L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Techniques minières modernes

Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Techniques minières modernes Empty
MessageSujet: Techniques minières modernes   Techniques minières modernes Icon_minitimeJeu 3 Juin - 20:11

Techniques minières modernes Image éventuelle

Nom de la découverte ou du système

Nation: FTU, Arkilia, Solaria.
Année de découverte théorique: XXIIIième siècle - innovations permanentes
Découvreur: Diverses entreprises privées terriennes, Myrotech, Gouvernement colonial solarien etc..
Premières techniques exploitables : 2289

Description: Les techniques d'extraction minière visent un large panel de technologies et de nombreux domaines de la pratique de la mine. Du forage à l'extraction et dans une moindre mesure au traitement. Le sujet vaste, sera ici restreint aux techniques de forage, d'extraction et de consolidation des sites d'exploitation et en particulier des galeries de mines.

Le développement accéléré des technologies liées aux champs magnétiques artificiels a vu les techniques sous tendant le principe des armes électriques ou à accélération électro-magnétique se décliner (notamment pour amortir les coûts faramineux de recherche) en diverses applications dans le domaine des transports (train, ascenseurs orbitaux de la Terre et de Mars) mais aussi au niveau de du forage minier par l'utilisation de champs magnétique permettant de limiter le frottement mécanique des éléments des têtes de forage au stricte nécessaire ou en utilisant des systèmes directement issu du principe du canon (le principe est alors celui d'un bélier, il fut parfois utilisé par des karas carcars dans la prise de lieux fortifiés souterrains). Cette technique sûre, est fréquemment utilisée et répandue, l'on note cependant quelques pays phares dans la réalisation, l'innovation et la commercialisation de tels procédés tels Arkilia, Bulkar et Alttoria. Le procédé à été légèrement amélioré par des entreprises aunadaraises en y intégrant le principe de base des miséricordes à froid afin d'extraire les gisements de glutersteam du pays. L'on a cependant pu enregistrer une inflation des incidents en matière de sécurité.

L'autre grande technique, mise au point par Solaria et ayant montré des capacités prometteuses de forage à très grande profondeur est d'utiliser un vase magnétique à fusion et de réduire sa puissance en exposant la chaleur, terrible, du plasma en fusion. Fondant et de transformant en lave, la roche est évacuée par champs magnétiques et tapisse la galerie derrière le tunnelier de matière vitrifiée, facilitant le travail de consolidation. La technique est cependant périlleuse en raison de l'emploi du plasma. Enfin l'échauffement est parfois tel que lorsque le tunnelier rencontre des matières "sensibles", des accidents terribles peuvent se produire, à l'image du célèbre incident du puits 17 dans les montagnes d'Hirosabat : creusant rapidement la roche à la verticale, un tunnelier au plasma rencontra une veine de charbon non repérée sur les sondeurs. La baisse de résistance due au charbon prenant facilement feu accrût considérablement la vitesse du tunnelier qui, en raison de la matière rencontrée, n'était pas en mesure de réaliser les travaux préliminaires de consolidation du puits. Le tunnelier rencontra une poche de gaz comprimée qui explosa, faisant s'effondrer les parois sur deux kilomètres au dessus du tunnelier qui, prisonnier, vit son vase magnétique se rompre, provoquant une explosion nucléaire souterraine.

Une troisième technique minière est une innovation dans un champ différent, mise au point par la trans-spatiale MMK en 2487: c'est le forage océanique super-profond. A l'origine destiné à pomper les réserves d'hydrocarbures et de gaz des océans terriens (notamment indien), la technique du forage par éjection de plasma. Dans un premier temps, on place une tuyère verticale depuis une station de surface (navire, plate-forme ou même astronef flottant), qui plonge sur plusieurs kilomètres vers les ténèbres. Au fond, une série de micro-colonnes de pseudo-diamant forent des trous minuscules jusqu'à la profondeur désirée. Ensuite, grâce à l'envoi de sondes de la même taille dans ces trous, on crée un champ électromagnétique suffisamment fort pour transformer la roche en plasma, que l'on peut ensuite aisément ramener vers le haut, et évacuer dans l'eau et l'air. Il reste un trou parfait et d'une grande stabilité, si toute la procédure a été respectée. Cependant, la quantité énorme d'énergie nécessaire impose la présence de puissants générateurs et d'un matériel de haute technologie que toutes les entreprises n'ont pas. Aujourd'hui, cette technique est employée par les grandes compagnies de Lüderitz et de Sephonos, ainsi que par les vaisseaux miniers spécialistes des planètes océaniques.
Revenir en haut Aller en bas
Union
Admin
Union

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

Techniques minières modernes Empty
MessageSujet: Re: Techniques minières modernes   Techniques minières modernes Icon_minitimeSam 5 Juin - 18:25

Ajout du dernier paragraphe.
Revenir en haut Aller en bas
 
Techniques minières modernes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moultes questions techniques
» [Matériel] Mir:ror : images et données techniques
» Données techniques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Ingenieurie & propulsion-
Sauter vers: