L'encylopédie de l'univers d'Hegemony
 
HegemonyAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 Secallon Segadors

Aller en bas 
AuteurMessage
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Secallon Segadors   Sam 16 Jan - 20:00


Nom, Surnoms éventuels: Secallon Segadors
Lune(s): Trois petits astéroïdes
Dominante climatique (très chaud, chaud, tempéré, froid, très froid): Tempéré tendance chaud
Part de la surface terrestre/océanique: 15/85
Nombre de grands continents: Deux
Point culminant: Mont Santander, 13.75 m

Population: 400.000 habitants (humains: 100%)
Capitale: Hidalgo
Etat(s): état libre de Secallon Segadors, associé au pacte de Jadis qui en gère la politique étrangère et la sécurité extérieure
Situation politique: Démocratie relativement bonne
Niveau de développement humain: Moyen
Niveau de développement technique: Moyen

Description: Secallon Segadors est une colonie relativement récente, et n'a été fondée qu'en 2521 sur une planète connue auparavant sous le nom de "Karatus Tertio". La première colonie sur place a existé de 2444 à 2498, date à laquelle les habitants "Kora Nui" n'ont plus donné le moindre signe de vie. On a longtemps accusé les botméliens, tout proches, d'avoir massacré les quelques milliers de colons micronésiens qui s'étaient installés, mais des archives de l'Union, ouvertes récemment, on prouvé qu'aucun ordre dans ce sens avait été donné aux botméliens, de même qu'aucune force botmélienne n'a été envoyé sur place. De plus, lorsque les étrangers découvrent la petite colonie, située sur le côte ouest du futur continent Ticallar, parfaitement intacte, mais vide. Une vingtaine d'années plus tard, un groupe de réfugiés de Galicia Prime combiné à une expédition terrienne arrive sur place, et s'installe sur l'est du continent, fondant la petite ville de Hidalgo.
Le continent Ticallar est un immense plateau calcaire, qui, dominant de cinq cent mètres la surface du grand océan, extraordinairement plat, et globalement inculte. Les quelques cours d'eaux partent d'une dorsale centrale de quelques collines à peines visibles, et ont creusé au fil du temps de profondes saillies dans le plateau, dont la plus grande arrive jusqu'à Hidalgo, débouchant sur une plaine fertile. Le plateau est l'habitat d'un oiseau unique, à l'origine mystérieuse, devenu l'emblème local: Le grand Voilier, ou simplement appelé "oiseau bleu" par les locaux. Sorte de grande grue, dotée de longues ailes aux plumes azurs et de pattes dotés d'une large couches de plumes permettant de former une deuxième paire d'ailes auxiliaire, il survole le plateau, l'océan, pour aller se reproduire sur les falaises abruptes des volcans du nord-est et du plateau d'Ar-Eol. Enfin , les marais du nord sont le lieu de plus grand foisonnement biologique de la planète; d'une profondeur de quelques mètres, surmontés d'une épaisse mangrove, ils sont le siège de nombreuses espèces toutes plus dangereux les unes que les autres.
Ce foisonnement biologique et l'aspect très sauvage de la planète en font une destination touristique assez demandée pour unioniens et jadéens, notamment pour des safaris, quelques vacances dans la petite station balnéaire d'Hidalgo, ou encore, dans le cadre des missions de recherche du Département des Affaires océaniques de Lüderitz, bien implanté sur place. Enfin, sur le plateau de Ticallar, certaines grottes ont montré la présence de motifs étranges intéressant les archéologues.


Dernière édition par Union le Dim 14 Fév - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Union
Admin
avatar

Messages : 653
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: Secallon Segadors   Dim 14 Fév - 19:26

Plateau d'Ar-Eol

Le plateau d'Ar-Eol est le plus haut relief de Secallon Segadors, avec près de 13.750m de haut à son point culminant, le Mont Santander, et 11.000m d'altitude moyenne. Par rapport au plancher océanique qui représente le vrai niveau zéro, le plateau s'élève même à près de 15.500 mètres de hauteur moyenne. Une telle formation géologique est unique sur les mondes habitables par l'homme, et de nombreuses missions scientifiques s'y sont déjà rendues.
La seule population de cette île grande comme la république Skeïb se situe dans la petite ville côtière de San Luis de Tucuman, à l'extrême sud-ouest, dans les contreforts les plus bas. Ailleurs, les pentes sont si abruptes que l'agriculture y est impossibles, et que les réseaux routiers coûteraient bien trop cher à installer. Et, de toutes façons, au-delà des six mille mètres, la température, la pression et l'intensité des rayons ultraviolets du soleil de Secallon Segadors rendent la vie humaine impossible.
Le plateau en lui-même est composé d'une énorme plaine au sommet, entrecoupée de cordelières étroites, de canyons profonds, de quelques lacs plus ou moins salés, ainsi que de petites glaciers. En effet, la hauteur est pas endroit telle, que même les glaciers régressent, donnant de loin l'impression que les hauteurs sont bordées d'un cercle de neige. L'unique implantation humaine est une petite station recherche du pacte de Jadis, juchée dans une crevasse non loin de l'unique lac d'eau douce, le lago de la Luna, au centre du plateau, à une hauteur respectable de 10.250m. A cette altitude, toutes les activités à l'extérieur se font dans des scaphandres pressurisés et chauffés, et l'endroit sert notamment de zone de test pour l'astronautique.
Paradoxalement, l'endroit possède une faune et une flore: sur les contreforts du massif titanesque poussent d'énormes forêts de queue-de-pie, des plantes aux racines légères et aux feuilles en forme d'hélice (malgré leur nom), qui, lorsqu'une bourrasque les secouent, voient une partie arrachée, et envoyée au loin, larguant durant son vol des graines. Ces nuages verts filent généralement le long des courants aériens qui font le tour du plateau, donnant un aspect très poétique qui a inspiré plus d'un film romantique jadéen.
Ces plantes, retombant au sol dans les hauteurs, servent de nourriture aux termites d'Ar-Eol, des insectes d'une dizaine de centimètres de long, qui vivent sur les hauteurs avant et après les couches de neige. De milliers d'ouvrières rôdent ainsi pendant la journée sur les endroits exposés au vent pour attraper des graines ou des plantes, avant des les rapporter dans les immenses termitières à flan de falaise. Ces insectes sont la proie des araignées des sommets, qui créent de longs filets par dessus le vide, dans lesquels les graines viennent se prendre. Une fois ramenées vers le sol, ces graines attirent les termites, que dévorent les arachnidés de bonne taille (près de soixante centimètres). Enfin, ces dernières sont la proie de l'animal le plus caractéristique de cet environnement extrême - animal devenu emblème national de la planètes, sacré pour les habitants -, le Grand Voilier, un immense oiseau de plus de trois mètres cinquante d'envergure, qui, grâce à des pattes arrières dotées d'une membrane en plumes épaisses, possède pour ainsi dire quatre paires d'ailes, et peut ainsi voler dans les thermiques turbulentes des sommets, hors d'atteinte de tout les prédateurs, y compris l'homme. Son plumage bleu azur a évolué pour refléter les UV mutagènes, et son corps s'est adapté à la pression et à la température. Tout les ans, il part de son lieu d'hivernage près d'Hidalgo, sur le continent Ticallar, traverse l'océan, pour rejoindre les solitudes glacés du plateau afin de pondre, où il est souvent le seul compagnon des scientifiques de la base.


Changement de carte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Secallon Segadors
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wikimony  :: Planètes et Systèmes Stellaires-
Sauter vers: