L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Économie du Commonwealth d'Alganzaar

Aller en bas 
AuteurMessage
Commonwealth d'Alganzaar

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Économie du Commonwealth d'Alganzaar   Dim 29 Jan - 1:56

ÉCONOMIE DU COMMONWEALTH D'ALGANZAAR


Paramètres économiques
Monnaie: Livre Alganne et Crédit Galactique
PIB: 12 000 milliards de crédit
Rang (PIB): (à déterminer par rapport au statistiques)
Croissance du PIB: 11%
PIB par secteur: Primaire: 1.2% Secondaire: 22.8% Tertiaire: 76%
Inflation: 2.8%
IDH: 0.932
Population active: 0.422 milliards d'habitants
Taux de chômage: 3.6%
Principales activités: Banque, Construction spatiale, Assurances, Courtage, Commerce, Industrie de haute technologie et de biens de consommation
Exportations (biens): Services bancaires et d'assurances, Services commerciaux, biens de haute technologie et de consommations, Construction spatiale
Importations (biens): Construction spatiale, produits agricoles, matériels industriels, matières premières

Description:

Généralités

L'économie alganne figure parmi les économies les plus développés de l'Univers humain. Économie fortement libéralisée, la petite lune mazaharpiote a vu son économie prendre son envol lorsqu'elle est devenue une plate-forme commerciale vers le Secteur Cassiopeia dans un premier temps, puis lorsqu'elle a pris en main le commerce interstellaire dans le Secteur Pegasus et profitant enfin des problèmes de sa rivale et partenaire de toujours, la Hanse christiansienne pour en venir à occuper une position commericale dominante.

La petite République bénéficie de nombre d'avantages qui la rendent attrayantes aux yeux des autres puissances économiques, et ce, malgré sa taille restreinte. Tout d'abord, son profil bas diplomatique lui a permis de faire le pont entre des puissances antagonistes comme la FSU et Erikea, Erikea et l'UTE, Seranon et Jadis. Ainsi, Alganzaar a fréquemment joué les intermédiaires en commerçant entre des adversaires qui avaient pourtant besoin d'échanger. Ensuite, sa situation géogrpahique, entre les secteurs Proxima/Centuri et Cassiopeia, lui permet de faire affaires avec nombre d'acteurs. Ensuite, sa législation économique peu restreignante permet aux entreprises étrangères de ne pas être confrontées à des tracasseries administratives insurmontables, ce qui en fait un lieu d'investissement rêvé. Enfin, bien que ne pouvant se mesurer aux places boursières jadéo-unionnienne, Alganzaar fait figure de place financière dominante de l'est galactique, avec Arkilia, Erikea et Seranon. Toutes ces raisons expliquent qu'Alganzaar ait su tirer son épingle du jeu

Le développement économique algan est fortement libéralisé. Alganzaar ne compte pas de grands monopoles d'État, bien que celui-ci soit un partenaire financier incontournable. Ainsi, le Commonwealth détient 40% de la Marine Marchande qui regroupe les puissantes industries du commerce algan en un vaste conglomérat qui dirige entre 60 et 70% du commerce algan. Mais, hormis ses investissements étatiques, la majorité du développement économique est le fait d'acteurs privés. Malgré tout, il serait injuste de dire qu'il règne égalité des chances sur Alganzaar. Le puissant Ministère de l'Économie et de la Marine Marchande d'Alganzaar(MEMMA) s'avère en effet, malgré le caractère libéral de l'économie, un joueur central et surtout, l'instrument des grands lobbys pour permettre leur développement économique et contrecarré leurs adversaires.

Enfin, Alganzaar apparait comme une des économies les plus tertiarisées de l'espace humain avec Jadis. Son secteur tertiaire hypertrophié domine la vie économique et c'est là également que se structure les plus importants lobbys, hormis le lobby de la construction spatiale et le lobby de l'hexanox.

Secteur primaire
Le secteur primaire algan apparait comme le secteur économique le plus faible d'Alganzaar. En effet, l'exploitation de ressources minières n'a jamais été une activité économique majeure d'Alganzaar pour trois raisons. D'abord, la proximité de Mazaharpet a découragé les investissements sérieux puisque la planète regorge d'abondantes ressources minières. Ensuite, le coût d'extraction des ressources algannes est beaucoup plus élevé que sur Mazaharpet, ce qui décourage l'investissement. Enfin, la législation environnementale alganne est parmi les plus contraignantes que l'on puisse retrouver, ce qui est nuisible à l'industrie minière. Ces lois environnementales incarnent la preuve de la faiblesse du lobby minier qui n'a pu empêcher l'adoption d'une telle loi

Néanmoins, une filière du secteur primaire prospère dans l'économie alganne et c'est l'exploitation d'hexanox. En effet, les Algans n'ont pas miss longtempsà profiter des problèmes mazaharpiotes du début de la colonisation pour faire main basse sur les ressources d'hexanox du système mazaharpiote. Si bien qu'aujourd'hui, l'exploitation est devenue une activité majeure dominée par les deux géants, AlganOil et National Energy Ressources, et par d'autres entreprises intermédiaires telles Algan Petroleum ou Zaarian Energy. Cette expertise a permis à Alganzaar de décrocher d'importants contrats avec les États-Unis d'Erikea pour l'exploitation et le raffinage d'hexanox.

Sur le plan agro-alimentaire, la République exploite certes de grands domaines aux mains des Farmers, propriétaires de vastes domaines, mais la tendance est plutôt encore une fois à l'importation de ressources alimentaires achetées à moindre coût sur Alganzaar où la culture est plus productive et à coût plus abordable.

Secteur secondaire
Le Secteur secondaire algan apparait comme un secteur relativement dynamique de l'économie du Commonwealth, bien qu'il tend à se spécialiser dans des domaines très précis, soit la construction spatiale, les biens de hautes-technologies et les biens de consommation

La construction spatiale est une activité majeure de l'industrie alganne. Contrairement à d'autres États, la production militaire alganne n'est pas nationalisée ou concentrée dans un monopole. Au contraire, la construction spatiale alganne repose sur deux types d'acteurs, soit les divisions de conglomérats et les entreprises spécialisées. Parmi les divisions de conglomérat, on compte trois géants, Mitsubishi-Alganzaar Holdings Ltd. et sa division Alganzaar Heavy Industries, ainsi que la Commonwealth Magna Industries avec sa division de construction aérospatiale Commonwealth Engineering Systems. Autour de ces deux géants se développent un réseau de fabricants spécialisés comme Flash Aerospace, Victory Armements, Melbourne Manufacturing ou encore Algan Lunar Factories pour ne nommer que ces quelques exemples de petites entreprises hautement spécialisées qui sous-traitent les contrats octroyés aux deux conglomérats. La construction spatiale dans le domaine est affaire de négociation entre les conglomérats et ses entreprises spécialisées et entre le gouvernement et les conglomérats­. Ce modèle économique fait qu'il est relativement difficile pour les deux conglomérats de compétitionner sur des marchés extra-territoriaux, mais il a l'avantage de développer une expertise qui n'est pas concentrée entre les mains de l'État. Dans les faits, il apparait, bien que le gouvernement ait nié cette vérité que de plus en plus de vaisseaux algans se trouvent entre les mains du SGC, surtout depuis la Guerre civile seranienne(les rumeurs voulant que le MEMMA ait fait pression sur les deux conglomérats persistent toutefois dans le milieu de l'aérospatiale).
Secteur tertiaire
(description du secteur des services)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Économie du Commonwealth d'Alganzaar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inventaire :the Commonwealth of Nations
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Nov 1456
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Janvier 1457
» Mises à jour de la mi-saison : supporters, économie, et plus
» OST-Economie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Économie-
Sauter vers: