L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 A quoi revent les Socialistes ?-T.Alexander, Y.Romana Magina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apel
Admin
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: A quoi revent les Socialistes ?-T.Alexander, Y.Romana Magina   Ven 28 Mai - 1:02

Resume de l'ouvrage


Citation :
Partie I : La crise politique et ses solutions.

I) Le trop grand nombre de parti, problèmes et solutions.
1) Un message politique floue
Cette partie traitant du message politique s'évasant trés largement vers des systèmes sociétaux trop peu différenciés, et donc finalement, par un éventail de sociétés possibles très peu différentes les unes des autres. Exemple : l'Existence de trois ou quatre partis de gauche ou de centre gauche pourrait être réglé par l'acceptation de concession entre chacun de ces partis pour ne donner qu'un seul modèle de société à
Gauche.

2) Des voies dispersées pour des débats stériles
Cette partie complète la première en expliquant qu'à terme, les luttes d'influence entre les partis empécheront l'établissement de camps alliés ou rivaux, discutant dans les chambres gouvernementales, et forceront un gouvernement par alliance, impropice à la stabilité du gouvernement.
3) L'Art de savoir faire des compromis
Cette partie raconte la rencontre entre Terry Alexander et Yakkaterina Romana. Elle met en avant la recherche du consensus entre eux et la négociation permanente pour aboutir à une vue commune de la société. Elle montre également que deux cerveaux sont plus fort qu'un seul, et qu'il faut accepter la critiques de personnes d'un autre bord politique afin d'améliorer sa pensée, que ce soit dans le sens de la personne qui critique, ou dans le sens contraire, afin de corrigé les points faibles d'un raisonnement.
4) Tripartisme, Bipartisme. Est-ce une solution ?
Cette partie encourage au tripartisme, voire au bipartisme, en condamnant, entre les lignes, les partis centristes, considérés par les deux auteurs comme des partis d'indécis, et dangereux car, étant trop modérés, ils renforcent les extrèmes communistes et fascistes et sont impropices à une stabilité politique, mais aussi civile.

II) La constitution : une démocratie bancale
1) Les Droits de l'homme et la constitution
Cette partie insiste sur l'importance de renforcer le droit public des Seraniens par l'interdiction constitutionnelle de la torture et de la peine de mort, même en temps de guerre, et par l'adoption de la déclaration universelle des droits de l'Homme et de la Femme comme un texte constitutionnel.
2) L'Empereur. Omniprésent et Omnipotent ?
Cette partie insiste sur le fait qu'au dela de son titre, l'Empereur est un citoyen comme les autres, et que le droit de proposer une loi revient à tout les citoyens. A ce titre, les coauteurs pensent que l'article 15 n'est pas nécéssaire. Les coauteurs pensent également que l'article 16 doit être supprimé. Le peuple étant au dessus de l'Empereur. (la partie fait également recensé une faute à l'article 17, défense s'écrit avec
un S et non un C).

3) Le Consul ou la non-souveraineté éxtérieure du peuple
Les Coauteurs dénonce également le fait que le Consul ne se charge que de politique intérieur, et pensent qu'il devrait avoir un droit de véto concernant les décisions et les nominations des assesseurs à la défense et aux affaires étrangères. Les coauteurs pensent que le Consul devrait également avoir droit d'appeler la diète pour trancher en cas de litige avec l'Empereur, par un vote à la majorité simple.
4) Le Gouvernement. Y'a-t-il une véritable séparation des pouvoirs ?
Cette partie dénonce le cumul des mandat de ministres et députés, et demande la suppression de la première partie de l'article 24. En outre, il est établi ici le fait que le contrôle de l'armée et des services de renseignement se doit d'être partagé par l'Empereur et les représentant du peuple, c'est à dire les ministres. Il est établi ici qu'une armée propriété du peuple favorisera la cohésion sociale. La partie insiste
également sur le fait que les Assesseurs devraient être soumis au même devoir de réserve que les Ministres.

5) La diète. Une instance innéfficace.
Cette partie attaque sérieusement l'article 52 de la constitution, elle déclare en effet que, soumis a de tels remaniement permanent, les partis politiques ne pourront établir de messages cohérent, et seront contraint en permanence d'être en campagne, ce qui nécessite des frais important et beaucoup de travail, et empêche l'établissement de lignes claires. Les Coauteurs soupçonne d'ailleurs cet article d'exister justement pour que le gouvernement soit plus tranquille vis-à-vis d'une Diète à moitié vide. Ainsi, les Coauteurs propose un renouvellement par moitié ou par tiers et l'allongement du mandat des députés de une année, afin de limiter les périodes de forte campagne et d'établir ainsi des programmes simples. Cette partie réclame en outre l'élection du Chancelier par ses pairs et non sa nomination par l'Empereur. L'article 57 doit être amendé de manière à ce que chaque député puisse proposer un amendement qui serra débattu dans l'hémicycle par toute la diète. La partie réclame en outre la suppression du droit de dissolution de la diète par l'Empereur et le Consul, et le gain d'un droit de dépôt de Motion de censure contre le gouvernement, validé par la majorité absolue des représentants de la diète.
6) Et l'agenda parlementaire ?
Cette partie remarque l'absence d'un partage de l'agenda parlementaire dans la constitution Seranienne. Et propose son partage de la manière suivante : 1 semaine sous contrôle de la Diète, une semaine sous contrôle de l'Empereur, une autre semaine à la diète et la dernière au consul.

Partie II : Une crise Economique urgente. Les bases d'une nouvelle société à jetter.

I) Être compétitif à l'étranger. Quelque chose d'essentiel
1) Reconstruire de vieux avantages sur nos rivaux
La partie insiste sur le besoin de reconstituer et d'améliorer de vieux avantages comparatifs que détenait déjà Seranon sur ses rivaux. Ainsi, elle propose de subventionner largement des domaines clefs de l'économie tels que les chantiers spatiaux, l'énergie, l'industrie minière, sidérurgique et lourde en général, et la croissance verte. Elle propose également des plans de développement du tourisme culturel dans les environs de Seranon et demande le ralentissement provisoire des activités de colonisation de Tiléa et Carnutes pour se concentrer sur Seranon et Eryn qui demandent de sérieux investissements.
2) Dynamiser l'initiative privé par une aide conséquente de l'Etat
La partie propose la création d'emprunt direct à la banque centrale et plafonnés à trés bas taux afin d'aider au développement des PME et au lancement de Start-Up d'initiative privé. Elle propose également d'investir dans la recherche fondamentale pour dynamiser le développement de nouveaux brevets permettant de relancer la consommation de nouveaux produits.
3) Des services publics de qualité pour une économie tournée vers l'avenir
La partie propose de privatiser l'ensemble des biens de l'Armée Impériale et de développer largement des investissements publics en nationalisant les entreprises de transports, d'energie et d'armement et en les réunissant en plusieurs grandes firmes. Elle propose en outre de gros investissements d'Etat afin de désenclaver les secteurs déjà enclaver, et bien entendu, de subventionner largement les entreprises nationales, notamment dans le domaine des transports afin de maintenir des coûts de transport bas, et donc de faire baisser les prix des produits pour favoriser le pouvoir d'achat. Elle préconise également l'éducation et la santé gratuite (totalement).
4) Soutenir la consommation des ménages pour favoriser le développement de notre infrastructure économique
La partie propose la création d'un Revenu Minimum National, destiné à permettre à chaque ménage de se loger et de se nourrir, le superflux étant accessible grâce au travail. Afin d'éviter la trappe à inactivité, elle propose de faire fluctuer ce Revenu de manière à ce que chacun soit incité à travailler pour avoir plus.
Il est également proposer ici la création d'une indemnité chômage fixée à 60% du dernier salaire touché pour une durée de trois ans. L'indemnité diminuant de 10% chaque année.
Il est proposé une pension de retraite fixée au nombre d'années travaillées x 30 Crédits au départ et par mois, suivant une évolution égale à l'inflation ensuite.
Il est proposé une bourse étudiante égale à 600 Crédits par mois et augmentée chaque année faisant fonction de l'inflation afin d'aider les étudiants à être autonome.
Il est enfin proposé une allocation familiale visant à ne pas faire des enfants une charge supplémentaire pour les parents, mais cependant pas non plus une source de revenus, ce afin d'inciter la population à s'accroitre pour poursuivre l'occupation pleine d'espace comme Tiléa et Carnutes à l'avenir.

5) Un droit social pour nos travailleurs !
Il est demandé la reconnaissance d'un droit constitutionnel de faire grêve, de se syndiquer et de manifester son désaccord.
Il est demandé une hausse de 5% de l'ensemble des salaires des professions jugées pénibles.
Il est demandé un ensemble de cinq semaines de congés payés, des congés maladies validées par un médecin, et des congés maternité ou paternité payés pour au moins un des membres de la famille nucléaire à l'arrivée d'un nouveau né.
Il est demandé l'interdiction des licenciements lorsqu'une entreprise dégage des bénéfices.
Il est demandé la création d'un Salaire Minimum National fixé à 40% du salaire médian, et la reconnaissance du fait que tout citoyen vivant sous ce seuil de revenu vit en dessous du seuil de pauvreté national et de ce fait, à droit à un suivit régulier par une assistance sociale afin qu'il puisse retrouver un emploi.


II) L'économie Sociale et Solidaire. Une porte vers l'avenir.
1) Développer une économie verte et juste à l'intérieure de nos frontières
Il est demandé de plus larges subventions pour les petites exploitation agricoles, la création d'un label d'Etat reconnaissant l'agriculture durable et écologique et l'organisation d'Etat Généraux de l'agriculture visant à rechercher des solutions pour promouvoir l'agriculture équitable, non polluante, et familiale, et non pas l'agriculture industrielle, qui n'est pas plus productive et crée beaucoup moins d'emplois, avec de désastreuses conséquences sociales, écologiques et économiques.
2) Développer des relations équitables avec nos partenaires en développement
Il est avancé le fait qu'un pays développer est un marché potentiel, et que par conséquent, il est plus que nécéssaire de participer à un développement équitable et juste des pays en développement, par la défense permanente du commerce équitable, des droits de l'hommes, et de larges subventions aux organisations humanitaires Seraniennes, qui pourront ainsi financer des projets de développement durable à
l'étranger.

Consequence de la Parution :
Ce texte et cet ouvrage majeur, salue par toute la classe politique de gauche et Republicaine de Seranon, marque un tournant dans l'histoire politique du pays en amenant la reconciliation politique des imperiaux et des Republicains autour d'une meme conception de la politique nationale. Il est porteur de nombreuses nouveautes qui seront reproduites dans les textes senatoriaux, et l'ampleur de sa parution a amener une grande quantite de victoires electorales pour la gauche socialiste sur Seranon. En outre, il a litteralement detruit les Reliquats de la droite et contribuer a deplacer l'axe de la politique Seranienne vers une gauche sociale-democrate, et un centre democrate, qui constituent actuellement les deux partis forts de la politique Seranienne, la droite ayant progressivement ete chassee de ses propres terres par le parti de l'UCDI, cependant affabli par le maintien dans sa doctrine d'une politique pro-imperiale. L'adhesion de l'Empereur au Front Populaire, qui fait suite a la parution de cet ouvrage, et sa presentation au poste de consul juste avant d'etre terasse par une attaque a profondement toucher le peuple Seranien, et a, de fait, solidifier la presence politique Seranienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wikimony.forumactif.com
 
A quoi revent les Socialistes ?-T.Alexander, Y.Romana Magina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DBZ arcade ca vaut quoi?
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» A quoi ressemble l'eau sur Mars ?
» Les tokens c'est quoi ?
» Euh.... quoi de neuf docteur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Textes importants-
Sauter vers: