L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Navires érikeans

Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Navires érikeans Empty
MessageSujet: Navires érikeans   Navires érikeans Icon_minitimeLun 7 Juin - 12:11

Navires érikeans Mini_110707064259682142
Navire Multi Rôles Bael.

Fer de lance de la marine erikeanne, le Bael est capable de combattre tant les sous-marins que les navires de surface ou la chasse ennemie. Polyvalent, il peut être affecté à tous les types d'opérations en mer.

  • Fabricant :
    Consortium des Industries Lourdes Erikeannes Hydronautics (C.I.L.E.H.).

  • Poids :
    165 000 tonnes.

  • Taille :
    500m, longueur.
    83m, largeur.
    63m, hauteur.

  • Moteur :
    Moteur à fusion, Erik-90 000.

  • Carburant :
    Matière fissible.

  • Vitesse :
    90 km/h.

  • Autonomie :
    autonome.

  • Blindage :
    Lourd.

  • Boucliers :
    Lourd.

  • Equipage :
    500 officiers.
    2300 robots techniciens.

  • Date de création :
    2521.

  • Caractéristiques techniques :
    • Capacité d’emport importante.
    • Redéploiement important.
    • Long rayon d’action.


  • Prix :
    500 Millions de crédits (groupe embarqué non compris)
    Absent sur le marché noir.

    Un porte-aéronef polyvalent.

Le porte aéronef Belial se distingue par sa capacité à pouvoir voguer sur les mer pendant des dizaines de mois sans avoir besoin d’accoster. Portant en son sein de nombreux aéronefs, le Bael est capable de couvrir un immense rayon d’action et ainsi couvrir une zone immense de l’environnement maritime des mondes érikéan.
Au final, le porte-aéronef Bael est un monstre des mers, extrêmement bien protégé. Véritable forteresse, couler ce navire autant à l’aise dans le combat contre les sous-marins et croiseurs que face à la chasse aérienne ennemi.

    Equipement et armement.


  • 2 lance-torpilles guidées.
  • 4 tourelles Gauss Longue Portée.
  • 100 Batteries DCA.

  • 10 silo, missiles de croisière.

  • Brouillage Radar, Optique et électromagnétique.

    Véhicules embarqués.


  • 120 drones Loki.
  • 16 hélicoptère d’Assaut Fenrir.
  • 48 chasseurs Fafnir

  • Brouillage Radar, Optique et électromagnétique.

Spoiler:
 



Navires érikeans Mini_110707064333767146
Sous-marin Bélial.

Terreur des mers, le sous-marin Bélial ne laisse pas sa place. Son armement repose sur les armes soniques, nouveauté au sein de la marine erikeanne. Ses deux canons soniques lui permettent d'attaquer les sous-marins ennemis alors que ses mines soniques et ses lances-torpilles peuvent s'occuper sans trop de problèmes de navires de surface. Conçu pour être produit en masse, les Bélial opèrent généralement en meute.

  • Constructeur :
    Consortium des industries Lourdes Erikéannes (E.D.I.)

  • Poids :
    120 tonnes.

  • Taille :
    89m, longueur.
    41m, largeur.
    29m, hauteur.

  • Moteur :
    Moteur à fusion, Erik-70 000.

  • Carburant :
    Matière fissible.

  • Vitesse :
    83 km/h.

  • Autonomie :
    autonome.

  • Blindage :
    Moyen.

  • Boucliers :
    Moyen.

  • Equipage :
    10 officiers.
    120 robots techniciens.

  • Date de création :
    2684.

  • Caractéristiques techniques :
    • Puissante unité de chasse sous-marine.
    • Armement innovant.
    • Terreur des mers.


  • Prix :
    110 Millions de crédits.
    Absent sur le marché noir.

    Un porte-aéronef polyvalent.

Le sous-marin Bélial possède une forme aérodynamique qui lui permet d’attendre sous mer comme sur mer des vitesses de pointe, pouvant porter le combat à chaque instant dans les zones maritimes, l’engin est aussi redouté de ses ennemis qu’appréciée des soldats érikéans capable de surgir n’importe où, une seule de ses torpilles est capables de détruire un navire porte avion tel que le navire multiple type Léviathan Séranien.
Merveille de la marine Erikéanne, le Bélial est donc une pièce maîtresse du contrôle des mers. Ainsi, capable de plonger à plus de 2000m de profondeur, le Bélial est un fantôme des mers.

L’innovation du Bélial vient de ses torpilles, il s’agit de torpilles à supercavitation MHD, ainsi, ces torpilles sont si puissantes qu’elles percent tout blindage sous-marin. Ces torpilles, innovations de la marine érikéanne, sont métaphoriquement ce que le CAM est à l’arme à feu.

    Equipement et armement.


  • 8 Lance-torpilles.
  • 2 canons soniques.

  • 10 silo, missiles de croisière.

  • Brouillage Radar, Optique et électromagnétique.

    Véhicules embarqués.


  • 1 drones Loki.
  • 40 mines sous-marines.

  • Brouillage Radar, Optique et électromagnétique.
  • Revêtement ionisant furtif.

Spoiler:
 


Par James Smith sur la base des fiches de Christopher Neal.

Revenir en haut Aller en bas
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Navires érikeans Empty
MessageSujet: Re: Navires érikeans   Navires érikeans Icon_minitimeSam 9 Juil - 12:19

édit du sujet. James Smith s'est gracieusement proposé de toiletter les fiches érikeannes. Je conserve la version de Chris Neal.
Revenir en haut Aller en bas
 
Navires érikeans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Roman maritime ] Les aventures de Jack Aubrey, Patrick O'Brian
» Sebastopol-Odessa
» Navires privés et amarrage
» Recherche plans de navires pour Seekrieg, Amirauté, etc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Maritimes-
Sauter vers: