L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Caïs Octavius Thurinus

Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

EKA

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

Caïs Octavius Thurinus Empty
MessageSujet: Caïs Octavius Thurinus   Caïs Octavius Thurinus Icon_minitimeJeu 13 Mai - 12:22

Nom: Octavius

Prénom: Caius

Dates: (2714-2759)

Fonction, rang: Empereur de Seranon et d'Eryn

Impact dans l'histoire: Majeur au sein de l'histoire seranienne, très important dans l'histoire du XXVIIIième siècle


Biographie: Caius Octavius Thurinus est né en 2714 (peu avant la guerre avec Erikea), dans une famille de l'élite politique Tieffeline à Seran : son père était Sénateur, ayant même été Consul, et sa mère journaliste. Aîné d'une grande fratrie, il est dès sa jeunesse destiné à une carrière militaire par ses parents. Il obtient un bachalaratius avec une mention très bien, classé second au niveau national, puis une Licence de Littérature, Philosophie et Histoire, majeure Histoire Générale, mineure Littérature grecque ancienne, à l'Université de Seran, avec la même mention, les félicitations du jury, et en tant que major de promotion. Il entre alors à l'Académie Militaire des Officiers de Seranon tout en poursuivant dans un premier temps une Maîtrise de recherche, menant ses recherches à distance ou en permission grâce aux facilités qu'il réussit à négocier avec le Doyen, et a pour sujet de mémoire "la nature économique du pouvoir politique à Rome au siècle d'Auguste". Il ne poursuit pas son Doctorat, trop pris par l'enseignement militaire qui devient ardu et sort encore une fois major de promotion avec le grade de Capitaine. Il a bien sûr, en tant que major de promotion, le choix de son affectation, et choisit de rentrer dans la Garde Prétorienne. Il a alors 26 ans, nous sommes en 2740 et la guerre civile est sur le point d'éclater.

Il n'a aucune sympathie pour le régime de Vénator. Lorsque, deux ans plus tard, éclate la Rébellion, il hésite à y adhérer, mais renonce finalement, estimant que l'Empire est le seul régime qui représente légitimement la continuité de la souveraineté seranienne. Alors à la tête de la section chargée de protéger un noble, lorsque celui-ci est attaqué par les Rebelles en pleine forêt alors qu'il voyageait "pour parcourir ses terres", avec ses cent hommes, il parvient à tenir en respect les cinq cents rebelles en se réfugiant sur une hauteur. Finalement, ils sont sauvés par des renforts héliportés. Interviewé par la télévision, il dira en direct : "cet imbécile n'avait qu'à pas se promener ainsi avec seulement cent hommes, en pleine campagne... Il me doit vingt-sept hommes."

Ces propos lui procurent une immense sympathie de la part des soldats, qui s'ils ne sont pas des Rebelles, loin de là, n'approuvent pas la manière dont l'Empire évolue et surtout dont la guerre est menée. La population le soutient également, et le Noble préfère ne pas prendre ombrage de ses propos, tandis que le Préfet du Prétoire, charmé par son franc parler, fait pression auprès de Vénator pour qu'il soit titré Duc et obtienne le grade de Colonel. Finalement, l'Empereur lui accorde le titre de Comte et le grade de Major.

Il poursuit sa carrière, et le Préfet du Prétoire qui pour l'occasion avait remarqué ce jeune homme, favorise son ascension rapide, si bien qu'à 32 ans, il est l'aide de camp du Préfet du Prétoire, et même si celle-ci n'a aucune existence officielle, fondateur de la Division César, voulue par l'Empereur comme le l'élite de l'élite de son armée, et qu'il a maintenant son titre de Duc. C'est un jeune homme à la mode, qu'il convient d'inviter dans les salons à Seran, car il sait très bien où se situe la limite à ne pas dépasser pour ne pas se faire condamner par Vénator, et se situe toujours sur cette ligne, juste du bon côté. Lorsque le Préfet meure de sa belle mort en 2749, l'Empereur, qui ne l'apprécie guère, n'a d'autre choix que de le nommer comme Préfet du Prétoire tant la base de l'armée l'apprécie, même si les gradés l'abhorrent.

Il ne tarde pas à fomenter un coup d'Etat, et en 2750, le 11 février, les troupes de la Division César envahissent le Palais Impérial sans la moindre résistance, puisque ce sont elles qui sont chargées de le défendre, et Caius force Vénator à abdiquer en sa faveur avant de se "suicider". Officiellement, s'il ne nie pas sa responsabilité dans l'abdication et le suicide de l'ancien Empereur, il ne l'assume pas non plus et refuse de répondre aux questions.

Immédiatement, un grand nombre d'officiers supérieurs de l'armée, à l'exception de ceux du Prétoire, tentent de se révolter contre lui pour porter les enfants de Vénator au pouvoir, mais dans la plupart des cas, leurs troupes refusent d'obéir. Il y a toutefois quelques affrontements, mais rien de bien dur pour les Prétoriens.

En deux ans de pouvoir, Thurinus a reformé le Sénat qui a pour rôle premier de rédiger une Constitution en vue de former une monarchie parlementaire, il a nettement refroidi les relations entre Seranon et Erikea, il a réussi à faire baisser en intensité le conflit avec les Rebelles, il y a même eu des négociations, même si elles furent infructueuses, il a réformé l'armée, et il est surtout parvenu à retirer pratiquement tout pouvoir à la noblesse vénatorienne. Il proclame lui-même comme objectifs :
de mettre fin avec le moins de sang possible à la guerre civile ;
de "restaurer dans toute son intégrité la souveraineté seranienne", formule diplomatique indiquant qu'il escompte contraindre Erikea à le considérer au moins comme un égal ;
de "se rapprocher des régimes qui naturellement tendraient à être compatibles avec le notre dans un esprit de profit mutuel", autrement dit se rapprocher de Kryptonn-Arkilia et Solaria ;
et de refonder un Etat seranien moderne, efficace et puissant.

Quelques années plus tard, son bilan est inattendu : s'il a en effet réussi à apaiser, sans doute définitivement, la Rébellion, ses relations avec Erikea se sont énormément réchauffées à la suite d'un processus de négociations qui a conduit au pardon mutuel. Grâce à l'œuvre de Barack Eisenhower qui devient son beau-père lorsqu'il épouse la Diktatrice Liza Greens, Seranon devient la seconde puissance du Pacte, désormais dit "de Seran-Valen", et chacun des membres dudit Pacte a voix égale au chapitre. Octavius développe la rhétorique du "un Pacte, mille modèles", qui veut que chaque membre soit à même de choisir son régimé politique sans chercher à l'imposer ni même à l'exporter vers les autres. Du point de vue de la politique intérieure, il se félicite que même les républicains reconnaissent son régime au moins comme partiellement démocratique, et qu'à nouveau l'opposition principale soit sur un axe gauche-droite et non impérialistes-républicains. La Constitution a été en effet adoptée, et fait de Seranon un Empire constitutionnel où le Parlement dispose de pouvoirs considérables, même si le Gouvernement, en particulier l'Empereur, garde la haute main sur l'armée et la diplomatie.

Alors qu'il entamait une politique de relance économique, l'Empire se trouve confronté à un putsch sur Erikea, dans lequel il se trouve impliqué du côté loyaliste et qui menace grandement de dégénérer en guerre de grande envergure si la Diktatrice ne parvient à reprendre le contrôle de son Etat. L'Empereur, bien que très triste pour son épouse, ne peut s'empêcher de calculer les conséquences de cette guerre si Seranon venait à la gagner, c'est à dire la montée en puissance de l'Empire. Son objectif principal restant la restauration de Liza Greens, il n'en a donc pas moins envoyé une grande partie de ses Flottes en orbite erikeanne, avec lui-même à leur tête, c'est la guerre de succession d'Erikea. Homme illustre, l'Empereur "Thurinus" devenu "Pacificus" à l'occasion de son mariage, entame la démocratisation finale et le retour à la forme républicaine de l'Etat, il ne peut cependant achever son oeuvre : frappé d'une embolie pulmonaire, il ne peut être sauvé et décède le 23 avril 2759 à l'âge de 45 ans. le 23 avril est aujourd'hui jour de deuil national sur Seranon.
Revenir en haut Aller en bas
 
Caïs Octavius Thurinus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Politiques-
Sauter vers: