L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Mazrek

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Mazrek   Mar 11 Jan - 18:50


Nom, Surnoms éventuels: Mazrek
Lune(s): 1 (Nelos)
Dominante climatique (très chaud, chaud, tempéré, froid, très froid): chaud
Part de la surface terrestre/océanique: 45/55
Nombre de grands continents: 2
Point culminant: Mt. Raugpya, 8.613m

Population: 187 millions
Etat(s): république de Roraima, république de Karmiel-Fojnitza, république d'Esquiperia, royaume de Varaniasi, République d'Esquiperia. Détails ici.
Capitale(s): respectivement: Augpanya, Elbasan, Putkot, Daskorias
Situation politique: Instable à très instable
Niveau de développement humain: assez faible
Niveau de développement technique: médiocre

Description:

Lien: Atlas de Mazrek.

Mazrek est un monde des zones neutres, situé entre Mendoza, Bavandar et Carcaran, à la limite des zones praticables pour les cargos standards. C'est un monde pauvre, où l'agriculture est la principale activité, et qui se partage entre trois États issus de la colonisation: le royaume de Varaniasi, petite monarchie formée de deux grandes îles à l'ouest du continent, vivant dans le passé, et ayant acquis son indépendance lors de l'installation, suite à un désaccord avec l'assemblée générale des colons.
Les républiques de Roraima et de Karmiel-Fojnitza sont nées d'une violente scission opérée dix ans après la colonisation, en 2587, au sujet du partage des terres dans le Bassin de l'Oeil, la vaste zone de jungle centrales, entre colons occidentaux et colons orientaux (selon la nomenclature locale). Cela aurait pu être réglé à l'amiable si les naturalistes n'avaient pas menés des attentats ciblés, qui ont fait d'une grogne locale une terrible guerre. La république d'Esquiperia elle a été formée peu avant la guerre par les minorités albanaises, et est demeurée relativement à l'écart, malgré ses prétentions sur la partie nord de la zone centrale.
Depuis cette date, les deux Etats principaux issus de la colonisation sont pris dans une guerre larvée, chacun revendiquant l'intégralité de la zone centrale. La ligne de cessez-le-feu actuel passage par le centre de la jungle, mais, en réalité, le contrôle s'y limite à quelques postes. En effet, la jungle est un endroit terrible, plein de bêtes féroces, où les températures et l'humidité rendent rapidement les machines inutilisables, sans routes ni infrastructures.

Au niveau politique, Karmiel-Fojnitza est historiquement assez proche de Vands, qui vend souvent lui vend son matériel - ce qui fait que KF possède en partie du matériel unionien étant passé par deux, voire trois propriétaires. Jusqu'au début du siècle, Roraima disposait de bons appuis à Aunadar et Tarim Secundus, mais les aunadariens ont pris leurs distances après les accusations de crimes de guerre contre les ethnies Khoes, Sham et Assanis présentes dans leur moitié de la zone centrale. Roraima est en conséquence assez isolé sur le plan international, et la plupart des Etats font passer leurs affaires la concernant par l'ambassade de Tarim Secundus sur place.
Le royaume de Varaniasi est neutre, et n'a jamais pris part ni aux combats ni aux négociations. Arriéré, il pratique une quasi-autarcie, et la seule ambassade extraplanétaire sur place est celle de l'Union, héritière d'un petit comptoir honoraire christianien.

Factions diverses de la région centrale:

De plus, des mouvements rebelles y sévissent:

Territoire de la république de Roraima (ouest de la ligne de cessez-le-feu):

  • Armée Démocratique de Libération de Mazrek (ADLM)
    L'ADLM est pour la fin du régime a tendance autoritaire de la république, et l'éclatement de ce dernier en petites provinces-Etats. Forte de 3.000-4.000 combattants, et contrôlant les hauteurs du sud-ouest de la région centrale, sur les contreforts du massif Tiamgpa

  • Ligue Démocratie et Liberté (LDL)
    La LDL défend la destruction immédiate de l'Etat et la formation d'un paradis anarchiste. Elle est en guerre contre les MPLKA et l'ADLM, mais a des soutiens parmi les naturalistes des BORN. Elle compterait environ 2.000-2.500 guerilleros opérants dans le sud, entre le désert et la forêt vierge.

  • Milices Populaires de Libération Khoes et Assanis (MPLKA)
    Les Milices sont le résultat d'un soulévement des ethnies locales, qui avaient désiré conserver leur particularisme après la colonisation, à l'égard des deux ethnies domainantes de la république: les birmans et les javanais. Lors des tentatives d'assimilations, sans parler des destructions de villages par naturalistes et anarchistes du LDL, ils se soulevèrent, formant chacun leur propre armée, avant de fusionner. Le mouvement, particulièrement actif dans le nord de la région centrale, compterait entre 5.000 et 6.000 combattants, dont de nombreuses femmes, et de nombreux enfants.



Territoire de la République de Karmiel-Fojnitza (est de la ligne de cessez-le-feu):

  • Légions Invincibles du Christ Victorieux (LICV)
    Les LICV sont des troupes paramilitaires chrétiennes-vieil-orthodoxes. Influencés par des mouvements ultraévangéliques autant que par un violent retour aux vieilles traditions orthodoxes, envers la modernité himaliennes, les légionaires veulent imposer l'orthodoxie comme unique religion sur toute la planète, par le sang si nécessaire. Pour cela, ils ont installé une base dans le coeur du continent, au bord du plus septentrional des Trois Lacs, où leurs 2.500 combattants s'entraînent. Ils sont à couteaux tirés avec les GPDS, les membres de la LDL, et les naturalistes.

  • L'Armée Sublime et Céleste pour le Renversement des Diables (ASCRD)
    L'ASCRD est l'armée des minorités javanaises et birmanes en territoire de KF. Soutenue par le gouvernement occidental, et installée en villages mobiles à travers la partie centrale de la jungle, elle a été en mesure d'infliger des dommages énormes à l'arme régulière orientale, mais est en déclin suite aux attaques au gaz. Elle compterait aujourd'hui entre 1.000 et 2.000 membres.

  • Garde des Pieux Défenseurs de Sion (GPDS)
    C'est la troupe juive dure. Ils sont pour l'érection d'un nouvel Israël sur Mazrek, et le renversement violent des gentils sur toute la planète, et leur exil. Cette philosophie en fait les ennemis de presque tout le monde, et, en particulier, des LICV, qui voient en le GPDS la manifestation de la continuité de l'assassinat du Christ. La GPDS possède ses bases dans le sud-est de la zone centrale, et compterait dans les 3.000 combattants.

  • L'Armée Centrale (AC)
    Peu de gens savent encore ce que signifie Armée Centrale. Originellement nommée Armée Centrale du Combat pour la Démocratie et la Liberté Vraie, elle est devenue au fil des ans l'Armée Centrale, et surtout une organisation ultra-violente recrutant ses combattants en enlevant enfants et même familles entières. Elle combat pour l'argent et le pouvoir, et ne rate jamais une occasion de se les accaparer. Elle change d'allégeance régulièrement, et est un facteur à prendre en considération. Son chef actuel, Stalo Taylor Jerell Jr. est considéré comme l'un des hommes les plus sadiques de la planète pourtant très gâtée en la matière. Installée dans la région centrale et celle du nord, l'AC compterait entre 8.000 et 10.000 combattants.



Territoire de la République d'Esquiperia (nord de la ligne de cessez-le-feu):

  • Groupement du combat pour la libération des prolétaires (GCLP)
    Le groupement occupe les régions du nord-est de la république d'Esquiperia. Il est pour "la libération de tout les prolétaires de Mazrek". Marxiste-extrémiste, il a été sponsorisé pendant quelques années par Perleo, jusqu'à ce que la guerre civile de Seranon détourne l'argent. Il est en déclin.

  • Armée pour la Démocratie et la Nation Albanaise
    L'ADNA est un groupement violemment nationaliste, qui cherche à "libérer" les albanais et albanophones des autres Etats de Mazrek. Dangereux pour les liens diplomatiques d'Esquiperia, il est souvent traqué, quoique parfois utilisé.



Organisations diverses présentes des trois côtés:

  • Union Internationale contre le Mal (UIM)
    L'UIM est une organisation naturaliste de la branche "modérée": elle est pour la destruction de l'Etat, de toute forme d'activité industrielle, et la conversation à leur philosophie de l'humanité. Si elle ne possède que 500 membres selon des estimations dignes de confiance, elle dispose toutefois d'un potentiel de nuisance que seuls l'AC ou les BORN peuvent égaler. Elle est implantée partout sur la planète, et organisation régulièrement des attentats aux armes chimiques.

  • Brigades contre l'Oppression et pour le Retour à la Nature (BORN)
    Les BORN sont la branche dure des naturalistes. Pour eux, il n'y a aucun compromis possible avec le "Mal", le "Venin": tout les humains qui ne viennent pas d'eux-même rejoindre les BORN sont contaminés, et doivent être éliminés. Tous doivent mourrir, tout doit être détruit, même les membres de l'UIM, portant partageant un mode de vie semblable, car ils ont étés "corrompus par les agents du Venin". Malgré leurs effectifs très limités d'environ 400 hommes, ils causent des dégâts gigantesques du fait de leur fanatisme. Pour assurer la pérennité du mouvement, les femmes acceptent souvent d'avoir juste qu'à cinq enfants, sans parler du fait que les enlèvements d'enfants "des griffes du mal" est l'une de activités les plus importantes des BORN. Ils sont présents sur toute la planète.



Les naturalistes sont très présents depuis qu'ils se sont rempliés sur Mazrek, après leur élimination sur Tarim Secundus, rajoutant au chaos ambiant tant et si bien que les armées des deux Etats opèrent rarement hors de leurs bases.


Comme si cela ne suffisait pas, la mafia possède également de puissants points d'appuis, et y méneraient la culture de drogue, l'enlèvement pour transplantation, le trafic d'armes, d'essences rares, de minerais, etc... Ici aussi, une grande diversités d'acteurs: la main, mafia arkilienne, mafia de Bavanne, mafia de Mazaharpet, Carcaran, les trois clans de Kamensk, ainsi que des réseaux Jadéens. Jusqu'à sa chute, le cartel possédait également une implantation non-négligeable sur place.


Portail des principales planètes: par pacte et par secteur

Pacte de Seran-Valen ErikeaSéranonAlttoriaMazaharpetAlganzaarSolaria
Pacte de Jadis TsarysynJadisChristiansaBavandarLüderitzTarim Secundus
Alliance inter-stellaire ArkiliaKryptonnApelSchluikaas
Secteur Cassiopeia TsarysynJadisChristiansaAlttoriaLüderitzGalicia PrimeAlexandrieZielona GoraAmoriumBrazonia
Secteur Central CarcaranTarim SecundusMemel PrimeGalatia PrimeMendozaMazrekTiléa
Secteur Centuri ArkiliaApelKryptonnBavandarPergameSlane/Pergale
Secteur Jonction SolariaJonctionNoryangTeresia
Secteur Pegasus ErikeaSeranonMazaharpetAlganzaarCarnutesEphèse
Secteur Proxima Terre et système solaireKolyvan Prime
Secteur Magellan ou Hors-secteur SchluikaasKap HerVeryylMajestic

Portails liés à cet article:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mazrek
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Planètes et Systèmes Stellaires-
Sauter vers: