L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Société unionienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
Union

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

Société unionienne Empty
MessageSujet: Société unionienne   Société unionienne Icon_minitimeDim 13 Mar - 1:17

Plan du sujet:

  • I - Vue générale


    L'UTE possède une société civile avancée et moderne. Avec 8,5 milliards d'habitants et trois planètes principales, une grande diversité ethnique et culturelle, un bon niveau technologique et un Etat de droit développé, c'est un pays faisant partie de la brochette la plus élevée qualitativement parmi ceux existants.

    Instruction
    Le niveau d'instruction de la population est bon, voire excellent. Un tissu dense d'écoles, d'établissements secondaires et supérieurs, de bibliothèques, de musées, ainsi que des organisations éducatives de qualité font que la population peut rivaliser avec les meilleurs élèves de la galaxie, Jadis, Aunadar, Solaria et l'EKA. La réputation de grands établissements comme l'université de Novoressisk ou l'université Jagellone ne sont plus à faire, tandis que le pays est l'un des leader scientifiques, disposant d'une solide avance en matière de technologie tachyonique, d'hyperpropulsion et de physique énergétique.

    Paysage socioéconomique
    Le paysage socio-écconomique est pacifié. Après la grave crise du début du siècle, qui a vu la baisse généralisée des salaires et une grande insécurité de l'emploi, le lancement de la colonisation, doublé de la politique de restructuration industrielle et technologique enclenchée par le gouvernement militaire a abouti à de grands pas vers le plein emploi; avec un taux de chômage inférieur à 4% et en baisse, le pays est aux portes du plein-emploi. La hausse lente mais assez certaine des salaires, doublée de la stabilité des prix à la consommation, de la stabilité monétaire, et des immenses investissements coloniaux et industriels (qui ne sont qu'à 10% effectués par l'Etat) donne un cercle vertueux qui depuis presque quinze ans donne à la société unionienne l'impression de vivre dans une ère d'expansion et de prospérité.

    Criminalité
    La criminalité en Union est sous contrôle. Encore pléthorique à la fin de la république parlementaire, elle a douloureusement pâti de l'arrivée au pouvoir d'hommes ayant fait l'académie militaire et exercé le commandement militaire. Partout où des zones de non-droit sont intallées, c'est l'armée qui s'installe, et nivelle vers le bas. La police est très présente pendant les dix premières années, puis se retire progressivement, laissant une société pacifiée. Désormais, la criminalité est résiduelle, incompréssibble, ou alors profite des espaces de "liberté" laissés à dessein, comme les bas-fonds de Kamensk, ou les sous-sols de Tsarysyn, qui servent d'exutoires, mais où la Sûreté ne manque pas de faire sentir son long et brutal bras. Les gangs mafieux, brisés en 2735, n'existent que parce qu'une mafia locale faible est plus contrôlable qu'une mafia étrangère forte...

    Politisation
    Le gouvernement militaire a ses conséquences: ça se sait que parler politique n'est pas une chose très intelligente à faire. Les pouvoirs d'opposition sont souvent faibles, et, si l'emprisonnement et la violence ne sont pas réellement d'usage, être d'opposition est surtout problématique dans le sens qu'une carrière dans la fonction publique devient difficile, que des contrats deviennent indécrochables, etc... C'est un harcèlement de longue haleine, difficilement supportable. En plus, le souvenir des années de la fin de la république parlementaire, celui d'une quasi guerre civile, est encore fort dans les esprits. Ainsi, la politisation est faible, d'autant plus que des exutoires existent: les espaces "tampons" de criminalité, la colonisation, etc...

    Ethnies et corps social
    La composition ethnique de la société rend le racisme et l'intolérance rare. L'UTE est un pays neuf et ancien à la fois, où la tolérance et la concorde sociale sont des traditions assez bien implantées. C'est en particulier le cas sur Lüderitz, mais des cités géantes comme Askay et Himalia présentent des représentants de tout les peuples ou presque. Il existe un sentiment national à tout les niveaux: on se sent avant-tout unionien, mais, malgré tout, une forte identité locale existe: on est de Tsarysyn, de Christiansa, de Lüderitz en plus d'être unionien. Cette diversité est une force, surtout comparée au nombre de sociétés monolithiques et fermées comme Erikea.


  • II - Tsarysyn

  • III - Christiansa

  • IV - Lüderitz

  • V - MME et zones coloniales




(en cours)
Revenir en haut Aller en bas
 
Société unionienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Week-end jeux à Rambouillet les 26 et 27 mars
» CR 01/02/2011 Senji / Intrigo
» [Jeu de société][Jeu de cartes] Hand of the King/Main du Roi - Bruno Cathala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Société & loisirs-
Sauter vers: