L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Marcus Claudius Calvus

Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Marcus Claudius Calvus Empty
MessageSujet: Marcus Claudius Calvus   Marcus Claudius Calvus Icon_minitimeSam 15 Mai - 12:12

Nom: Claudius

Prénom: Marcus

Dates: 2706 -

Fonction, rang: Maire de SeranCity,

Impact dans l'histoire : Moyen, encore à venir.


Biographie: Marcus est petit pour un tieffelin, 1m73. Il a les yeux bruns et est complètement chauve depuis le début de son adolescence ce qui rend son front bombé encore plus visible qu’il ne le serait s’il était caché par quelques cheveux.

Fils unique d’une famille riche, Marcus Claudius Calvus est né en 2706 à Serancity, il y suivra une brillante scolarité dans les plus prestigieuses écoles privées de la capitale. Lorsqu’il sort major de sa promotion en 2724, la guerre vient d’éclater et Marcus précède la conscription en allant s’inscrire à l’académie militaire de Seranon d’où il sortira en 2726 avec le grade de major de l’armée de terre et est affecté dans la brigade Cosimo (3ième brigade) de la division blindée « Medicci » (143ième division blindée) servant à ce moment sur Mazaharpet.

Le jeune officier connaît son premier engagement en Skeïb a même année, ses actions impulsives et ses prises d’initiatives face à une armée droïde ne réagissant pas toujours au mieux lui permettent de ses faire remarquer par ses supérieurs, il est fait chevalier de l’ordre du mérite seranien et est promu lieutenant-colonel six moins après la fin de sa formation. Mais l’année suivante marque le début de la fin, le CEEM erikean contre-attaque et le corps expéditionnaire Seranien est forcé de se replier. La Medicci livre plusieurs combats d’arrière-garde avec l’infanterie parachutiste et permet l’évacuation de forces alganzzariotes ayant subi les premiers assauts erikeans.

La division Medicci a subi de fortes pertes et ses restes sont rapatriés vers Seranon afin de récupérer de nouvelles recrues et panser ses plaies, Marcus en profite pour passer des examens d’officiers supérieurs et reçoit le grade de général de brigade. Mais le repos est de courte durée, les forces du pacte de Seranon sont enfoncées sur Alganzaar, la division Medicci envoyée là-bas en renfort arrive pour les derniers combats, elle subi peu de pertes n’ayant presque pas vu le feu.

Marcus constate avec effroi la barbarie du général Eisenhower lorsqu’il ordonne le bombardement chimique d’Eryncity, la division Medicci est basée à Zelokar, point supposé de l’invasion Erikeanne. Les forces ennemies débarquent un peu plus loin et avancent vers la ville qui est rapidement encerclée. Le fantome de Stalingrad planera pendant plusieurs mois sur la ville prise d’assaut par les forces robotiques progressant de façon implacable malgré les efforts de l’armée et de la population, le général Marius, commandant de la division est tué lors d’une attaque au gaz et Marcus prend sa place de commandant de Zelokar. Constatant l’inutilité du combat et le fait que des unités érikeannes ont déjà dépassées la ville du fait que le reste de la ligne de front est enfoncée, il ordonne de briser le cercle afin de livrer une guerre d’embuscade à l’ennemi. La division ou ce qu’il en reste ainsi que les volontaires miliciens et autres soldats parviennent à quitter Zelokar avec de fortes pertes et à retarder l’avancée érikeanne. Mais la division est fatiguée et Marcus n’a d’autre choix que de rallier Seranon déjà en proie aux bombardements avec l’armée droïde sur ses talons.

Arrivé là, Marcus est fait officier de l’ordre seranien et on lui affecte un secteur de la capitale avec le reste de ses hommes (600) et quelques centaines d’adolescents encore imberbes armés de fusils plus grands qu’eux. Le général refuse la décoration d’un geste méprisant à l’égard de celui qui la lui tend mais part quand même au combat de crainte d’être fusillé comme des dizaines d’officiers à bout, refusant de poursuivre le combat. Seranon se rendra quelques heures plus tard après une invasion des faubourgs.

La paix signée, Marcus qui n’a plus de parents vivant après le bombardement chimique d’Eryn et les frappes sur Serancity jure fidélité à la couronne. Les vénatoristes ne lui font tout d’abord pas confiance et le mettent à l‘épreuve en le mettant au placard à un rang inférieur à son dû dans la police politique, l’ancien général fait tout pour sortir de sa voie de garage et gravit tant bien que mal les échelons en consolidant le pouvoir de Vénator, c’est-à-dire en brassant du vide, le pouvoir du pantin étant impossible à renforcer de façon notable. Dix ans de guerre civile et d'intrigue lui apprendront l'art de la dissimulation à un point difficilement comparable.

Si Marcus est fidèle à la couronne, il l’est encore plus à Seranon et ne peut que constater l’imbécillité du dictateur imposé par Erikea et le bourbier dans lequel s’enfonce le peuple. Il reprend contact avec les anciens soldats de sa division ainsi qu’avec nombres d’amis militaires survivants et échafaude pendant 5 ans les grandes lignes d’un putsch visant à mettre un monarque favorable au pacte de Valen (afin de ne pas subir une répression droïde) mais compétent sur le trône. Mais Caius Octavius Thurinus le précède et après avoir pesé le pour et le contre pendant un peu moins d’une heure, Marcus décide de l’appuyer. Les responsables de la police politique disparaissent, sont sauvagement exécutés ou sont retournés, plusieurs commandants militaires vénatoristes ne pouvant être écartés sont tués ainsi que quelques rivaux potentiels du général qui se hisse en un clin d’œil en responsable des renseignements généraux et parvient à faire nommer Ruche (une connaissance proche) ministre de l’intérieur par Thurinus qui n’a guère de choix : tous les autres candidats potentiels sont morts ou vénatoristes. Grâce à sa position dans la hiérarchie, Marcus est parvenu à placer plusieurs anciens soldats de la Medicci à des postes clés de surveillance et des hommes sûrs dans les Groupes Spéciaux de Sécurité (GSS) du ministère.

Devenu indispensable, Marcus est appelé au portefeuille du ministère de l'intérieur puis, la paix revenue, est affecté sur Tiléa en tant que gouverneur de la petite lune récemment annexé. Il y lance de grands travaux, lance une économie locale et prépare l'installation d'un importante base militaire. Plus ou moins écarté du pouvoir, il en profite pour investir dans l'économie locale et se bâtit petite une fortune faite de biens fonciers et immobiliers en quelques années jusqu'à son "rappel" sur Seranon en 2758. Ouvertement tieffelin et favorable au maintien de l'Empire, il se range dans les rangs du parti souverainiste-libéral (droite libérale) de Seranon et en devient au prix de quelques machinations (son passage au ministère de l'intérieur et le fait qu'il y ait encore de nombreux amis font qu'il sait beaucoup sur tout le monde, l'on soupçonne qu'il ait emporté un nombre conséquents de dossiers plus complets que les originaux du ministère lors de son départ sur Tiléa), président du parti. L'organisation d'élections en 2759 le propulse à la Mairie de la grande mégapole de SeranCity, plus importante ville de la planète. Il est le leader actif de l'opposition au pouvoir du Front Populaire, parti dirigé par l'ancien général rebelle Terry Alexander.
Revenir en haut Aller en bas
 
Marcus Claudius Calvus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Politiques-
Sauter vers: