L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Transplantation neurale

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Transplantation neurale   Mer 21 Oct - 21:09



Transplantation bio-neurale

Nation:
avec participation jadéenne
Année de découverte théorique: 2705
Découvreur: Equipe du Professeur Tania Jön
Première preuve tangible: 2706


La transplantation neurale est une procédure médicale extrême inventée il y a cinquante ans par une équipe de chercheurs d'état jadéo-Unionnienne. Des ordinateurs très performants copient le modèle électro-organique du cerveau du patient, et, grâce à une intervention à distance par stimulation à onde, le reproduisent dans l'encéphale d'un hôte, écrasant définitivement l'identité et les connaissances de ce dernier, le faisant cesser d'exister. Les premiers essais causaient généralement une déperdition importante des données psychique de l'individu transplanté, mais après quelques années, la perte est largement négligeable, se limitant à quelques minuscules détails. Le processus d'extraction est par contre fatal au corps qui y est soumis; on continue à exister, mais dans une autre enveloppe charnelle, aucun retour n'est possible. Le processus a été envisagé en premier pour les victimes d’accidents et de blessures incurables même pour les régénérateurs cellulaires et les prothèses biomécaniques actuelles, mais immédiatement le problèmes des « hôtes » s’est posés, comment les trouver, où les choisir? Aussi, les bénéficiaires du « traitement » n’étaient pas beaucoup, diminuant rentabilité et expérience des médecins. Également, on se doutait que des criminels useraient de ce moyen pour échapper aux poursuites judiciaires. Enfin, le Grand Archidiacre de la Sainte Eglise s'y est formellement opposé dans la bulle "Deum Creationem", et, finalement, cette opération a été rangée dans les annales des neurochirurgiens, tout en étant prudemment interdite, à l'exception de quelques situations très particulières, concernant des tétraplégies et des corps "hôtes" en état de mort cérébrale.


Mais cela ne signifie pas que cette pratique a cessé d'exister; au contraire, elle s'est developpée secrétement dans les mondes neutres et barbares, grâce à des médecins verreux qui trouvent des investisseurs pour achêter le matériel, et lancer un véritable commerce, offrant un excellent moyen de s'en tirer à différentes crapules recherchées par la pègre galactique... Et aussi aux différents agents de services spéciaux tournés vers l'infiltration. La Sûreté estime que chaque année, près de cinq mille transplantations sont effectuées, et génèrent quelques deux cent millions de crédits de profit pour divers organisations du crime, les seules ayant les moyens d'achêter les spécialistes et le matériel. En parallèle, on pense que dans les innombrables disparitions de personnes ayant lieu annuellement, un certain nombre est celui des enlévements pour servir d'"hôte". La plupart des gouvernement condamnent cette pratique comme homicide avec circonstances aggravantes.


Si on cherche bien, sur l'holonet, on peut trouver des annonces vers la poignée de cliniques clandestines oeuvrant dans les mondes neutres, dont une sur le Titan, la plus grande, celle du Docteur Junk, médecin de Bavanne ayant fait ses études sur Jadis et Tsarysyn, avant de quitter la voie légale, et de prendre contact avec des clans Carcar, et humains pour financier son "entreprise". Toujours selon la Sûreté, le clan Hunsa de Kamensk ferait partie de ceux-là, de même que le célèbre criminel recherché par tous les services secrets de l'univers, Andreas Westermor.


Techniquement parlant, une transplantation supprime intégralement l'esprit occupant précédemment le corps "hôte", dont l'esprit transplanté devient ensuite partie intégrante. Néanmoins, les principaux problèmes se situent au niveau de l'inconscient; en effet, la copie de ce dernier d'un corps à l'autre peu se faire de façon erratique ou difficile. Parfois l'inconscient est endommagé, et on ne rêve plus, et dans d'autres fois, il peut prendre le dessus. Cela donne lieu à des effets secondaires peu désirables; dédoublement de personnalité, ou alors trouble de la personnalité. Ces effets secondaires sont également plus fréquent lorsque la transplantation a lieu d'un sexe à l'autre, mais même dans ce cas de figure là elle ne concernent qu'environ ~0,3% des transplantations selon les estimations du Ministère de l'Union de la Santé. Quelues cas rarissimes ont vu des souvenirs subsister de façon fragmentaire également, en particulier si le corps en question possédait une unité de stockage électronique d'informations. Celle-ci, même si elle est remise à zéro, peu contenir une "mémoire fantôme" revenant sous forme d'impressions de "déjà-vu" ou de "flash" particulièrement flous et symboliques.


Portails liés à cet article:
 


Dernière édition par Union le Mer 4 Jan - 17:13, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Transplantation neurale   Sam 24 Oct - 1:19

Infos Business


Les transplantations neurales sont un business juteux. La plupart des clans mafieux et Carcars ont soutenu des médecins véreux - ou encore même des non-médecins - qui ont pratiqué ses opérations. Généralement, en vertu des lois du marché, les plus incompétents ont disparu de la circulation, néanmoins, il peut toujours en exister sous le bistouri desquels il ne vaut mieux pas se retrouver.
Parmi compétents, on peut dire que le prix moyen d'une opération de son ancien corps à un autre corps dans la moyenne de ce qui est possible (c'est à dire non-endommagé, ne portant aucun signe distinctif, étant jeune, en bonne santé, etc...) est de 250.000 crédits, mais on peut rapidement passer la barre du million voir plus en car de plus grandes exigences, vers des "produits" rares, vers un autre sexe, ou encore lorsque l'on cherche à se livrer aux nouvelles méthodes expérimentales qui permettraient soi-disant d'augmenter sa mémoire et ses capacités cognitives, mais cela reste réservé à une élite.

Parmi les sommités du petit monde des médecins transplanteurs, il faut citer le docteur Christiaan Junk, dont les capacités extraordinaires autant que la passion pour la vivisection sont proverbiales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Transplantation neurale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Biotechnologie-
Sauter vers: