L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement.

Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement. Empty
MessageSujet: Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement.   Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement. Icon_minitimeMer 9 Juin - 18:45

Le sujet traité ici, vaste, est celui des réseaux et systèmes de combat militaires, agissants en multiplicateurs de puissance de la troupe. Ces réseaux sont en général, dans leur forme basique, un système de centralisation rapide de l'information au niveau du commandement afin de lui permettre de connaître l'état d'une situation et de pouvoir procéder toujours plus vite à la vérification des résultats sur le terrain permettant ainsi la correction d'erreurs tactiques et stratégiques. Introduits au début du XXIième siècle, ces réseaux connurent sans cesse une évolution des plus marquantes au niveau de la guerre électronique (parfois appelée cyber guerre) notamment. Ces réseaux sont aujourd'hui les pendants militaires du réseau de communication interstellaire. Malgré l'existence de pare feu très efficaces et la possibilité de couper les communications entre un échelon infecté et le reste sain, du réseau, les batailles életroniques sont toujours une donnée essentielle des conflits. Au XXVIIIème siècle, les réseaux militaires ne sont plus perçus uniquement comme un moyen de centralisation de l'information (qui a d'ailleurs démontré ses limites en surchargeant le commandement d'informations et en introduisant une tendance de l'échelon inférieur à se reposer de plus en plus sur la hiérarchie éloignée de l'action) mais également comme des systèmes offensifs et accélérateurs "directs" de manœuvres d'attaque par l'intégration des armes même au réseau (dans certains cas). L'utilisation de réseaux de combat permettant l'information permanente et complète du commandement ou des soldats d'un groupe entre eux à cependant maintes fois démontré ses limites dans le cadre de la guerre d'embuscade.

Nous aborderons ici les principaux réseaux militaires.



Dernière édition par EKA le Sam 29 Jan - 19:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement. Empty
MessageSujet: Re: Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement.   Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement. Icon_minitimeMer 9 Juin - 18:45

Historique
Le Réseau de Combat Militaire Bio-Informatique(RCMBI)fut le plus grand projet depuis le lancement de la robotisation erikeanne. Il constitue à ce jour le meilleur exemple de savoir-faire de l'Erikean Diktat Industries.

LE RCMBI fut pensé suite à la Guerre Union-Erikea où le Haut Commandement se rendit compte que ses officiers n'étaient pas adaptés pour commander de vastes armées comme l'Armée Droïde. On pensa alors à créer un Réseau de Combat Bio-Informatique pour améliorer la coordination des troupes, mais le projet ne se réalisera qu'avec l'annexion de Solaria et l'étude de leurs avancées en robotique. Ainsi, en 2660 est mis sur place le premier réseau tactique intégré directement au cerveau des Officiers. Ceux-ci, par le biais du Diadème(appareil de contrôle), l'Officier se révélait bien plus efficace et l'Armée s'en retrouva renforcé au plan de la coordination et de l'efficacité du Haut Commandement. Bien qu'on en dota tous les Officiers, le RCMBI ne connut son baptême du feu que 64 ans plus tard, lors de la Guerre d'Erikea. Le Haut Commandement fut impressionné par le potentiel du RCMBI qui permis aux Stratèges, aux Amiraux et aux Généraux de commander de vastes corps bien plus aisément puisque les informations étant communiqué plus rapidement et le réseau étant davantage sécurisé que la communication par comlink

Fonctionnement
Le RCMBI repose sur la prothèse cybernétique Diadème. Posé sur l'arrière de la tête, Diadème est branché, au travers du squelette, directement au cerveau du porteur(d'où le concept de Bio-Informatique). Une fois installé, il émet des impulsions électriques pour créer un lien avec le cerveau. Cela lui donne des habilités accrues augmentant son efficacité globale et par conséquent, l'efficacité du Commandement Erikean

-Augmente l'intelligence, les capacités de raisonnements et d'analyse ainsi que la logique du porteur
-Permet une analyse de situation et de données jusqu'à vingt fois plus rapide que chez un être humain normal
-Stockage d'informations grâce à des capsules de stockage
-Permet d'avoir accès à la Banque Militaire de Données
-Permet de communiquer directement avec ses troupes ou avec sa flotte
-Permet de recevoir des informations tactiques sur la situation de ses troupes ou de sa flotte(nombres, armes, véhicules, situations etc)
-Permet de communiquer des rapports à ses supérieurs

Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement. 250px-Cyborg-headgear_negwt

Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement. 200px-Lobothead

La Banque de Données Militaires
Gigantesque Banque de Données à l'accès restreint suivant le grade, la BDM est la référence de renseignements militaires. Gérée par les SRSE, la BDM contient des informations sur tous les véhicules, vaisseaux et armes connus dans la galaxie. Elle contient des évaluations détaillées sur la puissance, les tactiques ou les méthodes des différentes organisations militaires de la galaxie. Des milliers de batailles historiques sont enregistrés dans cette Banque de Données. Les hauts officiers erikeans ou d'autres nations figurent également dans ces archives avec des détails sur leurs faits d'armes, leurs manière d'agir etc. Bref, elle contient tout ce qui est utile pour préparer une campagne ou pour mener une bataille. Son siège est basé dans la Tour Eisenhower


Par Carcaran.
Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement. Empty
MessageSujet: Re: Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement.   Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement. Icon_minitimeVen 30 Juil - 19:14

Système de communication, de guerre électronique et de reconnaissance "Lynx"

La décision d'élaboration de Lynx remonte à une demande des forces terrestres datant de 2721. Il s'agit alors pour le commandement d'obtenir une outil de communication organisé en système apte à faire bonne figure face à plusieurs tentatives de piratage et de maintenir une cohésion dans le champs de bataille. Si les combats de la guerre civile et de la révolution s'étaient avérés correctement coordonnés sur la fin, le nouvel Etat-Major retient surtout l'absence totale de contrôle des Escadrons Stellaires lors des premières heures du conflit. Également les kryptons ont connus des problèmes de communication et de coordination pendant les premiers jours de leurs opérations. Un budget de recherche est adopté par le haut état-major en février 2721, en mai, le Royaume de Kryptonn se joint (avec la région autonome d'Ecaz) au programme en raison des très nombreux objectifs communs. Les premiers modules de Lynx entrent en service en 2728 dans les deux armées, il s'agit essentiellement de systèmes de communication et de cryptage de données, des versions différentes, notamment au niveau du hardware exploité, sont fournies aux flottes qui travaillent de plus en plus sur des programmes d'acquisition communs. Le second module de Lynx entre en service en 2730, il s'agit d'une base de donnée encryptée dans tous les serveurs des armées d'Arkilia et Kryptonn sur les matériels militaires. Presque exhaustive pour le secteur Centauri ainsi que pour les Etats-Unis d'Erikea, elle l'est moins pour le reste mais s'étoffera davantage dans les années suivantes pour être presque intégralement complète en 2738.

Les modules de guerre électronique et communication durent connaître près de vingt-cinq ans de maturation avant de réellement entrer en service et constituer un ensemble cohérent et efficace. Communication et guerre électronique sont vus comme deux piliers sur lesquels s'appuient les éléments de reconnaissance (incluant la base de données). Lynx est aujourd'hui (2760) un système de communication, de défense électronique et informatique mais également de contre-offensive et de renseignement technologique, il comprend une gamme large de matériel et intègre le combat déporté et l'utilisation à distance d'armes de guerre (en cas de conditions le permettant). Plus généralement le système repose non pas sur une centralisation des informations entre les mains du haut commandement mais autour d'échelons inférieurs (échelon opératif).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement. Empty
MessageSujet: Re: Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement.   Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Systèmes de centralisation et de communication des données, intégration verticale du commandement.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» News croustillante!!
» Comunion d'oreilles et langages
» Systèmes en aveugle
» [divers] Communication
» Communication - skype / teamspeak

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Systèmes d'armement-
Sauter vers: