L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Audrey Syllas-Juzkas

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Audrey Syllas-Juzkas   Mar 6 Oct - 19:31

Nom: Syllas-Juzkas

Prénom: Audrey

Dates: 2533-2562

Fonction, rang: Exploratrice privée, Ordre de Saint-Marc.

Impact dans l'histoire: Moyenne dans l'imaginaire Christianien, faible ailleurs. Relativement importante au niveau secret.



Audrey Syllas est avant tout petite fille d'Alexis Syllas, Doge de Christiansa, par son père Miezko Syllas. Si elle n'a pas connu le premier, le second a eut une influence déterminante sur elle: explorateur, il a rencontré sa femme Blanche Juzkas dans le cadre d'une mission d'exploration aux frontières des domaines explorés. C'est là que sa fille naîtra, et passera la plus grande partie de sa jeunesse, profitant des aménagements en la matière accordés aux explorateurs au long cours, qui, quoique administrativement liés à l'armée, sont très civils dans les faits. Ainsi, lorsqu'à l'âge de quinze ans, elle est envoyée à Himalia pour effectuer ses études, le choc est rude, avec la découverte d'une environnement large et impersonnel, planétaire en somme. S'intégrant mal, elle restera médiocre et à la marge, et échouera au concours d'entrées dans la branche d'exploration et de spatiographie de l'armée. Malgré les pressions de son père auprès de son oncle Hendrik, Fullakomtarque d'Acre, ce dernier refusera de jouer de son influence pour obtenir une place à la jeune femme, qui en sort frustrée et pleine de ressentiment. Elle passera par la suite trois ans dans la marine, où elle apprendra les bases officielles de la conduite d'un astronef, même si dans les faits elle a eut lors des voyages avec ses parents déjà une solide connaissance de la matière. Finalement, elle sur conseil d'une amie, Audrey s'arrange pour se faire employer par une compagnie spatio-minière, en tant que capitaine de vaisseau d'exploration. Pendant trois autres années, elle fera le tour des astéroïdes de la région afin de découvrir les veines de minerais, et entrera en contact avec des hommes et femmes des zones neutres. Elle ne renouvellera pas son contrat avec la Goliatoil, et passera au service d'une compagnie basée dans les zones neutres, ancienne filiale de la MMK (Merkur Minen Korporation), afin d'effectuer des repérages de minages possibles encore, mais aussi des transports de marchandises illégales, et de personnes méritant de disparaitre. Sans trop de scrupules, elle s'exécutera pendant quelques temps. Finalement, lorsque l'Union lance un appel à l'exploration dans les régions Transchristianiennes, elle possède assez d'argent pour s'acheter son propre astronef plutôt propre et capable d'aller aussi rapidement que nécessaire en hyperespace. Avec une demi-douzaine de membres d'équipage, elle reçoit des machines gouvernementales, et part à l'aventure. Sa découverte sera l'une des plus importantes en astrographie de son époque, ce qui est ignoré du grand public pour des raisons de sécurité nationale. En 2559, le Tarsus XXVI, son astronef, découvre en effet le courant courant du système Caledonia, non loin de Christiansa, au système de Majestic. Ce courant est totalement atypique, et y naviguer exige un soin et une attention considérable. Le voyage sera mouvementé, et ils devront rester plusieurs mois en panne en orbite de la géant Majestic afin d'effectuer des réparations, avant de revenir. La Sérénissime République les avait déjà déclarés disparus "au service de la patrie". Leur découverte ne sera jamais officialisée, mais en privé, Audrey est félicitée par Anastas I, son cousin et nouveau Fullakomtarque, ainsi que les membres de la famille au courant, et réintègre de facto leur estime. En plus de cela, Xorosho Dersteern, le Doge, à 26 ans, lui offre une Croix d Saint-Marc de façon quasi-officieuse, comme récompense. Enfin, elle est nommée capitaine à titre honoraire de la Flotte de l'Union. Repartant un an après avec un vaisseau de meilleure qualité et plus d'hommes, elles atteindra ce que seront encore les frontières de l'univers connu jusqu'au milieu du XXVIIIème siècle. Le dernier contact qu'on aura avec elle sera le 2 janvier 2562, au delà de Lüderitz, avec un cargo Krypton, l'"Azur II". On n'a jamais retrouvé ni le Tarsus XXVII, son nouveau vaisseau, si l'équipage. Elle fut déclarée une bonne fois pour toute disparue "au service de la patrie". Depuis, elle occupe une place assez importante dans l'image que l'on se fait de l'exploration spatiale pionnière: celle de l'exploratrice en bras de combinaison, enfoncée jusqu'à la taille dans des câble et des connecteurs de moteurs, souriant toutefois, tandis que son vieux rafiot d'exploration file vers l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Audrey Syllas-Juzkas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Aventuriers-
Sauter vers: