L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Clonage humain

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Clonage humain   Dim 21 Fév - 20:56



Clonage humain

Nation: Fédération Terrienne Unie
Année de découverte théorique: 1963
Découvreur: Equipe du professeur Bao Shi
Première preuve tangible: 2106


Description et historique:
Le clonage humain est théoriquement possible dès la deuxième moitié du XXème siècle, mais les problèmes éthiques ont empêché la consécration dans les faits. Plus de cent ans plus tard, en 2106, l'équipe scientifique du professeur Bao Shi, dans une des stations de l'orbite terrienne, sous contrat de la méga-nationale Yumago-Rosales, d'une femme morte quatre années auparavant. D'abord, la réussite reste secrète, mais, pour satisfaire ses intérêts économiques, elle divulgue tout. Immédiatement, une violente controverse éclate: la Cour d'Éthique Fédérale déclare toutes les recherches et activités dans ce sens suspendues, mais la Yumago-Rosales oppose à cela les conclusions de la Convention de Johannesburg de 2104, qui déclare notamment l'espace profond, où a eut lieu la découverte, "hors de la sphère nationale". Elle continue donc, malgré le jugement de la CEF, ses recherches, et en 2107, trois autres clones naissent, deux hommes et une autre femme. Le pape crie au scandale, mais la proposition de loi d'interdiction à ce sujet échoue devant la chambre haute du parlement fédéral, à cause de la pression des lobbys.
Le principe lui-même est très simple: on récupère des cellules, et, à partir du génome de ces dernières, on reconstruit les cellules souches d'un individus, et une cellule-œuf, qui, réimplantée dans un hôte porteur, permet au clone de naître normalement.
Le clonage continue donc en toute impunité, malgré les protestations dans de nombreux milieux, et, si le gouvernement n'y participe pas, ce sont les méga-nationales qui effectuent les recherches et commercialisent du clonage, en proposant de ramener à la vie des disparus.
Mais la vraie innovation est en 2247: une équipe médicale de la méga-nationale MMK parvient, grâce à des cellules neurales et à des cellules souches reconstituées, à créer un clone bien plus élaboré: jusqu'ici, l'individu cloné était entièrement normal: il naissait et se développait comme un être à part entière, mais désormais, la croissance pouvait être effectuée dans une couveuse spéciale, sans passer par une mère porteuse, et ne durait que quelques semaines. Ensuite, grâce à des recherches avancées sur la mémoire cellulaire, une forme rudimentaire de mémoire pouvait être réactivée, même si ça n'était pas encore factuel: cela se limitait à des acquis comme la langage, les mathématiques, et ce type de connaissances abstraites.
En 2258, la CEF prononce un nouveau jugement à l'encontre des corporations, plus accablant encore, après qu'un homme ait porté plainte: on avait cloné son père défunt depuis peu, et fait signer à celui-ci plusieurs emprunts de plusieurs millions, ainsi que de nombreuses transactions illégales, dont le coup pesait maintenant sur lui. Cette affaire, pas différente des nombreuses autres dans ce sens qui s'étaient déroulées depuis, a cependant décidé les pouvoirs publics: une bonne partie des données en la matière ont étés saisies, les compagnies ont fait face à de lourdes amendes, et le clonage humain à but non thérapeutique (comme le clonage d'un organe manquant pour une personne mourante) interdit.
Pendant près de quatre cent ans, on arrive presque à oublier une technologie que le gouvernement essaye de son mieux de dissimuler, mais dont l'existence reste cependant connue d'une minorité. En 2617, en pleine guerre d'indépendance séranienne, un groupe parvient à s'introduire dans les archives secrètes de la Fédération, et dérobe les informations nécessaires au clonage. les copies circuleront un moment dans l'univers, avant de retourner aux méga-nationales affaiblies, mais surtout à un certain nombre d'états: Jadis, l'Union, Erikea, Krypton, notamment. La Fédération tout comme les apiens sont alarmés, mais rien n'y fait: la plupart des états s'intéressent de très près, et subventionnent la reprise du programme. Durant Une centaine d'années, il ne donne pas de fruits, et peu à peu on s'en désintéresse. C'est finalement d'une équipe jadéo-unionienne, celle du Professeur Tania Jön, sur Majestic 12, la même qui cinq ans plus tard découvrira la transplantation neurale - grâce aux résultats sur le clonage notamment - , que viendra la percée: les études poussées sur les systèmes neuraux permettent de restaurer la quasi-intégralité des souvenirs et de l'identité du clone à partir des cellules neurales de la personne d'origine, notamment du Corps Calleux du cerveau. Le premier clone de ce type, Jonathan III, a certes quelques problèmes, comme une migraine chronique impossible à supporter sans calmants, mais les suivants seront plus "aboutis". Cette fois-ci la recherche n'est pas effectuée par une compagnie, et est classée au plus haut niveau de secret. En 2710, l'équipe de Tania Jön est dissoute après la suspension des recherches sur les transplantations neurales, et les recherches sur le clonage, interdit par la Convention de Kemel de 2584, mises en veille par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Clonage humain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pas de manager humain
» Le clonage de LAPIN, c'est autorisé par la bioéthique ?
» (type2) : humain G/W
» L'être humain est armé contre beaucoup de choses, mais pas la solitude.
» Clonage ACNL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Biotechnologie-
Sauter vers: