L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Services de renseignement érikeans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EKA

avatar

Messages : 432
Date d'inscription : 03/10/2009

MessageSujet: Services de renseignement érikeans   Ven 30 Avr - 19:35

Les services de renseignement érikeans se divisent en deux services historiquement concurrents et souvent favorisés par l'un ou l'autre diktat. Ils le sont généralement alternativement, le diktat nouveau préférant généralement marquer une rupture ou se servir d'un service "vierge" tout en purgeant l'autre de ses éléments subversifs en même temps. Nous aborderons successivement le Bureau de Sécurité d'Erikea (BSE) et le Service de Renseignement et de Sécurité Erikean (SRSE)

Bureau de Sécurité Erikean.

Origine et évolutiuon
Le BSE tire son origine du Décret 0-1-9 signé par Moredino. Ce décret affirmait notamment qu'une police se doit de surveiller et de réprimer, pour le bien de la nation, les idées versatiles qui pourraient nuire à l'État. En clair, le BSE devait faire taire toute opposition, politique ou autre, au Diktat. Constitué de millions de membres à travers la planète, le BSE sait virtuellement tout ce qui se passe sur Erikea et au sein du Pacte de Valen. Organisant purges et exécutions sommaires, le BSE est devenu organe judiciaire grâce aux amendements proposés par divers Diktats souhaitant renforcer le système judiciaire. Apte à enquêter sur tout membre du gouvernement (hormis le Diktat), le BSE dispose de grands moyens. La délation, les descentes armés, l'espionnage, la propagande sont les plus couramment utilisé. Parmi les grandes réalisations du BSE se trouve le Programme Unity, programme consistant à embrigader la population au moyen de drogues dans l'alimentation, de propagandes etc etc. Puissant organe de renseignement, le BSE surclasse le SRSE qui dispose depuis le Putsch du SRSE de peu de moyens pour mener à bien son travail. Cependant, l'arrivée de Barack Eisenhower contribua au renforcement du SRSE.

Le BSE finit au cours des siècles par acquérir des compétences à l'extérieur des Etats-Unis et devint rapidement le concurrent du SRSE en la matière, surveillant se dernier.

Prérogatives
-Assure l'unité politique
-Agit en tant que cours de justice
-Joue un rôle important dans l'appareil policier
-Contrôle le Programme Unity (Programme visant l'unité politique des masses). depuis la fin du programme, le BSE a redirigé ses missions à la traque et à l'exécution d'opposants, y compris au sein de l'appareil technocratique (l'on notera la disparition du technocrate Micheal Parks, qui s'était exprimé en faveur d'un suffrage universel plural)
-Nomme les Inquisiteurs
-Récupération d'éventuels opposants à Erikea susceptibles de mettre la Nation en danger par leurs agissements (politique généralement, les opposants demeurent cependant rare, l'hypothèse de leur existence demeure le socle de la compétence étrangère du BSE).


Le BSE disposait potentiellement de 12 milliards d'agents à l'époque du programme Unity, tout citoyen érikean étant un informateur potentiel. L'abandon du programme nécessita un recrutement massif d'agents spécialisés même si la délation reste culturellement forte au sein de la société érikeanne. Le BSE dispose également d'une très importante infrastructure de renseignement électronique par le biais de services postaux (incluant les courriers électroniques et les conversations téléphoniques). Disposant d'un important budget, le BSE n'a que rarement recours à des services spéciaux composés de droïds Hells-3 "assassins" et a fréquemment recours aux classiques forces de police composées de droïdes carnage reconvertis en automates de police.

Service de Renseignements et de Sécurité Erikean

Origine et évolution
Le SRSE voit son origine dans la République. Connu alors sous le nom de la Brigade des Renseignements Républicains, son rôle resta inchangé dans le nouvel ordre de Moredino, seul son nom changeant pour devenir SRSE. En charge de tout l'espionnage, les membres du SRSE occupe tous les poste d'ambassadeurs érikeans à l'étranger. Il contrôle, sur les ordres du Diktat, la politique étrangère et donne les informations à l'armée. Seulement, le putsch du SRSE où ce dernier donna de mauvais renseignements qui causèrent une défaite majeure aux Erikeans, vit son influence décroitre. Il devra attendre l'arrivée d'Eisenhower au pouvoir pour retrouver son influence. Aujourd'hui le SRSE a vu ses compétences largement étendues par le Diktat Phillip Warrington. Largement refinancé, le SRSE passe partiellement sous la tutelle de l'Etat-Major militaire et reçoit des compétences (faisant expressément doublon avec celles du BSE) en matière de sécurité intérieure pour tout ce qui touche à l'appareil de production militaire. Sans surprise le diktat Warrington a nommé un nombre important d'alliés proches à la tête du SRSE.

Prérogatives
-Est le Service d'Espionnage de l'État et de l'Armée
-Fournit les ambassadeurs qui sont nommés par le Diktat
-Contre espionnage et espionnage en matière militaire, le service est plus qu'actif depuis la fin 2759...

Le SRSE dans l'accomplissement de ses missions étrangères a recours à une gamme importante de sources d'informations qu'elles soient ouvertes (provenant directement de médias accessibles au public) d'origine électronique, image ou encore humaine. Ici l'emploi de sources rémunérées ou menacées et presque systématique, certaines drogues (y compris carcares) sont fréquemment employées. Le SRSE a quelque fois recours à des droïds tueurs mais accompli peu d'action en ce sens. Plusieurs rumeurs ont longtemps circulé sur des commandos spéciaux du SRSE composés de Cyborg ayant à l'occasion de la guerre d'Erikea, attaqué des quartiers généraux seraniens lors d'opérations sur Mazaharpet. Plusieurs historiens et officiers militaires font cependant état de frappes orbitales sur les postes de commandement visés. Le SRSE n'a lui, jamais fait de déclaration.



Les deux services ont cependant une lacune importante résidant dans l'analyse. Fortement centralisé, l'Etat érikean n'admet pas de dépendre d'un corps d'analystes pouvant être soudoyé ce qui fait du diktat l'ultime évaluateur des situations. L'on note cependant qu'il dispose d'un service d'analyse rattaché au Cyborg Corps qui lui est directement inféodé.

Portails liés à cet article:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Services de renseignement érikeans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» renseignement cave
» [Rp] Demande de renseignement suite à décès
» NABAZTAG/TAG services gratuits ou payants ? j'y pige rien ..
» action des services secrets dans l'entre 2 guerre
» Commerce IRL de biens et services virtuels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: États, organisations gouvernementales et internationales-
Sauter vers: