L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Incident d'Aldéraban

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
Union

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

Incident d'Aldéraban Empty
MessageSujet: Incident d'Aldéraban   Incident d'Aldéraban Icon_minitimeMar 1 Juin - 20:27

Incident d'Aldéraban ou Opération Alvise



L'opération Alvise commence le 5 septembre 2753: l'eskader n°IV de l'Union (nom de code Gothika), sous le commandement du contre-amiral Stephan Shwepp, part de Kaus Borealis. Sa mission est routinière: elle a pour objectif d'effectuer une longue patrouille, de Kaus Borealis jusqu'à la supergéante d'Aldéraban, à l'écart des voies de communication, notamment pour des fins de cartographie et de repérage stratégique.
Gothika est composée d'un bâtiment de ligne classe Union, le Mathias Rex, de cinq pentarêmes, huit frégates et dix patrouilleurs (ses autres forces se trouvent stationnées à Kaus Borealis), et d'une technologie de spatiographie de pointe.
Les bâtiments de Gothika sont à leur cinquième jour de vol à impulsion, dans le système d'Aldéraban. Ils sont dispersés à travers le système lorsque les scanners du Mathias Rex détectent à l'extrême périphérie de leur capacité une faible empreinte hyperspatiale. Deux patrouilleurs envoyés sur place confirment la présence d'une signature, qu'il ne peuvent cependant détailler. Plusieurs autres astronefs le confirment par la suite, sans toujours parvenir à identifier clairement l'intrus.
A 12h14, c'est le Mathias Rex, avec ses scanners de haut niveau et son artillerie lourde qui change sa trajectoire, et se dirige vers la zone en question. Durant près de trois heures, l'intégralité de l'Eskader poursuit l'étrange signal, et, à partir de 13h51, procède à des lâchers de mines spatiales, sans succès. Finalement, le résultat le plus concluant sera que, à 15h10, la pentarême UFTS Kosina III effectue l'éperonnage accidentel du corps étranger, qui s'avère à peu près aussi grand qu'un patrouilleur. Si les dégâts sont relativement minimums - quelques bosses sur la coque, deux conduites de plasma détruites -, l'unité inconnue s'éclipse quasi-instantanément après l'accident: une faible signature hyperspatiale le confirme. Le Mathias Rex, malgré ses moyens et sa propulsion extrêmement puissante, n'a pas été capable de découvrir la direction vers laquelle l'objet s'éloignait.
Un rapport a été fait sur la question, et envisage plusieurs hypothèses: comète mystérieuse, énergie sombre, vaisseau étranger, vaisseau d'origine inconnue...
Revenir en haut Aller en bas
 
Incident d'Aldéraban
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Evènements-
Sauter vers: