L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Equipement de base de Perléo.

Aller en bas 
AuteurMessage
James Smith



Messages : 77
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Equipement de base de Perléo.   Lun 21 Fév - 21:01

Edit Syllas:



Armement.

L’ Avtomat Kalashnikova 447.
« Le travail c’est toute ma vie, et ma vie c’est mon travail. J’ai inventé ce fusil d’assaut pour défendre mon pays. Aujourd’hui, je suis fier qu’il soit devenu pour beaucoup synonyme de liberté. »
Mikhaïl Kalachnikov.

Le célèbre fusil automatique nommé AK-47, inventé en 1947 par le célèbre ingénieur soviétique fut le fusil d’assaut le plus vendu de tous les temps, écoulé à plus de quatre cent millions d’exemplaires entre 1947 et 2256. Ce fusil tomba peu à peu en désuétude suite à la création d’armes sophistiquées bien plus puissantes au cours des siècles. Ainsi, la production du célèbre « outil de la révolution » fut stoppée en 2256 pour devenir une véritable pièce de musée, et même aujourd’hui, certains musées de Jadis ou de Bavanne possèdent plusieurs exemplaires de l’arme, modèle 1947 et 1953.
Pourtant, rien n’indiquait que la création de l’ingénieur Kalachnikov ressortisse un jour des cartons de musée. Or, la fiabilité, la puissance et la simplicité de l’objet était toujours sujet d’admiration. Il n’en fallu pas plus pour que la République Démocratique de Perléo s’y intéresse.

  • Constructeur :
    Izhmash-Wraclaw
  • Poids :
    2,4 Kg (Vide) ; 2,97 Kg (Plein)
  • Munitions :
    5,56 x 35mm (munitions perforantes, variantes explosives, chimiques, bactériologiques, radioactives, traçantes).
  • Mode d’action :
    Emprunt de gaz.
  • Cadence de tir :
    900 Coups / Minute.
  • Portée théorique / pratique :
    2200m / 800m.
  • Précision :
    Moyenne à Bonne.
  • Puissance :
    Moyenne.
  • Taille :
    750mm (longueur).
  • Capacité :
    Chargeur de 10, 20, 30, 35, 40, 55 ou 75 coups.
  • Date de création :
    2474.
  • Caractéristiques techniques :
    • Fiabilité (L’arme, plongée dans l’eau, ensablée, rouillée, fêlée ne s’enraye jamais).
    • Simplicité (Un puzzle pour trois ans et plus…).
    • Abordabilité (coutant 120 crédits l’unité, c’est le fusil d’assaut le plus économique de la galaxie).
    • Modulaire (plus de 45 variantes existent).
  • Prix arme / chargeur :
    120 crédits galactiques / Comptez 0,15 crédit galactique par balle.
    Omniprésente sur le marché noir.
    Une nation exsangue.
De 2427 à 2435 eut lieu la terrible seconde guerre de Mazaharpet, ou la nation Valienne s’opposa à Skeib ainsi qu’à la République démocratique de Perléo. Suite à l’ingérence Erikéanne parmi les âpres affrontements ayant eus lieu sur la planète, celle-ci ressorti exsangue, affaibli, et contrainte à une paix précaire suite à l’impossibilité de chaque parti de continuer la guerre. Ainsi débuta en secret la course aux armements mazaharpien.
Entre ces trois nations, la République Démocratique de Perléo était la plus désavantagé, et rapidement, elle dut trouver une arme, capable d’équiper chacun des soldats de son armée, les dotant d’une arme unique, facile à produire, fiable, et dont la munition était universelle.
C’est ainsi qu’on en vint à ressortir la célèbre kalachnikov des cartons de l’armée rouge.
    Simplicité, fiabilité, universalité.
Ainsi donc, les plans de l’AK-47, de l’AK-74 jusqu’à ceux des AK-20x furent mis à disposition des ingénieurs perléo-soviétique qui devait incarner dans une seule arme la même fiabilité, la même simplicité mais aussi la même idéologie révolutionnaire que celles dont fut emprunt la création première de Mikhaïl Kalachnikov. Les travaux eurent lieu de 2435 à 2439. Durant ce laps de temps, de nombreux prototypes, modèles et variantes furent produits et testé, sans pour autant recevoir l’aval du gouvernement communiste. Ce fut une femme, prénommé Natacha qui eut une nuit une « illumination », s’étant endormi sur les plans de son prototype, elle fit un rêve qui lui amena une solution, somme toute simple, mais dont personne n’avait pensée plutôt.
Alors que chaque ingénieur s’acharnait à travailler sur l’architecture de l’arme, le jeune ingénieur eut l’idée de jouer sur les matériaux et la munition de cet engin de mort. Ainsi naquit l’Avtomat Kalashnikova 439. L’architecture de l’arme était pratiquement identique, seuls les matériaux changeaient, permettant ainsi, la diminution du poids, mais aussi le changement de munition de l’arme. Depuis la fin du XXIe siècle, l’homme savait produire du carbone, et par ailleurs à des couts prohibitifs, ainsi, le métal de l’arme fut remplacé par du polymère carboné ainsi que par des nanotubes de carbone. De cette manière, l’architecture, mais aussi la qualité des composants furent améliorées, et ainsi, l’arme put être réduite en taille, possédant un poids ridicule et tirant une nouvelle munition, créé par la jeune Natacha. Cette munition s’avère être un dérivé de la munition OTAN qui équipa les armes de la Terre au XXIe siècle, d’une même longueur mais d’un diamètre réduit, la balle constitué de bore et doté d’une pointe en carbone s’avère être doté d’un pouvoir perforant très respectable, pouvant traversé 10cm d’acier à une distance de trois cent mètres.
Ainsi donc fut retenu l’AK-439, mais pour lancer la production, réservé à l’historique industrie Izhmash-Wraclaw, cette entreprise dut avoir recours à de nouvelles machines de production et automate pour assurer le développement de cette arme, or les premières AK sorties de l’usine révélèrent un important défaut, la taille de l’arme, couplée à son poids minime entrainait différent problème de tenue de l’arme suite à la forme de la crosse en carbone et au point de gravité de l’arme.
Le projet fut donc renvoyé dans les laboratoires, et trois versions sortirent, les modèles 2440, 2443 et 2447. Ce fut ce dernier projet, le moins onéreux qui fut sélectionné, les matériaux et la munition de l’ingénieur Natacha furent conservés mais certains éléments de l’arme furent modifiés selon les réclamations des soldats.
Ainsi naquit l’AK-474…
    Petite production, mais rapide succés.
Au départ, l’AK-447 de par ses matériaux se révélait avoir un coup de production élevé, n’équipant donc que les forces spéciales de Perleo, or l’état communiste reçut une aide précieuse de SKeïb qui lui fournit plusieurs plans de chaines de synthétisation de composés carbonés, ce qui eut pour effet de donner un coup de fouet à la production d’AK-447. La République Démocratique de Perléo investit alors plus de 0,6% de son PIB dans la mise en place de chaine de production de la dite arme. Produisant chaque année plus de 5 millions d’exemplaires.
L’équipement totale de l’armée du pays eut tôt fait de se réaliser, et l’exportation devient rapidement une source de revenu lucrative pour l’Etat stalinien. Il fallut attendre 2503 pour voir un embargo valien et Jadéen s’installer sur la planète, qui ne souhaitait plus voir d’exportations perléenne de cette arme. Or depuis 2447, plus de six cent millions d’Avtomat Kalaschnikova furent écoulées dans la galaxie, tandis que Skeïb elle-même se retira de l'aide apporté à Perléo de peur de subir elle-aussi un embargo.
Ayant peur d’une nouvelle guerre, qui lui serait fatale, Perléo réduisit nettement son production, tout du moins de façon officielle, ce qui eut pour effet de déclencher un véritable marché noir de l’AK-447.
    Un arme, un symbole.
Actuellement, l’arme reste tout de même un emblème de la guérilla, étant produite depuis plusieurs siècles, l’arme dispose d’une totale renommée, de par son cout, sa maniabilité, sa fiabilité et de par le nombre d’unité vendue dans la galaxie, incalculable aujourd’hui.
Depuis 2447, de nombreux dérivés furent élaborés dont les plus connus sont la dragunov 555, un fusil de précision, les RPK et RPD 627, des mitrailleuses lourdes et enfin de par les versions raccourcis et allégés propres aux opérations de combats urbains.
Aujourd’hui, l’ingénieur Natacha dispose de nombreuses statues à son effigies sur le Territoire de Perléo, et à titre posthume, elle fut renommé Natacha Mikhaïlievna Kalachnikova. L’arme quant à elle continu de s’écouler sur les marchés noirs de par la forte présence de l’Etat communiste sur ceux-ci, et par ailleurs, de nombreux petits états indépendant en firent leur arme militaire de service, développant de maints ajouts et développements qui font de cette arme la plus produite, copiée, et améliorée de la galaxie.
Pour Perléo, cet outil de mort était une véritable manne…

Spoiler:
 


Armures.

Uniforme-armure de combat Béria.
Avec les affrontements modernes apparus vers la fin du XXIe siècle, le retour des armures de combat vut d’une importances primordiales, protégeant le soldat, pouvant emporter divers types de matériels, de composants et d’équipements, ces armures sont devenus de véritables extension du combattant. Et ainsi, tous les pays eurent à en développer pour assurer l’hégémonie de leur gouvernement sur leur propre territoire.
Et même, les Etats totalitaires comme Perléo durent en créer, afin d’équiper leurs soldats.

  • Constructeur :
    Izhmash-Wraclaw
  • Poids :
    8,2 / 12,4 / 16,1 Kg.
  • Couverture du corps :
    45% / 65% / 89%.
  • Améliorations physiques :
    Aide aux déplacements et transports de charges.
  • Date de création :
    2506.
  • Caractéristiques techniques :
    • Constitué de Chrome et de Carbone.
    • Prix abordable.
    • Armure modulaire.
    • Très forte capacité d’absorption des impacts cinétiques, de la chaleur et de la pression.
  • Prix arme / chargeur :
    8900 crédits galactiques.
    Présence conséquente sur le marché noir.
    Un retard technologique.
Les guerres que subit la République Démocratique de Perléo furent particulièrement meurtrières, mettant en exergue le besoin croissant des soldats d’avoir une protection sur le champ de bataille. Ainsi donc furent mis à jour une nomenclature stricte qui amena les équipes de recherches du pays communiste à trois projets nommés respectivement Lénine, Trotsky et Staline. Ce fut le premier qui fut reçu du fait du moindre cout que représentait la production de cette armure de combat. Une nouvelle fois, l’Etat stalinien privilégiait la quantité sur la qualité…
    Utilité, Abordabilité et productivité.
L’armure Lénine comme elle fut appelé se déclinait en trois formes, couverture légère, moyenne et complète, s’adaptant à de multiples théâtres d’opération. L’armure en elle-même peut paraître rustique, en effet, elle ne comporte quasiment aucun module d’amélioration physique et se distingue uniquement par la composition des différentes plaques d’armure composant cet uniforme. Chaque plaque d’armure est composé de quatre couches de composants, la première est une plaque de carbone, consistant à absorber la puissance cinétique de divers impacts, la deuxième est une couche d’aérogel capable de supporter une chaleur atteignant plus de 1500°c, pouvant donc stopper des plasma militaires usités actuellement.
La troisième couche est composé de chrome, qui recouvre les instruments électroniques tandis que la dernière couche est elle-même composé de carbone, absorbant la dernière puissance cinétique d’un impact.
Ainsi donc, Perléo a ainsi obtenu une armure très résistante, peu couteuse et pouvant supporter n’importe quel type d’impact de moyenne puissance bien que la plupart des projectiles perforants actuels n'en font qu'une bouchée.
Le seul défaut de l’armure est donc de n’apporter quasiment aucune amélioration physique, si ce n’est pour le support du poids de l’armure elle-même.
Tout de même, elle offre un casque dont les divers types de vision couvrent tous les spectres de lumière possibles.

C'est en quelque sorte un super gilet pare balles.

Spoiler:
 


Exo-tank Krasnaia.
L’exo-armure, et plus particulièrement l’exo-tank furent inventés au milieu du XXIe siècle, reproduits, développés, copiés, améliorés tout au long des siècles, chaque armée possède une ou plusieurs division de ces engins de morts

  • Constructeur :
    Izhmash-Wraclaw
  • Poids :
    4,2 tonnes.
  • Moteur :
    Pskov-Smolensk IV.
  • unité d’énergie :
    Micro-centrale thermique à Ununseptium.
  • Vitesse de déplacement :
    46km/h (route), 22km/h (tout terrain).
  • taille :
    3,60m (hauteur), 2,20m (largeur)
  • Rôle militaire :
    Soutien, percée, attaque de masse.
  • couverture, composants :
    100%, Alliage de bore et d’aérogel d’argon.
  • Equipage :
    1 homme, ou pilotage à distance.
  • Date de création :
    2637.
  • Caractéristiques techniques :
    • Simplicité.
    • Résistance.
    • Maniabilité.
    • Armement totalement modulaire.
  • Prix arme / chargeur :
    De 450 000 à 520 000 crédits galactiques (selon les variantes).
    Présence sur le marché noir.
    Un besoin de force de frappe.
Lorsque l’ancienne exo-armure de la République démocratique de Perléo tomba en désuétude au début du XXVIIe siècle, l’Etat totalitaire eut pour idée de construire un exo-tank multitâche et dont l’utilité pourrait se faire sentir sur tous les types de terrain. De la cogitation des centres de recherche du parti unique sortit un projet nommé Krasnaia en l’honneur de la place rouge, symbole de l’URSS, Etat communiste mythique du XXe siècle.
Cette armure se distingue par ses caractéristiques rustiques mais éprouvés. Etat conçu comme une plateforme de combat, elle dispose de nombreux slots d’emport d’armement, sa conception hermétique et ses composants de construction font que l’exo-tank peut subir des chocs et des températures intenses sans en patir.
Perléo avait souhaité avoir un exo-tank polyvalent, et elle l’obtint…
    Armement, équipement:
Suite aux entraves de couts qu’imposait le régime communiste, quatre types d’armement modulaire furent retenus pour équiper l’engin.
Classe Vorkouta. Cette variante de l’exo-tank a été conçue pour les affrontements à moyenne portée face à de l’infanterie.
¤ canon d’assaut (25mm, 800 - 900 tirs/minutes).
¤ batterie de missiles anti-armure.
¤ Canon laser lourd.

Classe Solovki. Variante réalisé pour le combat urbain, elle est mortellement dangereuse pour l’infanterie.
¤ Batterie de lance-flammes à l’hexafluorure d’uranium.
¤ Gatling de suppression IvAn IV, (munitions 5,56x2,5mm, 1000 - 4000 tirs/minutes)
¤ Lanceur de mines à phosphore (capacité de 20 mines)

Classe Kolyma Conçue pour l’engagement à longue portée, cette variante est la terreur des blindés, peu souvent rencontré, cet exo-tank est connu pour porter une arme qui n’a jamais encore été utilisé sur un champ de bataille de Perléo.
¤ Batterie de missiles Javelin.
¤ Contremesures anti-missiles.

Classe Katorga Variante la plus rencontré sur les champs de bataille, c’est aussi la variante la moins couteuse pour la République démocratique de Perléo.
¤ Batterie de mitrailleuses laser (capacités de 50000 tirs, surchauffe rapide).
¤ Batterie de lance-missiles (10 missiles).
¤ Batterie de lance-grenades à fragmentation (emport de 35 grenades).

Ainsi, nous avons vu les quatre variantes, mais pourtant, il faut s’intéresser aux divers équipements emportés par les quatre types d’exo-armure Krasnaia.
¤ IA d’aide à la visée, et de guerre électronique.
¤ Senseurs et Radars multi-spectres.
¤ Autonomie air de 3 jours.
¤ Protection aux agressions bactériologiques, acides, basiques, radioactives.
¤ Système d'amélioration visuelle.
¤ Collecteur thermo-frictionnel servant de batterie de secours.

    Production encadrée.
Peu connue et répandue dans la galaxie, l’e-t Krasnaia reste une dotation de base de l’armée de Perléo, sa rusticité et son manque d’avancée technologique lui empêchant une exportation, tout de même certaines nations pauvres en font usage en tant qu’exo-armure de service, permettant de déplacer des charges lourdes dans les milieux industriels. Peu d’avenir est offert à cet équipement, mais sa résistance et sa polyvalence en font un équipement apprécié des divisions de l’armée rouge de Perléo ou l'on en compte un pour huit cent soldats.

Spoiler:
 

Voilà une autre petite contribution.


Dernière édition par James Smith le Mer 20 Avr - 22:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Lun 21 Fév - 22:16

Bon, ben je te remercie déjà d'avoir pris sur toi de faire ça. Cependant, je vais chipoter, parce que je le vaux bien.

La Kalash: Boarf. Plutôt moyen quoi. Je dirais qu'il faut augmenter un peu le prix (passer à 120 je dirais) car la prod est faite par un petit pays, et qu'en plus concurrencé par des géants du secteur pouvant produire en masse, et disposant d'un pouvoir de marché monstrueux.

Je downgraderais l'armure aussi, compte tenu du fait qu'elle a 200 ans... en faire une sorte de super-gilet pare-balles.

Compte tenu du fait que l'exo-tank n'est pas produit en masse, et qu'il est quand même vachement lourd, j'augmenterais son prix (min 450 [§]) et diminuerais ses performances - en plus il est vieux. Donc, diviser par deux le nombre de mines, pas de gauss si missile, et vice-versa, pas de lance flamme si laser lourd (non mais, quoi!) et vice-versa de même.

Dernier point... moyen niveau originalité des noms...fin' c'est pas grave.

Edit: Suite à ce qu'à dit l'oeil de Moscou, j'ai nommé Chris qui fait refresh toutes les cinq secondes sur les pages, je dois également faire remarquer que l'usage de masse des exos n'a jamais été le cas dans notre univers... sauf à la limite sur Solaria, de façon ponctuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Smith



Messages : 77
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Lun 21 Fév - 22:46

Tu le vaux bien :p

¤ La Kalash n'a pas subi un véritable entrain de la part des producteur d'arme du fait du manque de profit que l'on peut en tirer, mais aussi que pour une arme de dotation, sa puissance brut est bien inférieur aux canons actuels du genre.
Et puis pourquoi Boarf'? C'est une arme symbolique, un emblême de la liberté, faut quand même lui réservé une place sur ce forum... Au moins en l'honneur de Che Guevara (Non Syllas ne viens pas me casser du communiste sur le dos!! :D)

¤ Downgrade de l'armure faite, j'ai retirer le Bore comme composant de l'armure, ça fait de la résistance pure en moins.

¤ Downgrade de l'exo-tank de paysans ^^.

Comment ça manque d'originalité dans les noms, chacune des variantes porte le nom de l'une des batailles Allemagne-URSS, chaque fois attribué selon le type de bataille en plus! (Koursk = tank, Odessa = Bataille urbaine, etc...), sauf pour Nijni-Novgorod (parce que c'était la ville qui alimentait en arme l'armée rouge)... Je veux faire du symbolique pas de l'imagination (On est bien sur Perléo, et le régime doit bien faire de la propagande).
Je ne cautionne pas ce manque d'entrain pour les noms de mes variantes :p

Bon voilà c'est tout.


Dernière édition par James Smith le Lun 21 Fév - 23:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Lun 21 Fév - 23:06

Verrais demain, pas le temps ce soir.

Les autres admins sont aussi invités à donner leur avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKA

avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Mar 22 Fév - 0:26

Izhmash ou plus précisément Izhmash S.C., est une filiale de l'entreprise krypto-arkilienne Spacetech. Ancienne sous entreprise de la Myrotech, elle fabrique actuellement des canons légers et CIWS pour l'Imperial Navy, l'armée et toute autre personne morale qui paie.

Pas encore regardé l'exo en détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Smith



Messages : 77
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Mar 22 Fév - 0:30

Ah, j'ai repris Izhmash car c'est l'entreprise productrice de l'AK-47, on peut dire qu'il y a eu scission au cours du XXIe siècle xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skeïb



Messages : 36
Date d'inscription : 11/10/2009
Localisation : Mazaharpet - Secteur Alpha

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Mar 22 Fév - 0:33

Merci pour le travail, mais je vais devoir mettre mon grain de sel à l'édifice...

- Je n'ai rien contre l'utilisation de graphène, mais pour un fusil produit par la République Perléenne... Disons que j'ai un doute quand à la viabilité, sachant que Skeïb n'utilise aucun nanocomposant dans la conception d'éléments de ses propres fusils et que cela demande, quand même, une industrie chimique de pointe alors que Mazaharpet est l'un des planètes majeurs les moins évolués... De plus les munitions radiologiques et chimiques... J'ai plus peur pour l'utilisateur que le droïde qui est l'adversaire principal des perléens depuis plus de 150 ans. Autre point... Concevoir des armes sans un brin de centralisation ou de cahier des charges... Je sais que le communisme est une utopie mais les programmes militaires, non... Je remarque aussi quelques incohérences en termes d'histoire (Jadis n'a aucun moyen d'intervention sur cette partie de la planète et l'embargo de Valia peut être contourné si Skeïb est dans la partie) et de cohérence technique.

- Niveau armure... Euh même Skeïb n'a pas mieux... Expliquant mon scepticisme...

- Côté Exo-armure... Même refrain et j'ajouterai que l'utilisation de laser, comme arme principale, est sujet à discussion sur un champs de bataille atmosphérique saturé de particules... Avec aussi quelques chiffres à changer comme les cadences de tir et l'armement sur certains modèles qui rendraient ces armures comparables à des véhicules blindés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKA

avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Mar 22 Fév - 0:37

Autre remarque. La possibilité de larguer l'exo depuis l'orbite (si j'ai bien lu en diagonale). Perleo n'a euh... pas de flotte digne de ce nom (autrement dit, aucune fenêtre réelle pour larguer des trucs pareils) donc ça servirait à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Smith



Messages : 77
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Mar 22 Fév - 0:46

Voilà, edit,

¤ retrait du graphène pour "polymère carboné", c'est moi couteux que le graphène, plus facilement synthétisable et plus accessible.
¤ pour les armes radioactives ou bactériologiques, c'est juste pour indiquer que cette variante de munitions est possiblement produite et utilisé par des "forces spéciales" du genre Speztnaz.
¤ Pour les laser, même un laser traverse un nuage, donc l'influence des particules est minime, je comprend pas non plus la critique des cadences de tirs, les mitrailleuse de VTB actuels font la même cadence alors quid en 2760, faut pas oublié que Perleo est plus de deux fois plus avancé technologiquement que la terre en 2011...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skeïb



Messages : 36
Date d'inscription : 11/10/2009
Localisation : Mazaharpet - Secteur Alpha

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Mar 22 Fév - 11:32

Même pour des forces spéciales à la russe... C'est trop gros...

Nous sommes peut-être plus évoulé qu'en 1939, mais certains systèmes ne peuvent être améliorer indéfiniment... Concernant tes cadences de tir, navré mais un canon mitrailleur de 25mm actuel n'a pas une cadence de 1100 coups/minutes... La plupart tourne autour des 400 coups/minutes, voir 800 pour les plus moderne (Rheinmetall Mk-30)...

Après si les états de Mazaharpet étaient aussi évolué technologique qu'Erikea ou Seranon, on n'aurait pas perdu cette guerre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vector

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Mar 22 Fév - 12:39

En fait, ils pourraient tourné a 1100 coups/minutes actuellement si on le voulait (j'en suis pas sur mais avec quelques recherches ça doit être faisable je suis sur)... mais l’intérêt d'une telle manœuvre est nul : y a pas d’intérêt à cela, une cadence de tir plus rapide ne fait que diminuer la précision et les études ont montré qu'une cadence de tir trop rapide n'avait en fait qu'un seul intérêt : le tir de suppression en défense : à part ça ça coûte plus cher à faire, à produire itout mais ça ne rend que l'arme moins efficace, puisqu'un tir continue provoque un tel recul de l'arme que cette dernière n'a plus aucune précision et que plus de 90% des balles vont taper le vide (et encore, je dit 90% je suis sympa), donc plus ça tire vite, moins c'est précis, moins c'est dangereux pour le gars en face et plus pour vous le chargeur se vide vite. C'est pour ça que le protocole de l'armée française interdit le tir continue et n'encourage que le coup par coup en mode double : une balle pour tuer, l'autre au cas où la première ait foiré, après cela devient superflu.

Cela explique peut être que les seules armes à fortes cadence de tir soit les mitrailleuses qui servent justement au tir de suppression de manière quasi-exclusive (et même là on bride la cadence de tir car encore une fois au delà d'une certaine limite c'est plus utile)...


    C'était une allocution de l'oeil de Moscou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skeïb



Messages : 36
Date d'inscription : 11/10/2009
Localisation : Mazaharpet - Secteur Alpha

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Mar 22 Fév - 13:38

Attention :

Je parlai, initialement, pour le canon-mitrailleur de 25mm (Dénomination "canon d'assaut" pour James), mais cela peut aussi, après vérification, s'imposer sur l'AK 447... Le maximum que j'ai trouvé étant 900 coups/minute (FAMAS et TAR 21).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Smith



Messages : 77
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Mar 22 Fév - 20:35

edit final sur les cadences de tirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Mer 13 Avr - 13:19

Où en sommes nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   Mer 20 Avr - 22:49

Validoperotiakikion par défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equipement de base de Perléo.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Equipement de base de Perléo.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Archives des suggestions-
Sauter vers: