L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Histoire du Système stellaire Mazahar

Aller en bas 
AuteurMessage
Skeïb



Messages : 36
Date d'inscription : 11/10/2009
Localisation : Mazaharpet - Secteur Alpha

Histoire du Système stellaire Mazahar Empty
MessageSujet: Histoire du Système stellaire Mazahar   Histoire du Système stellaire Mazahar Icon_minitimeVen 16 Avr - 11:57

Pour beaucoup de personnes ayant plus ou moins suivi leurs cours de science humaine durant le cursus secondaire, Mazahar n’est qu’un système proche de plusieurs année-lumières de la Terre, berceau de l’Humanité et qui est, depuis son indépendance, une zone de conflits où de nombreux pays ont tenté d’y imposer leurs volontés, parfois en vain. Pour le commun des mortels, Mazahar n’est rien d’autre qu’un nom synonyme de conflits et de morts.

Pourtant cela serait occulté le fait que Mazahar est le système stellaire ayant le plus d’intérêt pour l’historien que je suis. Ce système a cristallisé les tensions entre la Fédération Terrienne et l’ancienne République d’Erikea, avant la disparition définitive de la FTU du paysage diplomatique et galactique. Puis entre Seranon et Erikea qui conduira à l’ère de superpuissance d’Erikea. Mais il est vrai que Mazahar a toujours été alimenté par les conflits et les tensions entre les différents blocs de la Galaxie humaine, dont Erikea qui considéra toujours Mazahar comme appartenant à sa zone d’influence immédiate.

Je vais tenter, avec mes propres souvenirs et les archives de la Grand Bibliothèque d’Opale, d’expliquer certains grands événements, mais aussi les plus petits, de Mazahar et de ses deux planètes, Mazaharpet et Alganzaar.


Wilhem Ulrich


Dernière édition par Skeïb le Ven 16 Avr - 12:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Skeïb



Messages : 36
Date d'inscription : 11/10/2009
Localisation : Mazaharpet - Secteur Alpha

Histoire du Système stellaire Mazahar Empty
MessageSujet: Re: Histoire du Système stellaire Mazahar   Histoire du Système stellaire Mazahar Icon_minitimeVen 16 Avr - 11:59

Ère coloniale (2349 – 2375)

Mazahar a été l’un des premiers systèmes colonisés par le Programme Galilée-Brechman, comme Botmélie, Bavandar et Tsarysyn. Contrairement aux autres systèmes, la colonisation de Mazahar s’est effectuée en deux temps, notamment par la découverte d’une autre planète habitable, Alganzaar. Cette découverte obligea les autorités coloniales, présentes sur le Kaliningrad, à privilégier la colonisation d’Alganzaar qui offrait de meilleures conditions pour les premiers colons, notamment les conditions climatiques plus tempérées que Mazaharpet, jugées plus rudes.

Par vagues successives, les premiers colons terriens s’installèrent sur différentes zones de colonisation, notamment près de futures mégalopoles de Wellington Bay et d’Alganzaar City. L’on estime que 84% des colons de la première vague s’installeront sur la lune de Mazaharpet. Au fur et à mesure que les colons seront réveillés de leurs sommeils artificiels, le Kaliningrad sera démonté pour récupérer certains éléments, comme des générateurs thermiques ou des modules d’habitation incorporés dans le vaisseau colonial. Il faudra plus de trois ans pour y installer l’ensemble des colons du Kaliningrad et d’y mettre en place les infrastructures pour une colonisation durable de la lune. Durant cette période, plusieurs expéditions seront effectuées pour cartographier Alganzaar, mais aussi Mazaharpet où un premier plan de colonisation sera élaboré par le représentant de l’Autorité Coloniale Terrienne, John Jr Farwood, alors haut fonctionnaire terran et prochain gouverneur d’Alganzaar. Ce plan ne sera pas adopté par la Terre, considérant la colonisation d’Alganzaar comme prioritaire, même si cette dernière autorisa l’installation d’avant-postes temporaires pour préparer une colonisation de Mazaharpet. Les premiers colons ne s’y installeront qu’en Mai 2355 quand le Demeter et Warsowa effectueront le long voyage à travers l’Espace, sous la protection du 51ème Escadron Colonial (Croiseur Léger Sun of Mars et 4 Escorteurs d’Escadre de classe Europa), commandé par le Contre-Amiral Edwards Johnson. Ces derniers endommageront plusieurs navires carcars, dont les raids périodiques sur certains secteurs humains obligèrent à armer certains systèmes et convois coloniaux, notamment Mazahar.

Avant cette seconde vague, le développement d’Alganzaar continua, notamment par l’installation définitive du chantier orbital d’Alganzaar qui se trouvait dans les rentrayes du Kaliningrad. Ce dernier commençera, dans le courant de l’année 2353, à produire plusieurs unités spatiales de faible tonnage, comme des transporteurs stellaires ou des navires miniers devant exploiter la ceinture d’astéroïdes située entre la cinquième et quatrième planète du système.

L’arrivée des 725.000 colons supplémentaires du Demeter et du Warsowa obligea la toute jeune administration coloniale à prévoir l’installation de colons sur Mazaharpet. En effet, malgré les tâches accomplies depuis l’installation des colons, la colonie est encore dépendante sur le plan alimentaire, mais aussi en produits de première nécessité. Malgré la création de zones agricoles de grande intensité, au Nord-Est de Wellington Bay, ces dernières n’a arrivent pas à produire suffisamment pour assurer l’indépendance alimentaire. De ce fait, le Gouverneur Farwood autorisa l’installation de 15.000 colons sur Mazaharpet pour exploiter les territoires situés autour de l’avant-poste New Westminster (Ancien nom d’Hitimili). Chaque famille obtiendra plusieurs hectares de terres arables pour y exploiter plusieurs variétés de semences acheminées par le Demeter et fournies par l’une des filiales de l’INRA spécialisée dans la création de plantes hybrides. Ces dernières seront s’acclimateront rapidement au climat mazaharpiote, notamment durant l’Hivers 2354 où des pics de -25 °C seront enregistrés, provoquant une centaine de morts parmi les colons peu préparés à de telles conditions. Malgré des débuts difficiles, l’exploitation de Mazaharpet sera considérée comme un excellent succès, permettant d’assurer l’autosuffisance des 15.000 colons et d’y envoyer les excédents vers Alganzaar via les transporteurs orbitaux.

En Septembre 2359, la troisième vague de colons arrive via le Helsinski, le second navire d’une nouvelle classe de vaisseau colonial (Classe Copernic) capable de transporter deux millions et demi de colons et plusieurs centaines de milliers de tonnes d’équipement, et le Zanzibar, transportant colons et équipements agricoles, suite au programme Colonial n°73 (Colonial Act) qui confirme le développement de Mazaharpet comme planète agricole. Pour assurer l’aboutissement de ce nouveau programme, le Gouverneur Farwood autorise l’envoi de 550.000 colons supplémentaires, avec plusieurs centaines de machines et les premiers éléments de la future industrie agroalimentaire mazaharpiote. Ces derniers s’installeront sur l’ensemble du futur sous-continent skeïbien et au-delà, vers les régions de Gaïen et de Nouvel Caucase, dans l’actuelle République perléenne. C’est à cette époque que l’avant-poste de New Westminster deviendra l’un des premiers centres urbains de la planète (Environs 10.000 habitants en 2361) et prendra le nom d’Hitimili. D’autres villes seront construites pour permettre l’installation d’usines agricoles, comme Zaghrab, Asmor-Sur-Spir et Freigrad (2360-2361). Les premiers réseaux ferroviaires seront aussi installés sur la planète, reliant Hitimili, débarcadère de la planète, et les zones de production agricole. En 2362, la population du système dépasse les 4,325 Millions d’individus, dont 605.000 installés sur Mazaharpet. Ces premières générations de mazaharpiotes seront, majoritairement, des immigrés venant d’Europe Centrale et de l’Est qui fuiront la crise économique dans le système Solaire, suite aux pertes financières et humaines engendrées par le précédent programme Galilée.

En Avril 2363, le Tanzania (Cargo de 5.500.000 Millions de tonnes de Classe Hermès) et l’England (Vaisseau colonial de Classe Volgograd), escorté par le Croiseur de bataille Hope of Terra, futur navire-amiral de la nouvelle Vème Flotte coloniale, et le 61ème Escadron Colonial (3 Escorteurs d’Escadre de Classe Europa). Ces derniers rejoindront la 51ème pour assurer la sécurité du système Mazahar, suite à la répétition des incidents avec les carcars et les tensions avec Erikea concernant sa réintégration dans la Fédération. A ces éléments spatiaux s’ajoutent le 9ème Division du Space Marine Corps qui sera complétée d’éléments du génie (232ème Brigade de Génie) et d’artillerie (369ème Brigade d’Artillerie). Cette division renforcera la petite garnison de Mazaharpet, composée de deux bataillons d’infanterie motorisée et d’un groupe léger d’autogyres d’assaut et présente depuis la seconde vague de colonisation. Ces troupes, sous le Commandement du Lieutenant-Général Howard Harrington, seront stationnées sur Alganzaar, même si un détachement (Rotation semestrielle des différents bataillons, selon le QG de la 9ème Division et du Mazahar Strategic Command, basé à Alganzaar City) plus ou moins permanent stationnera à Hitimili pour assurer des missions de sécurité civile et intérieure. Ce détachement devrait d’ailleurs intervenir à plusieurs reprises sur le territoire de Mazaharpet pour réduire les tensions entre les différentes communautés qui trouvent leurs origines dans la longue Histoire de la Terre (Incidents de Nouvelle-Galicie et de Gaïen, Septembre-Novembre 2364).

Les colons de l’England seront installés sur Mazaharpet pour peupler les régions de la Riga et de Minskanov où de nouveaux terrains agricoles ont été préparés. C’est durant cette période que les villes de Kerlarsnik et de Valen seront fondées. Kerlarsnik obtiendra le second astroport de la planète et deviendra le principal port du continent. Le réseau ferré du Nord sera achevé dans le courant de l’année 2365, reliant Kerlarsnik et Valen, avant de rejoindre la jonction avec la ligne Hitimili-Ragnov dont l’extension septentrionale traverse la Cordilière de Skeïb. La décennie 60 sera un véritable boom pour l’ensemble du système Mazahar. L’Autorité Coloniale débloquera plusieurs milliards de Crédits Solaires pour développer l’industrie sur Alganzaar et les infrastructures sur Mazaharpet pour améliorer l’acheminement des matières premières. Janvier 2367, les premiers sites d’extraction minières sont crées pour alimenter la jeune industrie de transformation d’Alganzaar et l’important appareil productif du Système Sol, situé à des centaines d’années lumières de là. Plusieurs transports interstellaires réguliers s’effectuent pour acheminer les produits semi-manufacturés ou bruts vers le Système Sol ou bien acheminer de nouveaux colons fuyant la surpopulation du Système. L’on estime que 380.000 colons supplémentaires obtiendront l’autorisation de s’installer sur Alganzaar ou Mazaharpet, qui obtiendra le statut de colonie à part entière, en Juillet 2367. Cette dernière sera sous l’autorité du Gouverneur Général Hermann Staudentmeiher, haut fonctionnaire d’origine marsienne et futur héros de Mazaharpet quand cette dernière connaîtra son premier conflit.

La fin de la décennie 60 sera marquée par l’intégration officielle du Système Mazahar sous la sphère d’influence de la Fédération, faisant d’Alganzaar et de Mazaharpet, la onzième et douzième colonie de la Fédération. Ces derniers obtiennent des droits, notamment d’y élire des représentants auprès du Conseil des Mondes et de voter pour les élections des membres de la Chambre basse.

Le 23 Mars 2369, la Vème Flotte Coloniale reçoit le renfort du 52ème Escadre Colonial Léger, composé d’un simple Escorteur de classe Crusader et de six frégates coloniales (Classe Xérès). Ces dernières escorteront le Transporteur Omaha qui déposera la totalité du 3ème Corps d’armée (6ème Division Mécanisée et 21ème Division d’Infanterie du Space Marines Corps). Ce renforcement est la conséquence de tensions diplomatiques entre la Fédération et Erikea sur la question de la réintégration au sein de l’influence terrienne, mais aussi sur la politique agressive mené par le Diktat Banton. Plusieurs incidents spatiaux seront répertoriés par les autorités fédérales dont deux sur Mazaharpet. En effet, deux vaisseaux marchands erikeans refuseront d’être aborder par des navires de la Federal Space Navy, obligeant ces derniers à user de leurs armes de bord pour les arrêter. Ces incidents ne firent qu’ajouter de l’huile sur un feu déjà très fort par les sanctions économiques prises par la Terre à l’encontre de la jeune République. En Septembre 2369, l’Autorité Coloniale autorise l’installation de 6.550 colons erikeans dans l’actuelle région d’Erkean. Ces premiers colons étrangers seront suivis par plusieurs milliers d’autres (Chiffres de l’Administration coloniale de Mazaharpet : 15.650 individus dans le courant de l’année 2370 et 2371) et de lourds investissements de la part de la République d’Erikea sous la forme de capitaux privés ou publics, permettant la création d’un embryon d’industrie légère et minière, dans cette région rude de Mazaharpet, qui rivalisera avec l’industrie terrienne sur Mazaharpet.

Malgré une cohabitation amicale entre les terriens, la première génération de colon et les erikeans, celle-ci se dégrada rapidement quand les erikeans demandèrent la création d’une zone autonome à l’autorité de la Fédération et de son représentant, le Gouverneur Staudentmeiher. Le Gouverneur tenta de désamorcer la situation, en demandant l’aide du Ministre d’Etat et de la chambre basse. Mais la crise lunaire (Avril-Juillet 2372) et l’affaire du FTS Zanzibar (5 Juillet 2372) provoqua la chute du Gouvernement Smith et créa un chaos politique qui ne disparaîtra qu’à l’offensive erikeane contre Mazaharpet et l’instauration d’un Gouvernement d’unité nationale, sous l’impulsion de Redwood, député conservateur et futur président de la FTU. Malgré le chaos politique, le Gouverneur Staudentmeiher tentera d’éviter une dégradation de la situation, allant jusqu’à demander l’envoi de troupes supplémentaires, en provenance d’Alganzaar, suite à des fuites concernant l’envoi d’armes pour les citoyens erikeans présents sur le territoire. Sous la supervision du Mazahar Strategic Command, l’ensemble de la 21ème Division sera transféré vers Mazaharpet, avec le soutien d’une unité complète d’autogyres de combat et d’un bataillon de chars. Les Marines seront obligés d’intervenir à Valen pour éviter une émeute provoquée par la mort accidentel d’un jeune homme de la communauté russe, victime de l’inconscience d’un couple d’erikeans ivres (6 Décembre 2372). Cet événement ne sera que le premier d’une longue série qui atteindra son apogée avec les émeutes communautaires de Riga et d’Erkean où l’on dénombrera plusieurs trentaines de morts dans les différents camps, obligeant l’Armée à intervenir de nouveau car la milice a été submergée par les incidents qui incendieront l’ensemble du sous continent valien (19 Septembre 2373). En Décembre 2373, la République d’Erikea intervient diplomatiquement dans l’affaire mazaharpiote, profitant de la chute du troisième gouvernement terrien en moins d’un an (Gouvernement Hartmann). Prétextant la sécurité de ses citoyens, cette dernière, par son consulat à Hitimili, demande à envoyer un contingent pour « protéger la stabilité politique de Mazaharpet et éviter un embrassement de l’ensemble de la planète, pouvant provoquer un bain de sang fort regrettable ».

Le Gouverneur Staudentmeiher, étant seul face à la République d’Erikea, refusa d’accorder cette autorisation, prétextant que cela ne pouvait être de sa responsabilité. Avec le soutien du gouverneur d’Alganzaar, il fera bloc face à l’instance erikeane, pendant plusieurs mois, notamment par la visite surprise du Diktat Banton sur Mazaharpet et dont le discours de Valen provoquera une véritable trainée de poudre qui obligea les Marines et les miliciens d’intervenir de nouveau pour empêcher des débordements dans la région d’Erkean. Plusieurs opérations seront menées conjointement avec l’Armée et la Milice pour arrêter les chefs de file des mouvements indépendantistes ou trouver les rares caches d’armes constituer par les erikeans, avec l’appui de la République (Opération Hector). Cette opération sera considérée comme un échec, par l’état-major erikean, suite au renforcement des missions de surveillance et de contrebande de la part du Contre-Amiral Richard « Duke » Vegas, remplaçant de l’Amiral Johnson qui a pris le commandement du Mazahar Strategic Command. La crise augmentera de niveau avec le déploiement, à la périphérie du système Mazahar, d’éléments erikeans (3ème Flotte de l’Amiral Lowmann) qui se repliera au bout de quelques heures face à la réaction de la Vème Flotte (25 Juin 2374). A cela s’ajoute le meurtre de Sigmund Weissmann, représentant mazaharpiote auprès du Conseil des Mondes, par un erikean devant son domicile. Ce dernier succombera à ses blessures, avec Anna, sa fille de sept ans, elle aussi mortellement blessée dans ses bras. Cet acte, revendiqué par un groupe d’autonomistes inconnus des services de renseignement terriens, provoquera une vive émotion sur l’ensemble de la planète et de sa lune. Le gouverneur Staudentmeiher ordonnera la mise en place d’un couvre-feu sur l’ensemble de la région d’Erkean, avant de l’étendre à l’ensemble de Mazaharpet quand la situation dégénéra dans de nombreuses villes de Riga ou de Gaïen, provoquée par émeutes ethniques. Plusieurs magasins et habitations seront incendiés, avant que les unités mobiles de la Milice n’interviennent. En Novembre 2374, la situation semble s’être stabilisé quand la loi martiale sera imposée, avec une restriction des libertés individuelles. La situation économique, suite à ses événements, n’est pas encourageante, provoquant une baisse significative de la production agricole et de biens semi-manufacturés. Sur le plan social, l’on est à la limite d’une guerre ethnique entre les erikeans et les colons mazaharpiotes, voir même entre les différentes communautés, suite à des opérations de guerre psychologique menées par les services erikeans. En Décembre 2374, les craintes d’une intervention militaire de la part d’Erikea ne fait que s’accentuer, notamment par l’inaction politique et diplomatique de la Terre devant les problèmes mazaharpiotes. Quelques jours avant le Nouvel An, Staudentmeiher ordonne l’état d’urgence des unités du Space Marines Corp et la mobilisation des troupes territoriales qui ne seront armés que 36 heures après le débarquement erikean, par peur d’utilisation des armes comme outils de règlements de cinq années de tensions.

Entre Janvier et Juin 2375, un va-et-viens diplomatique s’organise entre le système Mazahar et la Terre pour tenter d’y envoyer des renforts. En Février 2375, un rapport des services de la marine fédérale (Section n°75) signale que la flotte erikeane semble se préparer à une opération d’envergure et qu’une partie de l’armée est mobilisé. Mars 2375, Erikea ordonne la fermeture de son ambassade et de ses différents consulats sur le territoire fédéral, conseillant, au préalable, à ces ressortissants d’éviter Mazaharpet et de rejoindre le système Erik au plus vite. Dans le même mois, l’on rapporte plusieurs attentats à la bombe contre des édifices fédéraux, notamment à Valen, Erkean et Riga où la tension entre les communautés est la plus palpable. Ces attentats causeront la mort de 75 morts et plus de 200 blessés. Aucune revendication ne sera donnée. Avril 2375, le Mazahar Strategic Command ordonne la mise en place de convoi, suite à l’interception d’un cargo algan (FTS Steelman) par des éléments erikeans à 12 Millions de kilomètres de Mazaharpet, provoquant la mort de 26 marins suite à l’explosion d’un missile de croisière dans les quartiers du personnel navigant. Ce dernier sera sauvé par l’intervention du 61ème Escadron Colonial venu à sa rencontre, touchant légèrement le Croiseur auxiliaire South Dakota et une unité non identifiée.

Pour le Gouverneur Staudentmeiher, la situation est dramatique et le silence quasi quotidien de la Terre n’arrange en rien celle-ci. Ce dernier espérait l’envoi de renforts militaires, mais la Terre semble s’être empêtré dans une énième guerre avec certaines colonies terriennes qui ne terminera qu’au bout de trois ans et avec la perte de plusieurs centaines de milliers d’hommes. Cette guerre sera le signal favorable qu’attendait le Diktat Banton pour ordonner l’accélération des préparatifs de l’Opération Tarawa qui mobilise l’ensemble de l’appareil militaire erikean. Ce dernier prévoit l’invasion du système dans le courant du mois d’Août 2375, avec l’ensemble de la flotte erikeane et plus de 750.000 hommes.

Alors que la Terre lance une vaste offensive aérospatiale contre les positions marsiennes, le Diktat Banton ordonne le déclenchement de Tarawa. Cette décision est un véritable coup de poker pour Erikea, sachant que ses forces militaires ne représentent qu’à peine 1/3 des forces terriennes mobilisables. Banton et son état-major prévoit d’effectuer une campagne rapide et extrêmement brutale pour éviter toute réaction et provoquer une table des négociations avec la Terre. Le 21 Juillet 2375, la 2ème et 3ème Flotte Erikeane appareille pour rejoindre Charlie Point, point de rassemblement situé à plusieurs millions de kilomètres de l’orbite de Mazahar VIII qui sera atteint le 11 Août 2375.

Mazahar VIII étant à la limite des radars planétaires et orbitaux du Mazahar Strategic Command, l’Amiral Johnson ignora, pendant plus de 48 heures, la présence de la flotte erikeane caché derrière la géante gazeuse. Le 14 Août 2375, le FTS Eyes of Mazaharpet, patrouilleur de conception locale (Classe Lafayette) en mission douanière, repéra plusieurs éléments de la 9ème Flottille d’assaut (2ème Flotte) en cours de ravitaillement en orbite géostationnaire près de l’une des lunes de Mazahar VIII. Le patrouilleur, commandé par le Lieutenant de vaisseau Edgard Howards, réussira envoyer un message d’alerte, avant d’être détruit par le Croiseur lourd Washington par un tir direct contre la passerelle et le réacteur nucléaire, scellant le destin de 75 hommes. Le message arrivera au bout de neuf heures, mettant immédiatement la Mazahar Strategic Command en état de guerre. Le Gouverneur Staudentmeiher ordonnera la mobilisation totale des troupes territoriales et renforça la sécurité dans les territoires mazaharpiotes. Il enverra une série de message à destination de la Terre dont le plus célèbre est :

Citation :
« 15 Août 2375, 03h00 GMT.

Rapport concordant signalant la présence d’éléments erikeans hostiles dans le système Mazahar et ayant tiré sur un patrouilleur qui est déclarant manquant. Etat d’urgence décrété pour la nième et dernière fois. Mobilisation de l’ensemble du Mazahar Strategic Command. Application des directives de guerres spatiales et stellaires selon les directives n°75-C6 et C9.

Note personnelle : Félicitation ! Vous avez gagné une guerre interstellaire… Votre bêtise nous a conduit à des extrémités évitables depuis des mois.

Fin Transmission. »
Le 15 Août 2375, sans aucune déclaration de guerre préalable, Erikea commence l’invasion du système Mazahar, conduisant aux événements connus sous le nom de la Première Guerre de Mazaharpet.
Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire du Système stellaire Mazahar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La sombre histoire des soeur alabham.
» [Blog] L'histoire de boboz et les Bionicle
» C'est l'histoire d'un mec, il postule : Siilya
» Mister Jelly ... l'histoire
» Rufus, une histoire d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Histoires Nationales-
Sauter vers: