L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Société Apienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Apel
Admin
Apel

Messages : 214
Date d'inscription : 29/09/2009

Société Apienne Empty
MessageSujet: Société Apienne   Société Apienne Icon_minitimeMar 7 Déc - 1:21

Une République dite "Consensuelle".


Apel est un Etat extraterrestre, marqué par une volonté de ne jamais oublier les bases qui ont fondé son histoire et son mode de vie. Les Apiens ont traversé, dans leur histoire, un épisode extrèmement dur, que l'Humanité a sut éviter jusqu'à présent, mais dont il n'est pas certain qu'elle saura passer outre, à savoir, l'éradication quasiment totale de sa civilisation par l'usage massif d'un arsenal dit "Thermoplasmique". Ce dernier, puissant comme une centaine de bombes H, a provoqué ce que les Apiens appellent le "Grand Cataclysme", un évènement terrible, dont les dommages se sont retrouvés jusque dans la structure interne de leur système solaire (plusieurs astres s'y sont déplacés). Cet évènement, s'il a quasiment détruit la race Apienne, faisant passé sa population de plusieurs milliards de personnes à un million d'individus terrifiés, a également provoqué de très fortes évolutions dans la société Apienne, que nous allons étudier ici.

Ainsi, nous verrons d'abord comment, dans un soucis de choix sages et justes, les Apiens en sont venus à sacraliser le temps, et à s'éloigner des choses jusqu'à en prendre un recul froid, distant, et extrèmement gênant pour ceux qui les rencontrent. Nous verrons ensuite comment la civilisation Apienne a érigé en véritable cœur de leur système de pensée la quête de la connaissance. Enfin, nous verrons l'importance de la philosophie aux yeux des Apiens.

Bien que ces premiers traits soient évocateurs d'une société "parfaite", les Apiens ont néanmoins conserver un modèle de fonctionnement dans lequel persistent des éléments de trouble, qui sont bien souvent d'avantages relevés par les étrangers, que les systèmes internes de pensée Apien. D'abord, ils sont extrèmement "croyants", et donc, de fait, ne comprennent pas les pensées qu'ils jugent "irrationnelles", chez les autres races, liées entre autre aux affaires de divinité (un Apien a d'avantage une spiritualité qu'une religion). Par ailleurs, ils estiment qu'ayant traverser des périls immenses, vers lesquels certains humains s'apprêtent à se lancer, ils connaissent l'avenir de la Race Humaine, et se montrent dès lors, extrèmement paternaliste à leur égard, mais surtout très orgueilleux.

La Sacralisation du temps :

Un Apien vit 300 ans. Quand on vit aussi longtemps, on sait prendre le temps pour faire les choses. On sait aussi réfléchir posément et sereinement à une réponse appropriée à une situation difficile. On voit à plus long terme. On ne se focalise plus sur le présent, mais sur le Passé et l'Avenir. Les Apiens ont conscience de leur passé parce qu'ils en ont connu une plus large part que les être humains. Ainsi, si pour l'Humanité, le début de la colonisation spatiale réelle hors système solaire remonte à 300 ans, pour les Apiens, c'était il y a deux générations. En résumé, c'est comme si, dans notre monde, nous parlions d'évènements datés des années 60. Cette extraordinaire différence entre les Hommes et les Apiens a plusieurs conséquences qui aboutissent à l'incompréhension entre les deux races.

D'abord, un Apien en pleine force de l'age à une plus large expérience de la vie qu'un humain. En fait, il a l'expérience de la vie qu'aurait un vieillard ! Et du coup, les Humains acceptent souvent très mal cette attitude un peu "donneuse de leçon" d'individus qu'ils ne considèrent pas comme leurs ainés mais leurs égaux, du fait qu'ils occupent les mêmes postes (s'ajoute à cela une attitude politique, très Apienne, qui consiste à considérer de la même manière un individu issu d'un autre peuple, qu'un individu issu de son peuple).

Néanmoins, cette attitude donne également aux Apiens un très grand recul sur les évènements et sur les choses. En fait, un recul froid, et naturel, que les humains trouvent déstabilisant lorsque non habitué. Un Apien vise généralement juste, ou pas loin. Il peut facilement percevoir la pensée de l'autre parce qu'il la prend avec distance et recul et envisage naturellement toutes les possibilités qui peuvent en découler. Ce qui est déstabilisant, c'est surtout qu'un Apien est naturellement décourageant. Dans une discussion entre alliés, il aura naturellement tendance à critiquer, et à dénigrer les plans et attitudes de ses partenaires.

Le temps, pour un Apien, garantit le recul. Prendre son temps et analyser vraiment la situation pour en trouver toutes les failles est essentiel.

La quête de la Connaissance Absolue :

La science est sacré pour les Apiens, et ils sont curieux de tout. Apel est une société dont l'avance sur l'humanité est de 6000 ans, si l'on considère que l'évolution scientifique humaine se poursuivra telle qu'elle se poursuit à l'heure actuelle. C'est à dire extrèmement rapidement comparativement à d'autres époques. Les Apiens sont dans une phase de quasi-stagnation de leur capacités scientifiques, non pas parce qu'ils ne s'y intéressent plus, mais parce que leurs départements de recherche scientifique travaillent actuellement à l'étude du Subespace. Un milieux dont les modes de fonctionnement restent à ce jour totalement incompréhensible à la plupart des Races de la Galaxie. Et pourtant, les Apiens en savent cinq fois plus que les Hommes. Mais l'un des grands projets scientifiques Apiens actuels vise à la Recherche Fondamentale sur le Subespace et à la création de courants hyperspatiaux. Pourquoi ? Pour concurrencer les portes de saut spatial Erikeannes et aboutir ainsi au renforcement généralisé de l'AIS.

Au niveau de l'individu, cela se retrouve largement dans le fait, qu'une fois encore, les Apiens sont exaspérant, car ils sont curieux, et à outrance. Lorsqu'ils se trouvent face à quelque chose qu'ils ne connaissent pas, ou ne comprennent pas, ils poseront, bille-en-tête, des questions parfois jugées totalement idiotes, voire abstraites et sans fondements par leur interlocuteur, et ce jusqu'à ce qu'ils aient acquis une connaissance au moins générale de la question. Généralement, ils consignent cette connaissance générale quelque part, et cherchent par la suite à en savoir toujours plus sur tout.

Les Apiens s'intéressent à tout. De l'Anthropologie à la physique quantique, ils sont prêt à ennuyer leur interlocuteur des heures durant jusqu'à ce que leur soif de savoir (qui est énorme !) soit rassasiée ...

L'importance centrale de la Philosophie :

Tout Apien qui se respecte à appris dans sa plus tendre enfance, les Bases de la philosophie Humaine et Apienne. Les Apiens sont fascinés par les questions physiques et métaphysiques, et sont le genre de personnes capables de discuter des heures durant sur la nature même de l'amour, le rôle philosophique de l'Etat, ou la psychanalyse. Cet aspect de la société Apienne leur donne souvent une allure de Grand Sages auprès de nombreux intellectuels qui aiment par ailleurs discuter avec un Apien, même s'il vient du peuple car celui-ci boira leurs paroles, opposera parfois des objections, prendra son temps et s'il n'en a pas assez, statuera immanquablement d'un autre rendez-vous pour poursuivre une conversation "intéressante".

Le Rejet Spirituel :

Un Apien tolère en revanche mal les Religions Humaines, qui, bien qu'il leur reconnaisse de grands fondements philosophiques et de grandes réflexions meta-physiques extrèmement poussées, et ne nie pas leurs rôles structurant dans la société Humaine, sont extrèmement critique quand à la notion d'entité supérieure et de doctrine religieuse. La notion de base d'un Apien est l'égalité totale, et la Liberté de pensée Totale. Bien que Seedonistes, chaque Apien a sa propre manière de pensée, et sa propre façon de percevoir le monde, et alors que l'humanité a pour postulat de base religieux (aux yeux des Apiens s'entend) "Ce que je ne peux justifier est forcément du à quelque chose qui me dépasse", un Apien a pour postulat de base "Ce que je ne peux justifier pour l'instant, je le justifierai plus tard".

Un Orgueil démesuré :

En découle deux choses : d'abord un apien est extrèmement combatif. Il n'abandonne jamais. (S'il justifiera quelque chose plus tard, c'est aussi que ce qu'il ne peut combattre sur le moment, il l'affrontera plus tard). Et il est également extrèmement orgueilleux (rien ne peut être supérieur à l'existence : tout s'explique). Bien qu'humble face à la science et à ce qu'il ne sait pas, un Apien est immédiatement beaucoup moins humble quand il a cerné le problème et ce qui le préoccupe. Il se considère donc comme "supérieur" aux autres qui n'ont pas compris. Cependant, loin de leur faire sentir leur ignorance de manière peu subtile (les Apiens sont extrèmement subtile. Une conversation avec un Apien se base encore plus sur le non-dit qu'une conversation avec un Humain), il se mettra en devoir de leur expliquer ce que lui sait. On voit donc que, bien qu'orgueilleux, les Apiens sont surtout animés d'une certaine bonne volonté, due à leur éducation.

Les Apiens entre eux :

L'apprentissage et l'insertion dans la société d'un Apien passent par toute une série de protocoles et de modèles de fonctionnement interne que nous tenterons d'expliquer dans un ordre chronologique, vous permettant ainsi de visualiser les étapes importantes de la croissance d'un Apien dans la société.

L'enfance : L'ère du Civisme :

Un Apien, dans son enfance, apprend plusieurs choses essentielles : rester à sa place, respecter ses aînés, et le sens de "l'Apianité", c'est à dire le fait d'être un Apien.

Rester à sa place ? Cela veut dire obéir aux ordres de ses parents et de sa famille, respecter l'autorité et la loi, ne pas sortir des clous, et suivre les préceptes d'Ural Dragonseed. Cette discipline d'esprit n'est cependant pas à percevoir comme un carcan. La plupart des Apiens s'en accommodent (sauf quelques Rebelles extrèmement rare, dont la propension à s'engager dans l'armée est, curieusement, assez élevée).

L'adolescence : La spécialisation vers le travail :

La Jeunesse : La construction des bases d'une vie :

L'Age Adulte : L'accomplissement :

La Retraite : L'enseignement :
Revenir en haut Aller en bas
https://wikimony.forumactif.com
 
Société Apienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Week-end jeux à Rambouillet les 26 et 27 mars
» CR 01/02/2011 Senji / Intrigo
» [Jeu de société][Jeu de cartes] Hand of the King/Main du Roi - Bruno Cathala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Société & loisirs-
Sauter vers: