L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Les Vaisseaux Erikéans

Aller en bas 
AuteurMessage
James Smith



Messages : 77
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Les Vaisseaux Erikéans   Mer 10 Aoû - 21:41

Les Croiseurs Erikéans.


Le Croiseur « Ghost » est le premier croiseur de classe « Enfer » produit, relativement ancien il subit durant toute sa période d’activité de nombreuses mises à jour afin de le maintenir au niveau des autres croiseurs galactiques.
Armé pour le combat spatial ou orbital, le « Ghost » est capable de gérer des menaces à trois cent soixante degrés et en trois dimensions.
Après la guerre de Succession, les « Ghost » semble être en cours d’étude pour une nouvelle remise à niveau suite à l’évolution des astronefs séraniens.
  • Constructeur :
    Chantiers Navals des Etats-Unis d’Erikéa, (C.N.E.U.E.).
  • Moteur :
    3 centrales à fusion Erik-434,
    3 Erikean Fusion Power-Drive.
  • Poids :
    48 700t.
  • Vitesse d’engagement:
    4,2Km/s.
  • Taille : Longueur : 0,82 km, Largeur : 250m, Hauteur : 350m
  • Blindage : Moyen.
  • Boucliers : Lourd.
  • Armements :
    • Arc Avant :
      • 4 tourelles de défense à Turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
      • 2 silo de torpilles IEM.
    • Arcs Latéraux (à compter deux fois donc)
      • 1 pont d’artillerie lourde à plasma (12 canons).
      • 1 Pont d’artillerie à Turbolasers (12 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
      • Silo de Torpilles Nucléiques Discorde III.
    • Arc Arrière :
      • 4 tourelles de défense à Turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
      • 2 silo de torpilles IEM.
    • Arc Ventral :
      • 1 pont d’artillerie lourd turbolasers (10 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Dorsal :
      • 1 pont d’artillerie lourd turbolasers (10 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
  • Équipage :
    540 officiers navigants, 400 Ingénieurs Artilleurs.
  • Passagers :
    10 000 soldats/Droïdes.
  • Emport en Hangar :
    Emport de 60 chasseurs Fafnir/ 120 Chasseurs Lucifer / 80 Satan.
  • Prix :
    2,1 Milliards de Crédit,
    Ouvert à l’export.
    Un vaisseau polyvalent.
En 2474 en pleine période de course à l’armement, la Marine Erikéanne demanda la construction d’un nouveau croiseur capable de suppléer à une défense orbitale, mais aussi à une capacité offensive sérieuse. Ainsi fut retenue la gamme « Enfer » et son croiseur de moyen tonnage « Ghost ».
Ainsi l’US Spacy réévalua au cours de son histoire l’importance des « Ghost », conçus pour leur polyvalence et leur vitesse de déplacement et de dépoloiement, les « Ghost furent le fer de lance de l’armée Erikéanne. Ce n’est qu’après la Guerre de Succession que ces croiseurs, réduits à l’état d’une poignée, Erikéa perdit l’avantage d’une flotte populeuse.
Toujours dans cette optique de polyvalence, le « Ghost » avait été équipé de ponts d’armement, de longue ou de courte portée afin de s’adapter aux divers champs de bataille spatiaux.

Les commissions militaires du gouvernement Warrington, sont actuellement en train de réévaluer l’intérêt du Ghost et la refonte de ses armements et systèmes de tirs, notamment au niveau des torpilles Discorde III et des systèmes de contremesures.


    Les projets futurs.
Depuis 2760, de nombreux projets d’améliorations voient le jour notamment dans le cadre des systèmes d’acquisition de données et de coordinations des flottes spatiales.
De même, un prototype de boucliers et de ponts modulaires est en test sur Erikéa dans le but de donner une nouvelle jeunesse à ce vaisseau.


Portails en relation avec cet article:
 

Spoiler:
 

---


Le Croiseur « Haunted », autre modèle de la gamme « Enfer », il s’agit du grand croisseur de combat Erikean, embarquant des ponts d’armement impressionnant et se distinguant par une capacité de combat et de saturation spatial capable de rivaliser avec la plupart des vaisseaux de gros tonnages.
Ils font actuellement aussi l’objet de rapports, de commissions mais aussi de réformes de la part du gouvernement Warrington.
  • Constructeur :
    Chantiers Navals des Etats-Unis d’Erikéa, (C.N.E.U.E.).
  • Moteur :
    4 centrales à fusion Erik-434,
    4 Erikean Fusion Power-Drive.
  • Poids :
    98 700t.
  • Vitesse d’engagement:
    4,2Km/s.
  • Taille : Longueur : 1,2 km, Largeur : 325m, Hauteur : 500m
  • Blindage :Lourd.
  • Boucliers : Lourd.
  • Armements :
    • Arc Avant :
      • 15 tourelles de défense à Turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
      • 4 silo de torpilles IEM.
    • Arcs Latéraux (à compter deux fois donc)
      • 2 pont d’artillerie lourde à plasma (12 canons).
      • 50 tourelles de défense à Turbolasers.
      • 1 Pont d’artillerie à Turbolasers (12 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
      • 32 Silo de Torpilles Nucléiques Discorde III.
    • Arc Arrière :
      • 15 tourelles de défense à Turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
      • 2 silo de torpilles IEM.
    • Arc Ventral :
      • 1 pont d’artillerie lourd turbolasers (10 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Dorsal :
      • 1 pont d’artillerie lourd turbolasers (10 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
  • Équipage :
    640 officiers navigants, 600 Ingénieurs Artilleurs.
  • Passagers :
    25 000 soldats/Droïdes, 4 barges de débarquement, 2000 véhicules.
  • Emport en Hangar :
    Emport de 40 chasseurs Fafnir/ 800 Chasseurs Lucifer / 60 Satan.
  • Prix :
    3,4 Milliards de Crédit,
    Ouvert à l’export.
    Un vaisseau polyvalent.
Le Croiseur « Haunted »est conçu comme une plateforme de combat et de défense pure, autrefois largement robotisé, le « Haunted » est depuis peu occupé par de nombreux officiers, la guerre étant pour l’instant un souvenir, le vaisseau reste le véhicule d’apprentissage de la futur élite militaire spatiale.
Lourdement armée et résistante, le véhicule est équipée de puissante batterie d’armes, et de blindages et boucliers puissants.
Depuis la guerre de Succession, le croiseur « Haunted » a gagné une supériorité technologique et idéologique sur le « Ghost » en faisant à présent le prochain vaisseau phare du complexe militaro-industriel érikéan.


    Les rôles du « Haunted ».
Véhicules d’apprentissage, barge de défense ou offensive, trnasport de troupe ou bombardier orbital, le « Haunted » peut s’accomoder de toutes les taches possibles dans la guerre spatial d’où le gain d’intérêt du véhicule dans l’administration Warrington suite aux sévères restrictions militaires imposées par le traité de Seran-Valen.

Portails en relation avec cet article:
 

Spoiler:
 




Les Frégates Erikéannes.



Les frégates de classe « Frayeur », elles aussi issues du programme « Enfer » posent ces vaisseaux comme l’avant-garde des flottes de combat Erikéannes, jouant le rôle d’éclaireurs ou d’appui/soutien aux vaisseaux plus lourds telles que les classes « Ghost » et « Haunted » ou encore les autres frégates de classe « Terreur ».
Très efficiente contre les chasseurs et bombardiers ennemies, l’engin dispose de nombreuses défenses à trois cent soixante degrès.
Pourtant, le vieillissement des « Frayeur » remet en cause l’intérêt de ce vaisseaux, forçant l’administration Warrington a réévaluer les systèmes d’armements de ces frégates, mais aussi ses systèmes électroniques.
  • Constructeur :
    Chantiers Navals des Etats-Unis d’Erikéa, (C.N.E.U.E.).
  • Moteur :
    4 centrales à microfusion Hawk-901,
    1 Erikean Fusion Power-Drive.
  • Poids :
    28 000t.
  • Vitesse d’engagement:
    6,2Km/s.
  • Taille : Longueur : 0,2 km, Largeur : 50m, Hauteur : 30m
  • Blindage : Moyen.
  • Boucliers : Moyen.
  • Armements :
    • Arc Avant :
      • 4 batteries à turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
      • 1 silo de torpilles IEM.
    • Arcs Latéraux (à compter deux fois donc)
      • 1 pont d’artillerie à plasma (10 canons).
      • 1 Pont d’artillerie à Turbolasers (3 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Arrière :
      • 4 tourelles de défense à Turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Ventral :
      • 2 batteries de défense à turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Dorsal :
      • 2 batteries de défense à turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
  • Équipage :
    10 officiers navigants, 5 Ingénieurs artilleurs, 50 droïdes techniciens.
  • Passagers :
    200 soldats/droïdes.
  • Emport en Hangar :
    Emport de 12 chasseurs Fafnir/ 12 Chasseurs Lucifer / 12 Satan.
  • Prix :
    0,4 Milliards de Crédit,
    Ouvert à l’export.
    The « Scoundrel ».
Prévu comme une unité d’avant-garde, Le « Frayeur » est caractérisée par une petite taille et une forte concentration d’armement afin de tenir en respect une quelconque menace.
Pourtant le véhicule reste mal adapté face à une concentration de gros vaisseaux et sert donc de vaisseau d’escorte ou d’éclaireur.


    Un vaisseau vieillissant, comme les autres.
Erikéa a eu peu souvent dans son histoire la nécessité de défendre son espace spatial, portant plus souvent les conflits sur les territoires étrangers. Ainsi, l’armée spatiale Erikéanne reste équipée de nombreux vaisseaux vieillissants, affaibli et réduit en nombre depuis la Guerre de Succession.
Ainsi la frégate « Frayeur » comme la plupart des vaisseaux de la gamme « Enfer » sont en réévaluation et étude par les commissions du gouvernement afin d’adapter les vaisseaux à la nouvelle donne du pacte de Seran-Valen et de son traité, carcan pour l’armée Eikéanne.


Portails en relation avec cet article:
 

Spoiler:
 



La frégate de classe « Terreur » est la version lourde des frégates de la gamme « Enfer ». Et, à l’instar du « Frayeur », le « Terreur » est dédié exclusivement aux opérations de reconnaissance, d’appui et d’escorte. Opérant généralement en tandem avec les « Frayeurs ».
Le Terreur voit sa puissance de feu supérieur à celle de la Frayeur afin de pouvoir se concentrer sur les corvettes frégates et autres vaisseaux lourds des Flottes adverses. Ses deux ponts de tirs lui permettent de venir à bout des vaisseaux moyens tels des croiseurs, si toutefois l'officier commandant se montre bon tacticien. Les frégates Terreur ont été commissionnées en masse après la guerre de succession d'Erikea.
Et ce, même si 80 unités sont en phase de sortir des usines, il semblerait que des projets de remplacement sont de plus en plus mis en avant.
  • Constructeur :
    Chantiers Navals des Etats-Unis d’Erikéa, (C.N.E.U.E.).
  • Moteur :
    5 centrales à microfusion Hawk-901,
    2 Erikean Fusion Power-Drive.
  • Poids :
    32 000t.
  • Vitesse d’engagement:
    5,2Km/s.
  • Taille : Longueur : 0,4 km, Largeur : 40m, Hauteur : 100m
  • Blindage : Moyen.
  • Boucliers : Moyen.
  • Armements :
    • Arc Avant :
      • 4 batteries à turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
      • 1 canon de défense localisé (CAM).
      • 4 silo de torpilles Discorde III.
    • Arcs Latéraux (à compter deux fois donc)
      • 1 pont d’artillerie lourde à plasma (6 canons).
      • 1 Pont d’artillerie lourde à Turbolasers (5 canons).
      • 1 pont de canon de défenses localisés (CAM) (8 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Arrière :
      • 4 tourelles de défense à Turbolasers.
      • 1 canon de défense localisé (CAM).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Ventral :
      • 8 batteries de défense lourdes à turbolasers.
      • 1 pont de canons de défense localisés (CAM) (3 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Dorsal :
      • 8 batteries de défense lourdes à turbolasers.
      • 1 pont de canons de défense localisés (CAM) (3 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
  • Équipage :
    10 officiers navigants, 5 Ingénieurs artilleurs, 50 droïdes techniciens.
  • Passagers :
    1000 soldats/droïdes, 10 véhicules, 1 barge de débarquement.
  • Emport en Hangar :
    Emport de 12 chasseurs Fafnir/ 20 Chasseurs Lucifer / 14 Satan.
  • Prix :
    0,58 Milliards de Crédit,
    Ouvert à l’export.
    Le vaisseau phare de ces dernières années.
Malgré le passage en commission de rénovation des frégates de type « Terreur », l’astronef reste actuellement le plus produit pas le C.N.E.U.E. de par sa polyvalence, et son rapport eficience/prix. Gardant les mêmes rôles que la frégate « Frayeur », le « Terreur » de par sa puissance et sa plus grande autonomie. Il est actuellement le vaisseau de défenses des systèmes de portes de saut, et notamment celui de l’Erik-01.

    Le type de vaisseau le plus nécessaire.
De par son panel d’objectifs, mais aussi de rôles potentiels, la frégate de type « Frayeur » reste le meilleur vaisseau de moyen tonnage d’Erikéa, d’où sa forte production dans le complexe militaro-industriel érikéan. Pourtant, c’est aussi le vaisseau dont le gouvernement désire le plus se débarrasser afin de le remplacer par un vaisseau plus moderne, plus efficace et finalement plus intéressant pour regagner une importante politique au niveau de l’aspect militaro-spatial d’Erikéa.

Portails en relation avec cet article:
 

Spoiler:
 




Les transports de troupes.



Le transport léger Damnation est un bon transport de troupes quoi que mal considéré au sein de la Flotte Erikeanne. Peu défendu, il ne sert qu'à convoyer des troupes en territoires pacifiés, les zones à risque étant dévolu au Transport de Troupes Lourd Malédiction. Également, il est souvent employé comme convoyeur de matériel et de ravitaillement. Malgré tout, il peut arriver qu'on requiert les services des Damnation comme appui ou pour la prise d'objectifs secondaires.
  • Constructeur :
    Chantiers Navals des Etats-Unis d’Erikéa, (C.N.E.U.E.).
  • Moteur :
    5 centrales à microfusion Hawk-901,
    1 Erikean Fusion Power-Drive.
  • Poids :
    4 000t.
  • Vitesse d’engagement:
    4,2Km/s.
  • Taille : Longueur : 50m, Largeur : 0,5km, Hauteur : 30m.
  • Blindage : Léger.
  • Boucliers : Léger.
  • Armements :
    • Arc Avant :
      • 2 Canons-laser de défense anti-aériens.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arcs Latéraux (à compter deux fois donc)
      • 2 Canons-laser de défense anti-aériens.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Arrière :
      • 2 Canons-laser de défense anti-aériens.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Ventral :
      • 2 Canons-laser de défense anti-aériens.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Dorsal :
      • 2 Canons-laser de défense anti-aériens.
      • Lanceurs de contremesures.
  • Équipage :
    10 officiers navigants, 1 Ingénieurs artilleurs, 30 droïdes techniciens.
  • Passagers :
    500 000 droïdes, 300 000 soldats, 5000 véhicules, 500000 tonnes métriques.
  • Emport en Hangar :
    ///
  • Prix :
    80 Millions de Crédit,
    Ouvert à l’export.
    Le vaisseau de transport militaire par Excellence.
Mal considéré dans l’armée Erikéanne, le transporteur « Damnation » reste pourtant un très bon transporteur dans les zones pacifiées, mais aussi de débarquements en zones arrières du front, ou sur des objectifs secondaires.
Cette défaite de l’intérêt Erikéan dans ce vaisseau reste du fait de son manque de défense. Ainsi une commission du gouvernement Warrington cherche à équiper les Damnation d’un puissant boucliers pour lui permettre de faire des débarquements en zone de conflits.


    Le transport.
L’intérêt réel du Damnation reste son espace disponible pour le transport, capable d’emporter une armée entière, mais aussi équipements, chasseur, vaisseau, exo armures, exo tanks, etc....

Portails en relation avec cet article:
 

Spoiler:
 



Le transport lourd Malédiction est le convoyeur de matériel par excellence chez les Erikéans. Mastodonte, il se révèle peu armé et est fortement escorté par des frégates et croiseurs en tout genre. Capable de faire des entrées en atmosphère, il est souvent utilisé comme base pour la tête de pont. Les Malédiction ont fait leur apparition à la Bataille de Seran où le Haut Commandement Erikean les utilisa pour faire le blocus terrestre de Seran. Ainsi, les Malédiction servirent en tant que QG terrestre, base armée et convoyeurs.
  • Constructeur :
    Chantiers Navals des Etats-Unis d’Erikéa, (C.N.E.U.E.).
  • Moteur :
    5 centrales à Fusion Enterprise 101,
    1 Erikean Fusion Power-Drive.
  • Poids :
    80 720t.
  • Vitesse d’engagement:
    3,2Km/s.
  • Taille : Longueur : 1 km, Largeur : 100m, Hauteur : 150m
  • Blindage : Lourd.
  • Boucliers : Lourd.
  • Armements :
    • Arc Avant :
      • 5 Canons-laser à Impulsion.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arcs Latéraux (à compter deux fois donc)
      • 1 pont d’artillerie Légère à plasma (8 canons).
      • 1 Pont d’artillerie à lasers à Impulsion (10 canons).
      • 1 pont de canon de défenses localisés (CAM) (8 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Arrière :
      • 5 Canons-Laser à Impulsion.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Ventral :
      • 8 batteries de défense lourdes à turbolasers.
      • 1 pont de canons à lasers à Impulsion (10 canons).
      • 1 pont de turbolasers lourds (10 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Dorsal :
      • 8 batteries de défense lourdes à turbolasers.
      • 1 pont de canons à lasers à Impulsion (10 canons).
      • 1 pont de turbolasers lourds (10 canons).
      • Lanceurs de contremesures.
  • Équipage :
    10 officiers navigants, 50 Ingénieurs artilleurs, 100 droïdes techniciens.
  • Passagers :
    1000000 Droïdes / 800 000 soldats, 20000 véhicules, 1000000 tonnes métriques.
  • Emport en Hangar :
    ///
  • Prix :
    0,1 Milliards de Crédit,
    Ouvert à l’export.
    Un vaisseau magistral.
Transport militaire par excellence, le « Malédiction » reste un puissant bâtiment de moyen-lourd tonnage capable d’entrée atmosphérique et doté d’un intérêt stratégique en faisant souvent un QG de ligne et relais tactique et stratégiques entre les diverse unités déployés.

    Une ouverture au public ?
L’autre avantage du vaisseau reste son prix, très inférieur à la moyenne galactique, il est donc venu à l’idée des entrepreneurs des C.N.E.U.E. de transformer le « Malédiction » en une variante civil exportable afin de vendre et d’imposer sur le marché des transporteurs une référence militaire galactique, une belle perspective d’avenir ?

Portails en relation avec cet article:
 

Spoiler:
 




Les barges de débarquement.



La barge de débarquement de classe « Chaos ».
  • Constructeur :
    Chantiers Navals des Etats-Unis d’Erikéa, (C.N.E.U.E.).
  • Moteur :
    3 centrales à MicroFusion Hawk-13,
    1 Erikean Power Impulse Reactor..
  • Poids :
    5000t.
  • Vitesse d’engagement:
    1,2Km/s.
  • Taille : Longueur : 120m, Largeur : 370m, Hauteur : 70m
  • Blindage : Lourd.
  • Boucliers : Lourd.
  • Armements :
    • Arc Avant :
      • 4 tourelles canons lasers.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arcs Latéraux (à compter deux fois donc)
      • 2 canons lasers
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Arrière :
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Ventral :
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Dorsal :
      • Lanceurs de contremesures.
  • Équipage :
    5 officiers navigants, 88 droïdes techniciens.
  • Passagers :
    5000 Droïdes / 3000 soldats, 50 véhicules, 6000 tonnes métriques.
  • Emport en Hangar :
    ///
  • Prix :
    10 Millions de Crédit,
    Ouvert à l’export.
    Une barge utilitaire.
Les Barges de Débarquement Chaos se révèlent des mastodontes en termes de capacités de Transport. Peu rapide et peu armé, le Chaos compte sur son escorte et sur ses défenses pour arriver à bon port. À elle seule, la Barge Chaos transporte une force d'assaut bien équipé en terme d'infanterie et de véhicules lourds, et reste particulièrement blindée et protégée par des boucliers afin de supporter des rentrées en atmosphère et les attaques des défenses anti-aériennes ennemis.

Portails en relation avec cet article:
 

Spoiler:
 



Le Transport de Troupes de type « Ragnarok » est le transport de l’ Erikean Cyber Army lors de ses missions commandos. Rapide, disposant d'un bon hyperdrive et d’efficaces systèmes de brouillage, il est à même de fournir une petite troupe en équipements et en matériel divers.
Par ailleurs, ce transport se veut également être la navette du Diktat qui apprécie le qualité du vaisseau et ce, malgré le confort austère.
  • Constructeur :
    Chantiers Navals des Etats-Unis d’Erikéa, (C.N.E.U.E.).
  • Moteur :
    5 centrales à microfusion Hawk-901,
    2 Erikean Fusion Power-Drive.
  • Poids :
    15 000t.
  • Vitesse d’engagement:
    7,2Km/s.
  • Taille : Longueur : 60m, Largeur : 15m, Hauteur : 20m
  • Blindage : Moyen.
  • Boucliers : Lourd.
  • Armements :
    • Arc Avant :
      • Lanceurs de contremesures.
      • 1 canon de défense localisé (CAM).
    • Arcs Latéraux (à compter deux fois donc)
      • 1 tourelle turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Arrière :
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Ventral :
      • 1 lanceurs de Discorde I (10 missiles).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Dorsal :
      • 1 lanceur de Discorde I (10 missiles)
      • Lanceurs de contremesures.
  • Équipage :
    1 officiers navigants, 5 Ingénieurs techniciens.
  • Passagers :
    40 soldats/droïdes, 4 Drones Fenrir, 6 moto d’assaut Hadés, 1 transport offensif Mephistophéles.
  • Emport en Hangar :
    ///
  • Prix :
    5 millions de Crédit,
    Ouvert à l’export.
    Toujours plus prés, toujours sur la brèche.
Récent, les vaisseaux « Ragnarok » sont des transporteurs de combat capable d’amener en profondeur des unités lourdement armées et relativement populeuses, mais aussi des véhicules. Pouvant orchestrer des entrées atmosphériques rapides, le transporteur est donc avant tout offensif.
Doté d’un cout peu élevés, l’armée d’Erikéa pourrait dans l’avenir s’équipé d’assez de transporteurs pour emporter tout l’ECA, et ainsi doté de son armée d’une force de frappe aéroportée renouvelée.
Dans les récents évènements sur Erikéa, les « Ragnaroks » ont été particulièrement utilisés pour maté les zones de dissidences lors des épurations sauvages anti-séraniennes pour mater les militaires et civils se livrant à ces actions génocidaire.


    Les futurs évolutions.
Actuellement, dans la continuité des commissions relatives aux modifications de la gamme « Enfer », une délégation est en train de revoir les plans de construction du « Ragnarok » afin de lui octroyer une puissance de transport plus importance, mais aussi une meilleur furtivité.

Portails en relation avec cet article:
 

Spoiler:
 




Dernière édition par James Smith le Mar 16 Aoû - 19:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Smith



Messages : 77
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Les Vaisseaux Erikéans   Mer 10 Aoû - 21:41

Les chasseurs et bombardiers


Le « Satan » est un chasseur de supériorité spatiale et le bombardier de la Flotte Erikeanne. Capable de frappe chirurgicale, il peut, tout comme le Lucifer, se débarrasser des ennemis grâce à des manœuvres impossibles. Ainsi, vitesse, manœuvrabilité et puissance de feu donne au Chasseur Bombardier Satan tous les atouts pour dominer ces adversaires.
  • Constructeur :
    Chantiers Navals des Etats-Unis d’Erikéa, (C.N.E.U.E.).
  • Moteur :
    1 centrale à MicroFusion Gemstar-09,
    1 réacteur EMT-1 Banton.
  • Poids :
    14t.
  • Vitesse d’engagement:
    13,2Km/s.
  • Taille : Longueur : 8m, Largeur : 5m, Hauteur : 2,7m
  • Blindage : Moyen.
  • Boucliers : Faible.
  • Armements :
    • Arc Avant :
      • Lanceurs de contremesures.
      • 1 canon de défense localisé (CAM).
    • Arcs Latéraux (à compter deux fois donc)
      • 2 tourelle turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Arrière :
      • 1 canon de défense localisé (CAM).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Ventral :
      • 1 lanceurs de Discorde I (10 missiles).
      • 1 canon lourd à plasma.
      • Soute à bombes.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Dorsal :
      • 1 lanceur de Discorde I (10 missiles)
      • Lanceurs de contremesures.
  • Équipage :
    1 cerveau droïde.
  • Passagers :
    ///
  • Emport en Hangar :
    ///
  • Prix :
    65 millions de Crédit,
    Ouvert à l’export.
    Un chasseur-bombardier au-dessus de la norme.
Tout comme le « Lucifer », le chasseur-bombardier « Satan » est un astronef capable d’une vitesse inimaginable et de manœuvre dépassant les standard de compétition de par l’utilisation d’un cerveau droïde. Plus blindé et armé que le « Lucifer », il est donc un chasseur phare de l’armée Erikéanne qui s’en sert comme bombardier terrestre et spatial capable d’emporter plusieurs tonnes de bombes.

    La réforme de l’armée d’Erikéa.
Suite à la guerre de Succession, le traité engageait l’état Erikéan a cessé l’utilisation de robot dans son armée, or lors des négociations, les divers camps omirent de parler de l’aspect spatial d’Erikéa, sa flotte étant totalement décimé. Ainsi les chasseurs « Lucifers » comme les bombardiers « Satan » purent conserver leur place dans l’armée d’Erikéa et furent rebaptisés « drones », du fait de l’envoie d’ordre de la part d’officiers organiques.

Portails en relation avec cet article:
 

Spoiler:
 



Le Chasseur Lucifer est le chasseur de base de la Flotte Erikeanne. Conçue pour l'interception, et pour les frappes rapides, ce chasseur n'a pas son pareil en manœuvrabilité, capable de manœuvres impossibles pour un humain à cause de la force G. Ses systèmes d’arme viennent à bout de la plupart des chasseurs adverses alors que les terribles missiles Discorde s'occupent de réduire en charpie de plus gros adversaire.
  • Constructeur :
    Chantiers Navals des Etats-Unis d’Erikéa, (C.N.E.U.E.).
  • Moteur :
    1 centrale à MicroFusion Gemstar-09,
    1 réacteur EMT-1 Banton.
  • Poids :
    10t.
  • Vitesse d’engagement:
    15,2Km/s.
  • Taille : Longueur : 7m, Largeur : 4m, Hauteur : 2m
  • Blindage : Faible.
  • Boucliers : Faible.
  • Armements :
    • Arc Avant :
      • Lanceurs de contremesures.
      • 1 canon de défense localisé (CAM).
    • Arcs Latéraux (à compter deux fois donc)
      • 2 tourelle turbolasers.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Arrière :
      • 1 canon de défense localisé (CAM).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Ventral :
      • 1 lanceurs de Discorde I (10 missiles).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Dorsal :
      • 1 lanceur de Discorde I (10 missiles)
      • Lanceurs de contremesures.
  • Équipage :
    1 cerveau droïde.
  • Passagers :
    ///
  • Emport en Hangar :
    ///
  • Prix :
    50 millions de Crédit,
    Ouvert à l’export.
    Un chasseur très performant.
Les « Lucifers » sont des chasseurs très avancée doté d’un cerveau droïde capable d’effectuer des manœuvres hors de la capacité humaine. Doté d’un armement lourd, extrêmement rapide, doté d’un armement important pour sa taille ces vaisseaux sont une épine dans le pied des vaisseaux adverses, déjouant la vitesse des missiles et des CAM, trop rapides pour être suivi par des systèmes d’acquisition de données. Cette caractéristique de supériorité de ces vaisseaux fait comprendre le prix élevé d’un chasseur « Lucifer ».

    La réforme de l’armée d’Erikéa.
Suite à la guerre de Succession, le traité engageait l’état Erikéan a cessé l’utilisation de robot dans son armée, or lors des négociations, les divers camps omirent de parler de l’aspect spatial d’Erikéa, sa flotte étant totalement décimé. Ainsi les chasseurs « Lucifers » comme les bombardiers « Satan » purent conserver leur place dans l’armée d’Erikéa et furent rebaptisés « drones », du fait de l’envoie d’ordre de la part d’officiers organiques.

Portails en relation avec cet article:
 

Spoiler:
 


Les stations Spatiales.


Dès la mise en place du Programme Carnage, les Erikéans virent les problèmes de transports qu'allaient générer les légions droïdes. Pour pallier au problème logistique, ils ordonnèrent la mise en chantier des Croiseurs de Bataille de classe Purgatoire. Énorme transporteur armé, le Purgatoire se révèle être un des plus puissants navires de guerre d'Erikéa, mais aussi des plus coûteux. Il est à même de combattre les flottes de vaisseaux lourds et de repousser la chasse ennemie grâce aux points de défense localisés..
  • Constructeur :
    Chantiers Navals des Etats-Unis d’Erikéa, (C.N.E.U.E.).
  • Moteur :
    7 centrales à fusion Erika-969,
    8 Erikean Fusion Power-Drive.
  • Poids :
    790 450t.
  • Vitesse d’engagement:
    Vitesse d’orbite, 5km/s.
  • Taille : diamètre : 3200m, Hauteur : 500m
  • Blindage : Très important.
  • Boucliers : Très important.
  • Armements :
    • Anneau:
      • 3 ponts de canons de défense localisés (125 canons).
      • 2 ponts de batteries QuadLasers (20 batteries).
      • 5 ponts de batteries d’artillerie lourde au plasma (20 canons).
      • 1 pont de lanceurs de missiles Discorde III.
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Ventral :
      • 1 pont de canons de défense localisés (125 canons).
      • 1 pont de batteries QuadLasers (20 batteries).
      • Lanceurs de contremesures.
    • Arc Dorsal :
      • 1 pont de canons de défense localisés (125 canons).
      • 1 pont de batteries QuadLasers (20 batteries).
      • Lanceurs de contremesures.
  • Équipage :
    2000 officiers organiques, 20 000 droïdes de maintenance, 3000 ingénieurs.
  • Passagers :
    5000 véhicules, 300000 droïdes, 250000 soldats, 600 transports Dictature.
  • Emport en Hangar :
    1000 chasseurs d’interception Lucifer, 500 Chasseur-Bombardiers Satan, 200 Chasseur Fafnir.
    100 Barges de débarquement Chaos.
  • Prix :
    5 milliards de Crédit,
    Interdit à la production.
    Un croiseur lourd au départ.
Etant à la base un astronef offensif lourd, le Purgatoire se révèle être le plus puissant bâtiment spatial jamais produit par Erikéa, A même de combattre toutes flottes de vaisseaux lourds et de repousser la chasse ennemie ainsi qu’une tentative de Blocus grâce à ses points de défense. Pourtant, son rôle en tant que croiseur lourd fut de courte durée.

    Devenu station spatial.
Pourtant, l’avenir du croiseur Purgatoire demeura incertain. Un temps symbole de l’agressivité Erikéanne, il fait partie des astronefs lourds dont la construction fut interdite à Erikéa. Le seul survivant à la bataille d’Erikéa n'a cependant pas été démantelé comme l'exigeait les accords passés au nom de la faiblesse militaire d'Erikéa et la crainte d'une attaque nomade. Ses hyperdrives ont été déconnectées et partiellement démontées et il sert de station de défense mobile en orbite du monde humain le plus peuplé...
Pourtant un projet en négociation avec Séranon semblerait de mettre en place une production de stations spatiales de défense dérivées du purgatoire pour répondre à un marché encore peu développé sur lequel Erikéa pourra retirer un profit.


Portails en relation avec cet article:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esko

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Re: Les Vaisseaux Erikéans   Ven 12 Aoû - 0:38

Image de la Frégate Terreur déjà utilisé pour la Frégate d'Escorte du GTC.

http://wikimony.forumactif.com/t61-vaisseaux-de-moyen-tonnage-generaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Smith



Messages : 77
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Les Vaisseaux Erikéans   Ven 12 Aoû - 0:59

édité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKA

avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

MessageSujet: Re: Les Vaisseaux Erikéans   Mer 17 Aoû - 10:39

Transféré merci à Smith pour le toilettage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Vaisseaux Erikéans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Vaisseaux Erikéans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Archives des suggestions-
Sauter vers: