L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Armures des Forces Armées d'Aunadar

Aller en bas 
AuteurMessage
-Aunadar-



Messages : 25
Date d'inscription : 25/05/2010

Armures des Forces Armées d'Aunadar Empty
MessageSujet: Armures des Forces Armées d'Aunadar   Armures des Forces Armées d'Aunadar Icon_minitimeSam 29 Mai - 17:00

Les Armures de l'Armée Régulière


Armure modulaire ICA (Infanterie de Choc Avancée)

Armures des Forces Armées d'Aunadar 100601082456444459Armures des Forces Armées d'Aunadar 1275465782

Constructeur : KiraZone Society
Pays de fabrication: Aunadar
Source d'énergie : Générateur Compact Fusion-Kimichi M7
Poids : 30 kg en moyenne
Résistance : Assez Bonne
Couverture du corps : 75%
Amélioration musculaire : Aucune
Spécificités techniques:
Commun à toutes les armures
-Système de Réalité Virtuelle
-Interface neurale permettant une connexion directe avec un cyborg
-Casque avec Recyclage de l'Oxygène
Éclaireurs/Sniper
-Senseurs Passifs et Actifs petite/moyenne portée
-Lunettes Ultra-grossissantes
Servants d'armes lourdes
-Compensateur de recul
-Servo-moteurs permettant un transport plus aisé de l'arme
Hacker
-IA embarquée spécialisée dans la guerre informatique
Officiers
-Système de communication longue distance
-IA embarquée spécialisée dans le calcul de probabilité au sein de tactiques
-Système de mise en corrélation des données envoyées par les différents organes de l'armée


Description rapide : Armure moyenne équipant la plupart des troupes de l'armée d'Aunadar. Elle se décline en plusieurs modèle. Assez lourde pour un humain, elle ne représente par contre aucune gêne pour un cyborg. Bien que tout le corps ne soit pas recouvert afin de laisser plus de marge de mouvement (l'état-major fait relativement confiance au corps blindé des soldats pour les zones libérées), certaines pièces de l'armure sont faites dans le fameux alliage utilisé pour forer jusqu'au Gluterstream, mais que l'on retrouve aussi dans la structure des différents vaisseaux de la flotte. Ce composant à pour effet de disperser l'énergie de n'importe quel impact, réduisant ainsi fortement le choc et protégeant donc très bien le soldat. On retrouve aussi dans la ICA un casque comprenant un système de réalité virtuelle permettant au mieux de comprendre les ordres donnés et de décodé ce qu'il se passe dans le champ de vision. Une interface neurale permettant une connexion directe avec le cyborg assure le soldat de se sentir à son aise avec les différents paramètres affichés. Enfin, un masque recyclant l'oxygène s'ajoute au tout.


Les EXO-Squelettes Motorisés des Airies


Exo-armure HBE-25 Komodo

Armures des Forces Armées d'Aunadar I212

Constructeur : Komodo Corp.
Pays de fabrication: Aunadar
Source d'énergie : 1 centrale a fusion Kimichi World P1-02
Poids : 16 tonnes
Résistance : très importante, blindage lourd, bouclier moyen
Couverture du corps : totale
Amélioration musculaire : très importante
Spécificités techniques:
-Vitesse lente ou rapide si emploi des rétrofusées
-Les avants bras et tibia de l'exo-armure sont entièrement mécanisés et directement manœuvrés par le pilote
-Intelligence artificielle embarquée en permanence pour l'appui technique
-Détecteurs et senseurs actifs et passifs équipées
-Caméras à des emplacements stratégiques en guise de vision
-Protégé IEM et NRBC
-La mains gauche de l'exo-armure a quatre doigts modulable
-Système magnétique au niveau des pieds de l'armure
-Interface neurale permettant une connexion directe avec un cyborg
-Système de contre-mesure, de pare-feu et d'anti-virus

Armement :
1 Mitrailleuse (Munitions : balles 8mm Caseless enrichies au Gluterstream)
1 Autocanon (Munitions : balles 25mm Caseless enrichies au Gluterstream)
1 Lance-flamme lourd
4 Lanceurs de roquettes téléguidées ou de grenades (2 munitions par tube)
1 Gantelet énergétique avec laser de perforation
2 missiles anti-char
2 missiles à perforation de coque

Prix : 550 000 crédits

Description rapide : A l'origine, le modèle HBE est une exo-armure mise au point par Komodo Corps pour la marine spatiale d'Aunadar. Ce fut l'une des premières fabrication humaine de ce type et probablement l'une des plus performante. Rapidement, quelques états s'inspirèrent de ce concept afin de développer à leur tour des exo-squelettes de plus en plus avancés. Face à cette course à l'armement, la Komodo Corps fut rapidement dépassé, notamment par l'Empire krypto-arkilien. Les Aunadarais ayant un égo monstrueusement élevé, le gouvernement octroya d'énorme moyen à l'entreprise afin qu'elle améliore fortement son premier modèle.
La HBE-25 Komodo devait être polyvalente et réagir face à n'importe quelle situation. Néanmoins, il fut bientôt évident que ce manque de spécialisation nuisait à l'ensemble de l'engin, causant bien souvent sa perte. Aussi, il fut décidé que l'exo-squelette servirait exclusivement au combat dans des milieux confinés, et plus précisément à l'abordage de vaisseaux ennemis. Très vite, on rappela la quasi-totalité des armures existantes afin de directement poser les améliorations dessus.

Déjà lourdement blindée par le passé, la HBE-25 Komodo est à présent équipée d'un bouclier moyen. Cet ajout bien que n'étant pas absolument nécessaire à l'intérieur du vaisseau, peut être très utile pendant que le soldat perfore la coque de ce dernier afin d'entrer : il s'agit de ne pas se faire tuer par les tourelles et les chasseurs avant. Étant donné que les militaires Aunadarais sont tous des cyborgs au corps blindé, ils font alors figure de véritable tank quand ils sont équipés de la HBE-25 !

Contrairement au scaphandre krypto-arkilien (nous nous permettrons ici de faire une description et analyse comparée en vertu des influences réciproques et du fait que ces deux exosquelettes sont les plus lourds actuellement en service dans des armées humaines) qui met l'accent sur une très forte mobilité mettant en valeur la polyvalence au feu, la HBE-25 privilégie une très forte protection par un blindage lourd et dense basé lui aussi sur celui des vaisseaux spatiaux (capable d'encaisser directement des tirs de canons ou d'armes anti-char, contrairement au scaphandre impérial type 100), un bouclier énergétique et une importante puissance de feu anti-personnels. La HBE-25 relève à présent beaucoup plus du chasseur d'infanterie que du blindé léger.

Déjà à l'origine, afin d'intégrer aussi les combat sur le sol terrestre, ces exo-armures se virent ajouter modules de saut directement inspiré des capsules d'assaut de l'Infanterie Mobile Krypto-Arkilienne mais en les individualisant. Cette amélioration du procédé sera d'ailleurs reprise par l'Imperial Navy lors de la mise au point du Scaphandre de combat type 100. Mais avec le nouveau modèle, la Komodo Corp ajouta deux modifications très importantes. En premier lieu, des calculateurs de trajectoires aux algorithmes extrèmement poussés furent intégré à l'armure afin d'être sûr de ne jamais manquer sa cible. Ainsi, les soldats projetés dans le vide depuis un DR-41 Wataridori peuvent atteindre à pleine vitesse un endroit très précis d'un vaisseau de n'importe quelle taille. En second lieu, il fut vite constaté que les boucliers pouvaient arrêter les capsules et détruire l'armure et son occupant avant même qu'il n'ait eut le temps de s'en rendre compte. Aussi, l'entreprise ajouta sous la capsule une partie ressemblant fortement à la pointe de forage servant à creuser jusqu'au Gluterstream, ainsi qu'un générateur IEM localisé. Le tout est sensé permettre à la capsule de traverser n'importe quel bouclier et de se planter directement dans la coque, voir de pénétrer à l'intérieur du vaisseau (les boucliers les plus lourds ralentissent trop fortement la capsule pour permettre cela).

Une fois à la surface de la cible, le cyborg équipé de la HBE-25 peut s'extraire facilement de son cocon et s'arrimer au vaisseau grâce à ses 'pieds' magnétiques. Il peut alors commencer à ouvrir la coque, soit avec le laser de perforation de son gantelet, soit avec un des deux missiles qu'il possède dans cette optique. Généralement, il ne faut que quelques secondes à l'armure pour faire un trou suffisamment grand pour la laisser passer. Au cas où des chasseurs ou des tourelles tenteraient de l'intercepter, le soldat aunadarais pourra toujours se servir de ses roquettes téléguidées ou de ses missiles anti-chars. Au pire, le bouclier et le lourd blindage de l'armure pourront toujours amortir les chocs.

C'est seulement à l'intérieur du vaisseau que la HBE-25 délivre son plein potentiel, tant au combat à distance qu'au corps à corps où elle s'avère particulièrement redoutable. En effet, un cyborg bien entraîné disposant de cette armure est une véritable plaie pour tout équipage ennemi dans l'espace ! Ses moteurs à impulsion lui permettent de se déplacer très rapidement en environnement sans gravité ou à gravité réduite, la mobilité dans des combats en station spatiale s'est montrée déterminante dans plusieurs affrontement avec des forces de sécurité de professionnels du crime. Pour nettoyer les couloirs exigus de toute infanterie, la HBE-25 dispose d'une mitrailleuse envoyant à très haute vitesse des balles 8mm enrichies au Gluterstream. C'est-à-dire qu'elles explosent dans le corps de la victime et déversent un liquide extrèmement nocif pour les organes internes. Face à des cibles plus lourdes, comme des tourelles intérieures ou encore d'autres exo-armures, le cyborg dispose d'un auto-canon comprenant cette fois-ci des munitions de 25mm. Une fois au corps à corps, son redoutable gantelet énergétique suffit à broyer l'ennemi avec une incroyable facilité. Il est très inquiétant pour l'ennemi de voir débarquer un tel tank dans son vaisseau alors qu'il ne dispose que de petit ou moyen calibre pour se défendre. Ce qui l'amène souvent à se cacher. Malheureusement pour lui, les différentes caméras placées sur le corps de l'armure et sur ses armes permettent au soldat d'avoir un champ de vision panoramique et ultra précis. Couplé à la vue améliorée du cyborg, aux divers senseurs courte/moyenne portée de l'armure, et à un judicieux système de réalité virtuelle, il devient alors quasiment impossible d'échapper à la HBE-25.

Les cyborgs aunadarais se doivent d'être d'excellents hackers et programmeurs. En effet, s'ils se font pirater, c'est leur corps tout entier qu'ils perdent. En résumé, ils se retrouvent prisonniers d'une marionnette, ce qui est une catastrophe pour eux et leurs semblables. Afin des les aider, l'armure dispose d'une intelligence artificielle chargée de les seconder dans toutes les tâches qu'ils ont à accomplir. Cette-dernière s'est vu ajouté notamment des systèmes défensifs très poussés visant à protéger l'armure, comme son hôte, de toute intrusion extérieure. Combiné à l'expérience du cyborg, une HBE-25 peut très bien s'introduire dans les systèmes du vaisseau aborder afin de perturber son contrôle et ouvrir les portes nécessaires à leur avancement (dépressuriser l'ensemble du bâtiment est aussi une solution viable). Le cyborg est à présent directement connecté via une interface neurale, l'exo-squelette devient alors plus qu'une simple armure : il est une extension du corps du soldat.

Cependant, l'état de guerre larvée avec la République de Vands amena l'état-major a reconsidérer les engagements potentiels d'une HBE-25, intégrant aussi les combat sur sol terrestre. Cela est toutefois rare car bien qu'elle soit capable de pointes de vitesse grâce aux moteurs à impulsion, l'armure reste beaucoup trop lente pour être véritablement efficace. On la réserve donc à des assauts soudains et courts sur des emplacements stratégiques de haute importance. C'est là encore une divergence avec le fameux Scaphandre de combat type 100 de l'Imperial Navy.

Toutes ces améliorations ont fortement augmenté le prix d'une telle armure. Cependant, l'armée aunadaraise est l'une des forces les plus petites de la galaxie en terme d'effectif. La politique de l'Etat et d'avoir peu de soldats, mais fortement entrainés (les hackers vont d'ailleurs piocher quelques techniques en Vands) et surtout incroyablement équipés. On voit donc systématiquement les Airies disposant de ce genre d'exo-squelette, au grand malheur des ennemis de la nation...


Exo-armure PELD-31 Komodo

Armures des Forces Armées d'Aunadar Crysis__Nanosuit_by_Mikajima

Constructeur : Komodo Corp.
Pays de fabrication : Aunadar
Source d'énergie : 1 centrale à fusion Kimichi World M7k1
Poids : 207 kilogrammes
Résistance : assez importante, musculature dense et bouclier
Couverture du corps : totale
Amélioration musculaire : Extrêmement importante
Spécificités techniques:
-Vitesse très rapide (90km/h)
-Intelligence artificielle embarquée en permanence pour l'appui technique
-Intelligence artificielle embarquée spécialisée dans la guerre informatique
-Détecteurs de mouvement et senseurs actifs et passifs équipés
-Système de mise en collaboration des données
-Protégé IEM et NRBC
-Système de Recyclage de l'Oxygène
-Camouflage optique et radar
-Accroches magnétiques
-Ceinture Antigrav'
-Atténueur de bruit
-Brouilleur de transmission
-Interface neurale permettant une connexion directe avec un cyborg

Prix : 2 millions de crédits

Description rapide : La PELD-31 Komodo est une exo-armure créée par la Komodo Corp après que l'armée est constaté les problèmes de la HBE-25 Komodo. En effet, cette dernière, bien qu'incroyablement efficace concernant les assauts spatiaux ou contre l'infanterie, rencontrait quelques difficultés face à l'artillerie ou à des véhicules lourds, surtout à cause de sa lenteur. De plus, même au sein de mission commando, elle mettait trop de temps à se déplacer, permettant ainsi aux renforts ennemis d'arriver. La compagnie a donc décidé de créer une nouvelle exo-armure bien plus rapide, bien que moins résistante, et qui servirait exclusivement aux combats terrestres, en particulier pour les missions commando. Pour cela, la Komodo Corp s'est largement inspirée de quelques exo-armures développées par les autres nations.

Ainsi, s'inspirant du Scaphandre de Type 100 Krypto-Arkiliens (lui-même à inspiré à l'origine du modèle Aunadarais), la Komodo Corp jugea que leur technique de Fire and Forget était extrèmement bien pensée. Cependant, ayant besoin d'unités de ligne et non plus d'unités commandos. L'entreprise préféra plutôt orienter la PELD-31 vers le Hit and Run. Ainsi, l'armure est doté d'un accélérateurs de mouvement au niveau de ses jambes, permettant à un cyborg de courir à plus de 90 km/h, et ce sans s'arrêter ! De plus, il pourra faire des bonds de 35 mètres de long, voir plus encore s'il a prit le temps d'atteindre sa vitesse maximale. Mais la compagnie décida de pousser le concept encore plus loin. Ainsi, toute l'armure est un ensemble de muscles synthétique extrèmement dense, relié directement au soldat via une interface neurale de pointe. En fait, la PELD-31 boost non seulement la vitesse, mais aussi les réflexes et la force brute... ce qui s'ajoute aux capacités déjà surhumaines du cyborg. Affronter un Airies équipé de cette armure au corps à corps relève du suicide ! Surtout quand on sait qu'ils aiment s'équiper d'électro-lame rappelant les antiques Katana...

Sachant que cette armure sert avant tout à opérer en territoire ennemi sans se faire repérer, elle est équipée de plusieurs systèmes facilitant la tâche au cyborg. Ainsi, on retrouve le classique brouilleur de transmissions auquel vient s'ajouter un système de camouflage radar de dernière génération. Un système atténuant les bruits de pas et de mouvement permet au commando de se déplacer avec rapidité sans soucis. Une ceinture antigrav' permettra de toute façon de ralentir au dernier moment ses sauts et chutes afin de ne pas se faire remarquer (et de ne pas se faire mal accessoirement). Mais là où la Komodo Corp a fait fort, c'est en inventant un système de camouflage optique des plus efficaces. Tel un caméléon, le cyborg peut se fondre dans le paysage sans qu'il soit possible de le voir, et c'est encore plus efficace quand il ne se déplace pas. Il efface jusqu'à la chaleur dégagée, rendant obsolète tout détecteur thermographique.

La PELD-31 dispose d'ailleurs de tout un tas de gadgets facilitant la vie du commando en mission. Ainsi, elle possède quatre accroches magnétiques (une à chaque membre) permettant de s'accrocher à n'importe quelle surface, à la verticale, comme à l'horizontale. En cas de passage sous l'eau, ou bien dans une zone gazée, le cyborg pourra compter sur un système de recyclage de l'oxygène très performant. Enfin, l'exo-armure possède deux intelligences artificielles embarquées remplissant chacune un rôle bien différent. La première est connectée en permanence et assure un appui technique sans faille au cyborg. On a déjà vu un soldat mort suite à un choc électro-magnétique de haute intensité parvenir à accomplir sa mission grâce à l'IA qui avait prit le relais. La deuxième n'intervient que lors d'une attaque ou défense informatique. En effet, spécialisée dans le hacking, elle fournit une grande aide au cyborg, lui permettant de s'infiltrer dans n'importe quel système tout en empêchant l'ennemi de s'introduire dans le sien.

Finalement, bien qu'ayant une protection assez moyenne, l'exo-armure PELD-31 est l'outil indispensable pour toute mission commandos. Bien que peu nombreuses car incroyablement chères, les Airies l'ont déjà adoptée et l'utilisent pour la quasi-totalité de leurs opérations terrestres. Tous avoueront qu'ils ont rarement éprouvés d'émotions aussi intenses que la première fois où ils ont revêtu cette armure. Pouvoir faire des bonds d'une trentaine de mètres sans effort tout en courant à des vitesses inimaginables en détruisant d'un coup d'épaule le moindre obstacle sur le chemin... ça a de quoi faire rêver !

Suite aux pressions des Airies, la compagnie a permit l'ajout de modules permettant d'être largué à pleine vitesse sur le sol à la façon des HBE-25 Komodo. Cependant, contrairement à ces dernières, cela ne peut servir que dans un espace terrestre, les PELD-31 ne sont en effet pas dotées de fusées permettant de se déplacer dans l'espace (quoiqu'ils puissent encore être utiles dans les mondes à faible gravité).

Portails liés à cet article:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Armures des Forces Armées d'Aunadar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Question] Robb/Armée/Vieille Nan et les cartes dans la main (résolu)
» [ Zachnafein] Armée médiévale Hongroise 10mm
» [1500] Armée d'invasion
» Deck armée loyal et autre.
» nouvelle armée baratheon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Armures-
Sauter vers: