L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le Scandale Ramhein [2689]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jadis
Admin
Jadis

Messages : 414
Date d'inscription : 30/09/2009
Age : 28

Le Scandale Ramhein [2689] Empty
MessageSujet: Le Scandale Ramhein [2689]   Le Scandale Ramhein [2689] Icon_minitimeDim 7 Fév - 18:54

Scandale Ramhein [2689]


Contexte : La famille Ramhein, qui est la quatrième famille mafieuse de la planète, se trouve dans une position favorable. Étant plutôt jeune, elle n’est pas connu du FID, ce qui lui permet de s’infiltrer dans le gouvernement par le biais d’Elliot Ramhein. Celui-ci est Sénateur pendant près de 34 ans et réussit de former un groupe d’ami politique autour de lui qu’on appellera plus tard ‘’La clique de Ramhein’’. Lors des troubles qui frappent la République, Elliot en profite pour se présenter aux élections présidentielles, mais il ne réussit pas et c’est un membre de sa clique qui prend le pouvoir. C’est ainsi que les Ramhein permettront l’arrestation de nombreux membres Mafieux des Delacruz, des Vendrick et des McCormack, leur permettant de continuer leurs activités sans se soucier des autres familles. Pendant 10 ans, la clique de Ramhein fraudera plus de 340 millions de crédits à même les fonds publics.
Lieu : Jadis

Acteurs :
Elliot Ramhein : Secrétaire au Trésor
Benoit Thelen : Secrétaire aux Finances, à l’économie et à l’Industrie.
Kriss Lovann : Secrétaire à la gestion des territoires spatiaux.
Anthony Carter : Président de la République
Béatrice Hallenberg : Vice-Présidente de la République
Zachary Marey : Président du Sénat
Rosana Vetra : Chef du Parti Socialiste
Xavier Lutrek : Chef du Parti Conservateur
Henry Belgereno : Chef du Parti Démocrate
Cyril Waren : Directeur du FID
Les 9 juges de la Cour suprême
23 sénateurs Conservateurs
De nombreux fonctionnaires et sous-secrétaire
La famille Ramhein
La famille Carter


Description : Après une enquête longue et fastidieuse de 6 ans, le directeur du FID, Cyril Waren, annonce l’arrestation de trois secrétaires du Gouvernement, du Président de la République, de 23 sénateurs Conservateurs, le Chef du Parti Conservateur, Xavier Lutrek et de nombreux fonctionnaires de l’État, dont plusieurs sous-secrétaires. Le scandale éclate, les résultats de l’enquête sont dévoilés aux médias et l’opinion publique se déchaîne. En plus d’avoir fraudé 370 millions de crédits, l’on découvre que de nombreuses entreprises appartenant entre autre aux Ramhein, aux Carter et à de nombreux autre membres du Gouvernement et de plusieurs Sénateurs Conservateur on été exempté d’impôts et privilégié lors d’appel d’offre publique lancé par le gouvernement Fédéral. Soit une perte de 4,6 milliards de crédits, sur 10 ans, dans les fonds publique de l’État.

Le scandale fait écho et lesdites entreprise accusé voit leurs cotes chutées à la Bourse, faisant paniquer entre autre les Ramhein, qui tenteront entre autre d’assassiné le juge responsable du procès, ainsi que le directeur du FID et plusieurs témoins, sans compter les intimidations envers le jury. Des actions qui mèneront entre autre au procès TriRamhein, deux ans plus tard, qui inculpera trois membres de la famille pour tentative de meurtre, banditisme, coup et blessure et port d’arme illégal. Le procès Ramhein est celui le plus médiatisé de l’histoire de la République, avec plus de 200 témoins qui témoigneront devant le jury, composé de 16 citoyens Jadéens. Elliot Ramhein est condamné à 25 ans de prison ferme sans possibilité de libération conditionnelle et à payer une amende de 80 millions de crédits pour réparation à l’État Jadéen. Anthony Carter et les autres membres de la clique Ramhein seront condamné à des peines variant entre 4 et 10 ans de prison ferme et une amende total de 500 millions de crédits…en majeure partie payée par la dilapidation des entreprises desdits accusés.

Entre temps, le Président du Sénat, Zachary Marey annonce officiellement devant les médias, la destitution complète du Gouvernement de la République et des 24 sénateurs complices de la clique Ramhein. Il annonce aussi qu’il adoptera l’article 66 de la constitution qui prévoit un gouvernement de transition, ainsi qu’un président de transition lors d’une crise de ce genre. Ainsi, la Vice-Présidente Béatrice Hallenberg devient la Présidente de transition de la République et un gouvernement de transition est installé par le Sénat jusqu’aux nouvelles élections législatives. Entre temps, les sièges vacants au Sénat sont rapidement comblés par des élections partielles et les Socialistes arborent la majorité de justesse. Et ainsi fût scellé le règne Conservateur et amorcé le règne Socialiste.

Conséquences : La famille Ramhein tombe de son piédestal et elle est définitivement sur la liste noire du FID. Le Gouvernement Conservateur s’effondre et la République entre vers un gouvernement et un Président de transition. Effondrement du Parti Conservateur qui ne retrouvera une stabilité qu’en 2706 et une Majorité au Sénat qu’en 2747. Fin définitive du pouvoir des familles mafieuse sur les instances politique de la République.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Scandale Ramhein [2689]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Evènements-
Sauter vers: