulnérable à un attaque de nomades. À l’inverse, Erikea dispose déjà d’une doctrine d’emploi et d’infrastructures propres à la création d’une armée cyborg, un corps d’officier existe déjà pour former une armée cyborg à partir des troupes de choc de l’ancien régime : le Cyborg Corp, véritable petite armée indépendante de l’EDA. De plus, les infrastructures du Cyborg Corp. existant déjà, il suffit de les dupliquer plutôt que d’en concevoir de nouvelles, du moins tel est le prétexte avancé.

La nouvelle armée d’Erikea sera donc cyborg. L’on promet qu’il ne s’agira là que d’une force transitoire destinée à céder la place à une force humaine commençant par le bas (voir Milice) et par conséquent par le maintien de l’ordre. Mais aucun document ne contraint Erikea à respecter un telle promesse et aucun calendrier quant à la fin de la mission de transit des cyborgs n’est fixé.

Les troupes de Cyborg Corp. Ne s’élevaient à l’origine qu’à cent cinquante mille cyborgs, ils seront immédiatement renforcés par près de deux cent quatre-vingts mille cyborgs des entreprises de sécurité privées appartenant au clan du nouveau Diktat permettant à la nouvelle armée de dépasser en moins d’un an les quatre cent milliers d’éléments. Le matériel ne manque pas, il suffit d’ôter les cerveaux robots les contrôlant pour les remplacer par des pilotes, du moins pour les plus élémentaires.

Objectifs et influences


Les missions de l’Erikean Cyborg Army sont la protection d’Erikea et de ses colonies ainsi que la sauvegarde des Etats-Unis et de ses alliés. Des missions annexes prévoient également le maintien de l’ordre spatial, la lutte contre le terrorisme et la subversion politique et finalement l’intervention en cas de grande catastrophe.

L’ECA pour enrichir sa doctrine déjà existante forte de la guerre d’Erikea et de missions particulières pendant la guerre civile séranienne, ne s’est pas gênée pour puiser dans toutes les armées humaines mais surtout cyborg. L’on compte parmi ses sources d’inspiration marginales l’armée solarienne et plus particulièrement ses troupes de marine. Les refontes militaires d’Aunadar et ses cyborgs ont également été étudiés. D’autres armées plus classiques ont néanmoins été retenues parmi elles le corps de Fusilliers de l’Alganzaar Navy (considéré par Erikea comme l’une des meilleures forces terrestres du Pacte de Seran-Valen, les troupes de choc des Etats d’Erkea et de Minskanov de la Fédération de Valia et enfin l’armée impériale krypto-arkilienne, conçue par rapport à l’armée érikeanne (et donc pensée pour exploiter ses faiblesses) et fruit d’une étude tant de la guerre d’Erikea que de la guerre civile séranienne.

Organisation, équipement et doctrine


L’armée cyborg d’Erikea peut compter sur une partie substantielle de l’équipement de l’Erikean Droid Army , notamment les hélicoptères d’assaut Fenrir, les transports de troupe Mephistophélès, les artilleries lourdes Belzébuth ou encore les moto d’assaut Hadès. D’autres engins neufs sont appelés à compléter le manque de moyens matériels, tous conçus pour être manipulés par des cyborgs. Des équipements de protection individuels sont également disponibles et sont en mesure de rivaliser avec les équipements des Etats les plus puissants.

D’un point de vue doctrinal, l’ECA agit à centrepied de l’ancienne armée robotique. Bien plus petite que le titanesque monolithe qu’était l’EDA, l’Erikean Cyborg Army joue davantage sur une souplesse tactique et opérative et même parfois, stratégique. L’ECA, relevant directement du Diktat comme toute force armée non privée d’Erikea (bien qu’une force appartenant à une société militaire privée puisse être mobilisée), est une force de première ligne, combattante, déléguant les tâches de stabilisation à des forces paramilitaires ou de seconde ligne comme la Milice (ou d’autres forces dépendant de départements spécifiques), qui risque de voir cette tâche lui échoir.

Le commandement de l’ECA est bien plus décentralisé que celui de la défunte EDA. Laissant une grande autonomie aux officiers subalternes et intermédiaires. Son “unité de base” est le Sub Battle Group de 2592 cyborgs, éventuellement renforcé d’éléments du Génie et de contingents d’appareils atmosphériques, pouvant être spécialisé dans un type particulier de combat (urbain, forestier, désertique, montagneux, arctique, spatial, sous marin). Quatre SBG forment une brigade et cinq brigades forment un corps de 51 840 cyborgs. Selon les besoin les SBG peuvent être spécialisés (notamment par l’équipement et la dernière formation complémentaire ou révision de manoeuvre) en un combat particulier, permettant à une brigade d’être engagée dans un type de combat précis. La même opération peut-être effectuée avec un corps entier. Si tout une force spécialisée ne peut être mise sur pied, ce sont les éléments spécialisés qui ouvriront la voie.

Encore très robitsée dans ses appuis, sa reconnaissance et ses engins de combat très automatisés, l’ECA est en mesure de couvrir rapidement une grande surface et d’y combattre avec un rythme efficace légèrement plus rapide que celui des autres grandes armées telles celle de l’Union, de l’Empire Krypto-Arkilien ou de Seranon.

La structure de l’armée est la suivante :

Armée : Nombre indéterminé de corps et de formations spécialisées. Commandé par un général.
Corps : 51 840 (général de corps) (5 brigades)
Brigade : 10 368 (Brigadier-général) (4 SBG)
SBG : 2592 (Lt-Général) (3 bataillons)
Bataillon : 864 (Colonel) (6 compagnies)
Compagnie : (Capitaine/Major) 144 (4 sections)
Section : (Lieutenant/Maitre de bataillon)36 (3 escouades)
Escouade : (Sergent) 12 (2 fireteams)
Fireteam : (Caporal) 6 (3 binômes)


Lacunes

Issue du Cyborg corps, unité très expérimentée, l’Erikean Cyborg Army n’a que peu de lacunes majeures. Cependant l’application des préceptes du corps cyborg de l’EDA à grande échelle pourrait déboucher sur des incohérences. L’on peut cependant considérer que les Etats-Unis ont donnés le jour à une armée vraiment très efficace...
Revenir en haut Aller en bas
 
Erikean Cyborg Army
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peindre les casques et cnémides macédoniens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Organisations militaires-
Sauter vers: