L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Wilhem Härganstein

Aller en bas 
AuteurMessage
Skeïb



Messages : 36
Date d'inscription : 11/10/2009
Localisation : Mazaharpet - Secteur Alpha

Wilhem Härganstein Empty
MessageSujet: Wilhem Härganstein   Wilhem Härganstein Icon_minitimeLun 19 Oct - 13:11

Nom: Härganstein
Prénom: Wilhem, Alexender
Dates: 2440-2517
Fonction, rang: Auteur, homme politique et Premier Ministre de la République de Tarranne
Impact dans l'Histoire: Forte dans l'Histoire skeïbienne, Moyenne dans l'Histoire mazaharpiote

Wilhem Härganstein est né en Juillet 2440, dans un camp de réfugiés situé dans les contrefort de la Vallée du Longue-Rat. Pour sa mère, Sylvia Fayznar, cette naissance n'est pas des plus réjouissantes alors que l'ensemble des nations de Mazaharpet subissent les attaques des esclavagistes carcars, commençant tout juste leur processus d'industrialisation à une échelle planétaire. Son père biologique, Viktor Härganstein, fut porté disparu durant les combats de retardement quelques semaines avant sa naissance. Son corps ne sera jamais retrouvé, comme ceux de nombreux soldats qu'ils soient skeïbien, tarran, valien ou perléen. Le jeune Wilhem vivra ses premiers années sous la menace continue des raids carcars obligeant à déplacer les camps vers l'intérieur de la République de Tarranne, au fur et à mesure de l'avancée carcaran. C'est durant cette période que sa mère se remarira avec un dénommé Ernest Glodstein, humble fonctionnaire de son état et grand lecteur, qui lui aprit à apprécier les livres, notamment les classiques de l'Humanité. Ce dernier lui apprit à lire et à écrire par les romans de Victor Hugo ou de Ernest Hemingway, pour citer ses auteurs préférés.

A la fin de la guerre, Wilhem vécut la reconstruction de Mazaharpet, plus précisement à Hitimili où son beau-père et sa mère s'installèrent, suite à la mutation de ce dernier au Ministère de l'Intérieur de la République de Tarranne. C'est à Hitimili que Wilhem effectura une grande partie de ses études à Hitimili, allant jusqu'à obtenir sa licence d'Histoire Littéraire à l'Université d'Arts Ecrits d'Hitimili. Cette première étape obtenu, il effectua un échange d'étudiants et terminera sa maitrise, comme son doctorat à Cambridge à l'âge de 25 ans. En 2469, après avoir obtenu un poste dans un important éditeur anglais, il décida de rentrer sur Mazaharpet et de chercher un emploi dans le domaine culturel. Son retour sur sa planète natale fut entaché par les frictions perpétuelles entre les différents états de Mazaharpet, notamment entre la République de Royale de Skeïb. Ces tensions se cristallisaient sur certaines régions que les skeïbiens considéraient comme appartenant à sa sphère d'influence. La République refusa toutes négociations et appela l'aide de la Fédération pour régler cette situation, qui ne provoqua qu'un nouveau conflit, entre la République Royale et le Duché autonome d'Ostwald, allié de la République de Tarranne.

Ne trouvant aucun travail, ce dernier décida de devenir écrivain, tentant de créer un style mazaharpiote à la littérature humaine. Après plusieurs nouvelles publiées dans des revus littéraires, il s'attaqua à son premier roman, "le Requiem des Géants" qui deviendra un véritable monument littéraire dès sa première édition. Ce roman sera publié par un éditeur d'Alganzaar, suite à une censure étatique de la part du Ministère de la Culture, sous le contrôle de celui de l'Intérieur. Ces derniers reprochant à ce roman "d'exalter des sentiments socialistes pouvant conduire à une sévère atteinte de l'unité nationale contre ses ennemis extérieurs". Son premier roman lui donnera une notoriété importante, aussi bien dans la république, qu'à l'extérieur de ses frontières. Mais cela l'obligera à s'exiler à Alganzaar, suite à plusieurs menaces venant de partis d'extreme-droite tarrans.

"Le Requiem des Géants" est l'histoire de Astorios, géant et divinité séculaire d'un monde inconnu des hommes, Asgard. Ce dernier, être vaniteux et sans scrupule participera, comme une partie de ses semblables, à un jeu macabre où les âmes humaines sont mise en jeu pour satisfaire l'égo et l'appétit de ses géants à visage d'homme. Au fur et à mesure que la partie avance, Astorios commençera à comprendre l'horreur du jeu et la perte d'humanité qu'il engendre sur ces semblables. Mais le jeu est le fondement de leur société et renier cela, est un acte de trahison envers Asgard et ses pairs!

Pour beaucoups de critiques littéraires terrans et mazaharpiotes, "le Requiem des Géants" est un pamphlet camouflé du jeu guerier et diplomatique que se livre les différents puissances galactiques et régionales pour placer l'un des premiers systèmes humains colonisés sous leurs dominations. D'ailleurs plusieurs noms de personnes rappeleront des eprsonnalités de l'époque, comme le Géant Siegfried, alter-ego romancé du Roi de Skeïb Siegfried II, qui autorisera les attaques chimiques contre la rebéllion d'Ostwald.

(A Terminer)
Revenir en haut Aller en bas
 
Wilhem Härganstein
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Politiques-
Sauter vers: